[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force

Caractéristiques

  • Titre original : Star Wars : Episode VII - The Force Awakens
  • Réalisateur(s) : J. J. Abrams
  • Avec : Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Harrison Ford, Carrie Fisher...
  • Editeur : Walt Disney France
  • Date de sortie Blu-Ray : 5 juin 2020
  • Date de sortie originale en salles : 16 décembre 2015
  • Durée : 135 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 5/5

Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force a été tourné en pellicule (35mm avec des caméras Panavision Panaflex Millennium XL2 et, pour certaines scènes, en IMAX 65mm avec des caméras IMAX MKIII et IMAX MSM 9802). Le Blu-ray 4K du film, au format respecté 2.39:1, vient d’un master intermédiaire 4K avec compression HEVC et une présentation en HDR10. Pour ceux qui auraient le Blu-ray sorti en 2016, il nous parait clair, qu’ici, nous gagnons en définition et en netteté. Les détails sur les visages, costumes et décors se font plus précis. Ainsi, nous découvrons de nouveaux détails que nous n’avions pas vu sur l’édition HD. Il y a un apport visible de ce côté. Rassurez-vous, le grain de la pellicule est toujours présent, même s’il est très fin.

L’apport du HDR se fait aussi grandement ressentir avec des couleurs de toute beauté davantage saturées : Jakku, Takodana et la base Starkiller en profitent pleinement. Les contrastes et noirs sont plus précis. De ce côté-là, les scènes sombres comme la scène d’ouverture et le duel final dans la forêt gagnent en détail. Un master très recommandable. Quelques légères saccades ont été détectées lors du visionnage, mais rien de bien grave.

Son : 4/5

Walt Disney France propose une piste anglaise en Dolby Atmos (avec un core Dolby TrueHD 7.1). Il nous parait clair que ce format est parfait pour ce film. Les scènes d’action (la poursuite sur Jakku, l’attaque de Takodana et l’attaque de Starkiller) sont parfaitement mixées et la spatialisation est exemplaire. Les effets viennent de tous les canaux, avec une précision remarquable. La musique, parfaitement mixée à l’ensemble, n’est pas en reste. Les dialogues sont clairs, même lors des scènes d’action. Le caisson de basse est bien utilisé, même si le volume des graves aurait pu être légèrement plus haut. Il vous faudra tout de même augmenter le volume de votre home cinéma pour profiter pleinement de l’expérience.

La piste VF est quant à elle en Dolby Digital Plus 7.1.  La musique et les effets passent bien par les sept enceintes, même si la compression fait que l’ensemble manque de précision. Le caisson de basse est bien utilisé et le doublage français s’avère bien incorporé au tout. Une piste bien répartie, assez puissante et, au final, très correcte.

Bonus : 4/5

Aucun nouveau bonus pour cette édition. Voici la liste de ceux qui étaient déjà présent dans l’édition Blu-ray de 2016 :

  • Les secrets du Réveil de la Force : un voyage cinématographique (69′)
  • La pilleuse et le stormtrooper : Conversations avec Daisy Ridley et John Boyega (11′)
  • Le réveil de l’histoire : la lecture du scénario (4′)
  • Les créatures du film (9′)
  • La création de BB-8 (6′)
  • Les secrets du duel final (7′)
  • ILM : la magie visuelle de la Force (7′)
  • John Williams : la septième symphonie (6′)
  • Les costumes du film (6′)
  • Les bruitages du film (4′)
  • Les sons de la résistance (7′)
  • Dans l’armurerie (8′)
  • Scènes coupées (6′)
  • Force for change (3′)

image adam driver le réveil de la force episode VII star wars

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Plus de 30 ans après la bataille d’Endor, qui a vu la chute de l’Empire galactique, la paix et la nouvelle république sont encore fragiles. Les nostalgiques de l’ancien régime, rassemblés sous la bannière du Premier Ordre, tentent de reprendre la main sur la force. A leur tête, le sinistre Kylo Ren lance des attaques pirates aux confins de la galaxie.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

9/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.