[Test – Blu-ray] Maléfique : Le Pouvoir du Mal – Walt Disney France

Caractéristiques

  • Titre original : Maleficent: Mistress of Evil
  • Réalisateur(s) : Joachim Ronning
  • Avec : Angelina Jolie, Elle Fanning, Michelle Pfeiffer, Ed Skrein, Sam Riley, Harris Dickinson, Chiwetel Ejiofor...
  • Editeur : Walt Disney France
  • Date de sortie Blu-Ray : 21 février 2020
  • Date de sortie originale en salles : 16 octobre 2019
  • Durée : 119 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4/5

Maléfique : Le Pouvoir du Mal a été tourné en numérique (Red Helium 8K, Panavision Millennium DXL2) et le Blu-ray, au format respecté 2.39:1, s’avère plutôt bon malgré quelques défauts. Côté définition, c’est très bon. Les détails sur les visages, costumes et décors sont excellents. Idem pour la définition, qui ne baisse pas une seconde et ne laisse apparaître aucun grain numérique. Les couleurs sont belles et saturées comme il faut, les noirs et contrastes sont aussi très bons. Il y a des scènes visuellement très sombres dans le long-métrage et elle passent très bien.

Quelques regrets cependant sur ce master HD. Le premier concerne la profondeur de champ. Si celle-ci est bonne la plupart du temps, sur certains plans, surtout à effets spéciaux, celle-ci est moins présente. Le second regret concerne les saccades : nous en avons détecté au moins une bonne quinzaine durant le visionnage. Ces deux points font que l’immersion dans le film est moins bonne. Dommage ! Le débit moyen image est de 32,7 MPBS.

Son : 4/5

Walt Disney France (Le Roi Lion, Toy Story 4) nous propose une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 7.1. Celle-ci est bien répartie, précise, assez ample, avec quelques bons effets d’ambiance, mais manque quelque peu de puissance. Il faudra pousser le volume de votre home cinéma pour avoir une bonne expérience. Pour le reste, les dialogues sont clairs. La musique et les effets passent bien par tous les canaux. Le mixage sonore est très équilibré et permet une bonne immersion dans le film. Le caisson de basse est peu mais bien utilisé. Le débit moyen de la piste est de 5,2 MBPS avec des montées à 6,9 MBPS.

La piste française est présentée en Dolby Digital Plus 7.1. Celle-ci est puissante, bien répartie, assez ample, avec quelques bons effets d’ambiance, mais manque de précision en raison de sa compression. Le niveau du doublage français est assez haut, mais s’incorpore bien au mixage original du long-métrage. La musique et les effets passent bien par les sept enceintes. Le caisson de basse est peu mais bien utilisé. Dommage que la trop grosse compression de cette piste gâche légèrement l’expérience mais l’éditeur a, au moins, inclus une piste en 7.1, donc on salue l’effort. Le débit moyen/max de cette piste est de 896 KBPS.

Bonus : 1,5/5

  • L’origine des fées noires (3′)
  • Le mariage d’Aurore (2′)
  • Si tu avais des ailes (4′)
  • Maléfiques : le pouvoir des effets visuels (2′)
  • Scènes rallongées (3′)
  • Bêtisier (2′)
  • “You can’t stop the girl” interprété par Bebe Rexha

On commence les bonus avec L’origine des fées noires. Un module qui revient sur la création des fées noires, sur les différences entre elles, mais aussi ce qu’elles représentent. Le mariage d’Aurore est un petit making-of revenant sur la scène du mariage, mais aussi la conception de la robe d’Aurore. Trop court pour être passionnant. Dans Si tu avais des ailes parle de la façon de faire voler les fées noires sur grand écran. Un bonus intéressant qui vous fera découvrir l’envers du décor. Maléfiques : le pouvoir des effets visuels est un making-of qui explore les effets spéciaux du film. Dommage que celui-ci soit trop court et peu explicatif car il aurait pu être vraiment passionnant. Ensuite viennent deux Scènes rallongées. La première est une version longue de la scène où la Reine vient réconforter Aurore. La seconde est aussi une version rallongée de la scène où Philippe et Aurore s’entraînent à danser avant le mariage. Le traditionnel bêtisier est toujours un ajout sympathique aux bonus. Enfin, nous finissons les suppléments avec le clip “You can’t stop the girl” interprété par Bebe Rexha. La chanson du film.

image critique malefique le pouvoir du mal
Maléfique avait-elle vraiment besoin d’un retour ?

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Plusieurs années après avoir découvert pourquoi la plus célèbre méchante Disney avait un cœur si dur et ce qui l’avait conduit à jeter un terrible sort à la princesse Aurore, Maléfique: Le Pouvoir du Mal continue d’explorer les relations complexes entre la sorcière et la future reine, alors qu’elles nouent d’autres alliances et affrontent de nouveaux adversaires dans leur combat pour protéger leurs terres et les créatures magiques qui les peuplent.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Maléfique : Le Pouvoir du Mal.

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *