[Sorties] Soprano au musée Grévin : Poupée de cire, poupée de… sound

image rappeur soprano et sa statue de cire au musée grévin paris
Soprano et son double de cire au musée Grévin.

Le célèbre rappeur a désormais son double de cire

Ou l’itinéraire d’un enfant marseillais comorien jusqu’au musée de cire de Paris.

Depuis le vendredi 20 septembre 2019, le Musée Grévin a intronisé la statue de cire du rappeur Soprano. Le haut lieu parisien de tous les possibles, où tous les selfies incroyables deviennent réalisables –en long ou en large – accueille chaque année plus de 720 000 visiteurs.

Tout récemment – pour son 137ème anniversaire – Grévin s’est fait refaire une petite beauté : pour le meilleur de ses inconditionnels, il est devenu plus interactif, pour paraître plus impressionnant voire plus vivant. Plus qu’un musée à voir, un musée à vivre!

Cette “rénovation” a confié une place particulière à la musique; désormais, les visiteurs pourront chanter, danser ou se prendre pour un DJ.

Un artiste qui incarne des valeurs positives pour la jeunesse

En entrant à Grévin, le rappeur originaire de Marseille et au chapeau de Bonarel offre un immense cadeau à ses fans puisque sa statue de cire (réalisée par l’équipe habituelle du sculpteur Stéphane Barret) se retrouve face à son idole, Michael Jackson.

Dans ce temple de la célébrité, l’académie Grévin, présidée par Stéphane Bern, a décidé l’entrée de Soprano non seulement pour ses tubes et son aura populaire mais surtout pour ses valeurs qu’il porte en lui depuis toujours : des valeurs de respect. “Ses textes représentent des messages humanistes universels, de paix ou du comment vivre ensemble”, souligne Stéphane Bern.  Autre membre du Jury et ami de l’artiste, l’animateur Nikos Aliagas dit qu‘”il est un artiste rempli de sensibilité; plus jeune, dans les quartiers de Marseille, Sopra avait comme d’autres des doutes et des rêves…sa différence était sa voix. Le nom de Soprano a été choisi à bon escient, car sa voix est haute. Il aurait pu prendre la “grosse tête”, mais comme sa statue de cire, il a su rester à sa place et humble.”

/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *