[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Westworld : saison 3 – Warner Bros France

Caractéristiques

  • Créé par : Jonathan Nolan et Lisa Joy
  • Avec : Evan Rachel Wood, Thandie Newton, Aaron Paul, Vincent Cassel, Angela Sarafyan, Ben Barnes, Clifton Collins Jr. ...
  • Editeur : Warner Bros France
  • Date de sortie coffret DVD/Blu-Ray : 2 décembre 2020
  • Durée totale : 480 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 5/5

Westworld Saison 3 a été tourné majoritairement en pellicule 35mm (ARRICAM ST et LT) et certains plans de nuit ont été tournés en numérique (Sony Venice). Le Blu-ray 4K est tiré d’un master 4K avec compression HEVC et possède une présentation en Dolby Vision (ou HDR10 pour ceux qui n’en bénéficient pas). Le ratio d’image est de 1.85.1, sauf pour certaines scènes où le ratio passe en 2.39.1.

Commençons par la qualité d’image. Celle-ci est certainement la plus belle image que nous ayons vue pour une série TV. Le grain de la pellicule est homogène ; il apparait un peu plus lorsque le focus est fait sur un visage et que le décor est flou. L’arrière-plan est donc un peu plus fourni en grain, mais c’est normal. La définition des visages, costumes et décors est phénoménale. Le tout avec une excellente profondeur de champ.

Evidemment, le Dolby Vision fait son travail sur ce titre. Les couleurs (surtout les néons de Singapour pour les scènes de nuit) sont magnifiques. Un gros travail a été fait sur la palette de couleur pour qu’elle soit futuriste mais réaliste. Les contrastes sont excellents. Vu qu’il y a énormément de scènes nocturnes, et ce dès le premier épisode, le travail effectué sur ces derniers est remarquable. On notera surtout la scène de la rencontre entre Dolores et Caleb dans le tunnel. Les noirs bénéficient eux aussi de ce travail. Ils sont profonds et non bouchés la plupart du temps. Seuls 2-3 plans, sur l’ensemble des huit épisodes, sont légèrement bouchés. Enfin, nous n’avons détecté aucune saccade lors du visionnage de cette saison. Un master hautement recommandable

Son : 3,5/5

Warner Bros France (300, Les Goonies) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos (avec un core Dolby TrueHD 7.1). Une piste puissante, précise et bien répartie. Les dialogues sont clairs. Les effets d’ambiance (effets météorologique, fusillades, courses poursuites etc…)  sont nombreux et passent par tous les canaux avec une précision redoutable. De plus, la piste bénéficie d’une belle verticalité pour les effets. La musique de Ramin Djawadi est bien présente, un peu trop même, et bien incorporée à l’ensemble. Le caisson de basse est peu utilisé, c’est le seul point noir de cette piste. Un peu plus de grave n’aurait pas fait de mal.

La piste VF est quant à elle en Dolby Digital 5.1. Pas grand chose à dire de ce côté : le doublage français est au niveau. La musique et les effets passent bien par les cinq enceintes. Le caisson de basse est peu utilisé, comme pour la VO. Une piste bien répartie et assez puissante, mais qui manque clairement de précision. Dommage.

Bonus : 3,5/5

  • Les évadés de Westworld (2′)
  • La création du monde de Westworld (42′)
  • A la découverte de Warworld (4′)
  • Nous vivons en technocratie (13′)
  • Une vision du futur (14′)
  • Rico : crime et économie des petits boulots (7′)
  • Les décors naturels de Westworld (11′)
  • Bienvenue à Westworld (14′)

On commence les bonus avec Les évadés de Westworld. Un module trop promotionnel qui ressemble plus à une bande-annonce de la saison avec quelques images de making-of. Le second supplément, La création du monde de Westworld, est divisé en sept parties. Il s’agit en réalité du making-of de chaque épisode de cette saison, à l’exception de l’épisode 4, qui n’en a pas. Un excellente module qui nous permet de plonger dans la création de la série. A la découverte de Warworld, comme le titre l’indique, nous montre comment la production a recréé l’Italie des années 40. Un bon petit module sympathique. Nous vivons en technocratie revien sur les thèmes de la saison ainsi que sur les castings de Vincent Cassel et Aaron Paul. Un bonus très complet, qui montre l’intelligence des créateurs de la série qui se veut, aussi, une réflexion sur notre monde.

Une vision du futur  nous montre comment l’équipe a créé le futur, que ce soit pour les décors (le choix de la ville de Singapour), les voitures, les aérodynes ou encore les robots. Là encore, c’est intéressant de voir comment la production a voulu se démarquer d’autres œuvres. Rico : crime et économie des petits boulots revient sur l’application qui est utilisée par des personnages de la série et qui permet de s’enrichir en faisant des crimes. Celle-ci a été inspirée par plusieurs éléments, dont un fait réel. On voit encore clairement l’intelligence des créateurs de la série à l’œuvre. Les décors naturels de Westworld revient sur les différents lieux de tournage. De Singapour à l’Espagne en passant par Los Angeles, ces choix sont commentés. Enfin, Bienvenue à Westworld est une série de mini-interviews d’Evan Rachel Wood, Aaron Paul, Thandie Newton et Tessa Thompson. Les acteurs parlent de leurs personnages, de la série, mais font aussi un petit quizz sur “qui a dit ça”.

image aaron paul saison 3 westworld

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Après avoir semé le chaos dans le parc, Dolores, désormais en liberté, tente de mener une révolte contre les humains dans le monde réel, tandis que Bernard fait tout pour l’arrêter. Pendant ce temps, Maeve se retrouve dans une nouvelle zone du parc sur le thème de la Seconde Guerre Mondiale…

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *