[Test – Blu-ray] Comme des Bêtes 2 – Universal Pictures France

Caractéristiques

  • Titre original : The Secret Life of Pets 2
  • Réalisateur(s) : Chris Renaud
  • Avec : les voix en version originale de Patton Oswalt, Eric Stonestreet, Kevin Hart, Harrison Ford
  • Editeur : Universal Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 4 Décembre 2019
  • Date de sortie originale en salles : 31 juillet 2019
  • Durée : 86 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

Comme des Bêtes 2 est un film d’animation, et le blu-ray, au format respecté 1.85:1 quasi plein écran, s’avère quasi parfait. La définition s’avère exceptionnelle pour un master HD, elle ne faiblit pas une seconde. Les détails d’animation sur les décors, mais surtout les poils des animaux sont bluffants. Cela montre la qualité de l’animation générale. Les couleurs se révèlent superbes et saturées comme il faut. Les noirs et contrastes sont beaux sans être exceptionnels. La profondeur de champ est très bonne. Rien à redire à part quelques saccades, quatre ou cinq tout de même, qui ont été détectées lors du visionnage. Celles-ci sont surtout lors de mouvements panoramiques. Cela gâche très légèrement le visionnage. Le débit moyen image est de 31,8 MBPS

Son : 5/5

Universal Pictures France (Dragons 3 : Le Monde Caché, Jurassic World : Fallen Kingdom) nous propose deux pistes en Dolby Atmos (avec un core et compatible Dolby TrueHD 7.1). Des pistes assez puissantes, mais qui auraient méritées de l’être un peu plus. Elles restent bien réparties, assez précises et amples. Les dialogues sont clairs et le niveau du doublage français s’avère au niveau. Il s’incorpore bien au mixage original. La musique et les effets passent bien par tout les canaux. Le caisson de basse est très peu  mais toujours bien utilisé (il l’est surtout lors des chansons et de quelques scènes). Il y a peu d’effets rotatifs sur ces pistes. Deux ou trois au maximum. La plupart des effet sont des sons d’ambiance. Deux pistes sympathiques mais qui auraient méritées un tout petit peu plus de travail. Le débit moyen de ces pistes et de 3,1 MBPS avec des montées à 4,9 MBPS. Notons que l’on trouve aussi une piste audiodescription en français.

Bonus : 3,5/5

  • Super Gidget (3′)
  • Minion Scouts (4′)
  • Les mini-films, le making-of (5′)
  • Scènes coupées (2′)
  • Anatomie d’un dessin, le making-of (7′)
  • Comment dessiner (7′)
  • Image par image comment faire un folioscope (4′)
  • Capsules des personnages (16′)
  • Mon pote et moi (3′)
  • Les aventures supplémentaires de Capitaine Pompom (6′)
  • Chacun son travail: un documentaire (7′)
  • Une fête pour un animal domestique (7′)
  • Décontracter le chat: comme des bêtes le massage (4′)
  • L’école de formation des chiots de Papy avec Kevin Hart (2′)
  • Les animaux de la production (6′)
  • La bûche de Noël (2′)
  • Clips avec paroles (4′)

Super Gidget est un court métrage de trois minutes, dans lequel Bridget rêve d’être une super-héroïne. Un bonus amusant reprenant les codes des supers-héros. Minion Scouts est un autre court métrage, d’une durée de quatre minutes, mettant en scène cette fois les Minions faisant du scoutisme pour gagner des badges. Evidemment, tout ne se passe pas comme prévu. Encore une fois, c’est plutôt agréable. Vient ensuite le making-of des deux courts-métrages d’animation que nous venons de voir. D’une durée de cinq minutes, c’est assez suffisant. Les traditionnelles scènes coupées, au nombre de quatre et d’une durée totale de deux minutes, sont toujours intéressantes à découvrir. Anatomie d’un dessin, le making-of est un module de sept minutes revenant sur l’histoire et l’évolution des personnages dans ce second opus. Assez long pour ne pas être vite oublié. Comment dessiner est un bonus de sept minutes qui apprendra au plus jeunes à dessiner Max, Pompom et Chloé. Même si ce module est en VOST, il reste assez ludique pour que des enfants dessine ces trois personnages. Image par image comment faire un folioscope est un bonus de quatre minutes, sur le même style que le précédent, sauf qu’ici, les enfants pourront apprendre à créer un folioscope. Capsules des personnages est un module de seize minutes dans lequel les acteurs prêtant leurs voix aux personnages en version originale reviennent sur leurs personnages et leurs évolutions dans cette suite.

Dans Mon pote et moi, un bonus d’une durée de trois minutes, les doubleurs, toujours de la VO, reviennent sur leurs animaux de compagnie. Sympathique mais un peu inutile. Les aventures supplémentaires de Capitaine Pompom est un court métrage d’animation, façon comics, interactif en version française. Les enfant pourront orienter l’histoire selon leurs choix. Rigolo, fun et interactif. Chacun son travail: un documentaire est, comme le titre l’indique, un documentaire sur les chiens aidant les personnes handicapées, ceux qui font parti de la police mais aussi l’effets qu’ont les chèvres et les chevaux,  sur le moral. Un très bon bonus. Dans Une fête pour un animal domestique, on apprend, durant sept minutes, à comment préparer une fête pour son chien. Que ce soit pour la nourriture, les déguisements et les décorations tout y passe. Pas fondamental, vous l’aurez compris. Décontracter le chat: comme des bêtes le massage vous apprendra, durant quatre minutes, à faire un massage à votre chien, chat, lapin, tortue, cochon d’inde ou encore à votre cochon! Amusant. Dans L’école de formation des chiots de Papy avec Kevin Hart, l’acteur vous apprendra, enfin essayera de vous apprendre, durant deux minutes, à éduquer un chiot. Court mais divertissant. Les animaux de la production est un module de six minutes dans lequel les photos des animaux domestiques de tout ceux qui ont travaillés sur le long métrage défilent. Inutile mais bon dans l’esprit. La bûche de Noël est un court métrage d’une durée de deux minutes dans lequel les animaux du film sont espionnés par la MaxCam. Evidemment les gags s’enchaînent. Divertissant pour les enfants. Enfin, les Clips avec paroles sont les deux chansons “Panda” et “It’s gonna be a lovely day” en version karaoké. Bonus exclusivement en VO.  

image critique comme des betes 2
Copyright 2019 Universal Studios

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Max doit faire face à un grand bouleversement : sa propriétaire Katie s’est mariée et a eu un adorable bébé, Liam. Max est tellement obsédé par la garde du petit, qu’il en développe des troubles obsessionnels du comportement. Lors d’une excursion en famille dans une ferme, Max et le gros Duke vont faire la connaissance de vaches souffrant d’intolérances aux canidés, de renards hostiles et d’une dinde monstrueuse, ce qui ne va pas arranger les tocs de Max. Heureusement il va être conseillé par le vieux Rico. Ce chien de ferme aguerri le pousse à dépasser ses névroses, afin de trouver l’Alpha qui sommeille en lui et laisser le petit Liam respirer…

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Comme des Bêtes 2.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *