[Test – Blu-ray] Brightburn, l’Enfant du Mal – Sony Pictures France

Caractéristiques

  • Titre original : Brightburn
  • Réalisateur(s) : David Yarovesky
  • Avec : Elizabeth Banks, David Denman, Jackson A. Dunn, Matt L. Jones, Meredith Hagner
  • Editeur : Sony Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 30 octobre 2019
  • Date de sortie originale en salles : 26 juin 2019
  • Durée : 91 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

Brightburn, l’Enfant du Mal a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini, Arri Alexa XT Plus) et le blu-ray, au format respecté 2.39:1, s’avère très bon, mais non sans quelques petits défauts. La définition est bonne, elle ne baisse pas une seconde même lors des scènes les plus sombres. Les détails sur les visages, costumes et décors sont excellents. Il y a juste quelques défauts, mais ils sont dus à la réalisation, et non à ce master. Il s’agit d’une poigée de plans assez flous, rien de bien grave pour autant. Les effets spéciaux sont pour la plupart satisfaisants, sauf pour une des scènes du final du film où l’on voit clairement le fond vert. Les couleurs sont belles et saturées. Mais là où nous avons été surpris, c’est du côté des noirs et des contrastes qui sont magnifiques pour un master HD. Toutes les scènes de nuits s’avèrent somptueuses. La profondeur de champ reste acceptable. Quelques très légères saccades, deux ou trois, ont été détectées lors du visionnage, mais rien de bien grave. Le débit moyen image est de 29,1 MBPS.

Son : 4/5

Sony Pictures France (Spider-Man: Far From Home, Men in Black: International) nous offre deux pistes en DTS-HD Master Audio 5.1. Celles-ci sont puissantes, biens réparties, précises et assez amples avec quelques bons effets. Les dialogues, pour la version originale, se révèlent clairs. Le doublage français est au niveau et s’incorpore bien au mixage original. La musique et les effets passent bien par les cinq canaux. Le caisson de basse est bien utilisé surtout lors des scènes d’action et d’horreur. Deux pistes sympathiques pour un petit film. Le débit moyen des deux pistes est de 2,1 MBPS avec des montées à 3,1 MBPS.

À noter que l’éditeur à aussi ajouté une piste audiovision en français. Un petit plus non négligeable.

Bonus : 1,5/5

  • Nature vs nourrir (5′)
  • Héro-horreur! (4′)
  • Petites vignettes (2′)

Nous commençons les bonus avec Nature vs nourrir, un module dans lequel l’équipe du film nous parle des thèmes de Brightburn. les acteurs en profitent pour parler de leurs personnages. D’une durée de cinq minutes, ce bonus est trop court pour être véritablement passionnant. Héro-horreur! est un bonus de quatre minutes qui revient sur les codes des films de super-héros et des films d’horreurs, mais aussi sur le casting du jeune  Jackson A. Dunn. Là encore, trop court pour être intéressant. Enfin, Petites vignettes est un bonus divisé en trois modules, pour une durée totale de deux minutes. Ils sont concentrés sur l’actrice Elizabeth Banks, le réalisateur David Yarovesky et le producteur James Gunn. Rien de bien captivant. Il y a clairement un manque de valeur ajoutée dans cette édition.

image critique brightburn
Copyright : Sony Pictures Releasing France.

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Tori Breyer a perdu tout espoir de devenir mère un jour, quand arrive dans sa vie un mystérieux bébé. Le petit Brandon est tout ce dont elle et son mari, Kyle, ont toujours rêvé : c’est un petit garçon éveillé, doué et curieux de tout. Mais à l’approche de la puberté, quelque chose d’aussi puissant que sinistre se manifeste chez lui. Tori nourrit bientôt d’atroces doutes sur son fils. Désormais, Brandon n’agit plus que pour satisfaire ses terribles besoins, et même ses proches sont en grave danger alors que l’enfant miraculeux se transforme en un redoutable prédateur qui se déchaîne sur leur petite ville sans histoire…

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Brightburn, L’Enfant du Mal.

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *