[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Cry Macho – Warner Bros France

Caractéristiques

  • Titre : Cry Macho
  • Réalisateur(s) : Clint Eastwood
  • Avec : Clint Eastwood, Dwight Yoakam, Eduardo Minett, Fernanda Urrejola...
  • Editeur : Warner Bros France
  • Date de sortie Blu-Ray : 16 mars 2022
  • Date de sortie originale en salles : 10 novembre 2021
  • Durée : 104 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Image 4K : 4,5/5

Cry Macho a été tourné en numérique (Arri Alexa) et le Blu-ray 4k, au format respecté 2.39:1, est issu d’un master 4K avec une compression HEVC et une présentation en HDR10. Du côté de la définition,  c’est un sans-faute. Celle-ci est excellente et ne baisse pas une seconde (pas d’apparition de grain numérique). Les détails sur les visages (celui de Clint Eastwood principalement, avec ses rides), costumes et décors sont impeccables, même si nous sentons que le master en a encore sous le capot car, malgré une bonne définition, on dirait que l’image vient d’un master 2K upscalé que d’un master 4K.

Le HDR10 aide vraiment sur les couleurs jaune-brun-orange du film. Il y a des très belles images lors des couchers ou levers de soleil. Les blancs sont propres et nets. Les contrastes sont aussi excellents et les noirs sont profonds et non bouchés, surtout pour les scènes de nuit autour du feu. Le tout pour un meilleur rendu de la profondeur de l’image. Nous n’avons détecté aucun problème de compression ni de saccades. Un très bon master de la part de l’éditeur.

Son : 2,5/5

Warner Bros France (Dune, The Suicide Squad)  nous propose une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 5.1. Très puissante, bien répartie, assez précise et ample quand il le faut. Les dialogues sont clairs. Le long-métrage n’étant pas un film d’action, ce sont surtout les enceintes avant qui sont sollicitées. Seuls quelques effets se font sentir sur les canaux arrière lors de quelques scènes (rodéo et course poursuite), mais tous les canaux sont sollicités lorsque les chansons font leur apparition. Le caisson de basse est très peu utilisé, surtout lors de l’utilisation des chansons. Une piste qui correspond bien au long-métrage.

La piste française est elle en Dolby Digital 5.1. Celle-ci est plutôt puissante, assez ample, bien répartie, mais manque de précision à cause de la compression. Le niveau du volume du doublage est bon et s’incorpore bien au mixage original. Les effets, comme nous le disions pour la VO et la musique et les chansons passent bien par les cinq canaux. Le caisson de basse est peu, mais bien utilisé. Dommage que l’éditeur n’ait pas mis une piste HD pour la VF, cela aurait été un vrai plus.

Bonus : 4/5

  • En selle : le making-of de Cry Macho (12′)
  • Le macho et les mustangs (7′)
  • Clint Eastwood : l’héritage cinématographique (146′)

Nous commençons les bonus avec En selle : le making-of de Cry Macho. Comme l’indique le titre, c’est le making-of du film que nous avons là. L’équipe discute du casting, des décors et des costumes (surtout du chapeau de Clint Eastwood). Sympathique, mais trop court pour couvrir tout l’ensemble de la production du long-métrage. Cela est sûrement dû au fait que celui-ci a été tourné pendant la pandémie. Le macho et les mustangs s’intéresse aux animaux du film, que ce soit les chevaux ou le coq Jed qui interprète Macho. L’équipe partage son expérience de tournage avec ces animaux, surtout avec le coq.

Pour ce test, Warner Bros nous a envoyé l’édition spéciale FNAC, qui comprend un Blu-ray bonus avec le documentaire Clint Eastwood : l’héritage cinématographique. Un très long bonus qui revient sur la très longue carrière de Clint Eastwood. Ce documentaire s’intéresse autant à sa vie d’acteur que de réalisateur, et réalisateur/acteur. Ses rôles cultes, les thèmes qu’il aborde dans ses films, sa façon de réaliser et bien d’autres choses encore sont abordées. Le tout enrobé d’interviews de personnes qui l’ont côtoyé, ont travaillé avec lui ou encore des personnalités qu’il a inspiré. Juste pour ce bonus, cette édition vaut grandement le détour si vous êtes fan de Clint Eastwood.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60es
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Mike Milo, ancienne star de rodéo et éleveur de chevaux usé jusqu’à la corde, qui, en 1979, accepte une mission d’un de ses anciens patrons : aller chercher le jeune fils de ce dernier au Mexique pour le ramener aux États-Unis. Contraints d’emprunter des routes secondaires jusqu’au Texas, les deux hommes s’embarquent dans un périple dont ils n’ont pas mesuré les difficultés. Contre toute attente, le dresseur de chevaux désabusé croise d’anciennes connaissances et trouve sa propre forme de rédemption.

Le Film

Découvrez aussi notre critique de Cry Macho.

Cet article a été écrit par , qui a publié 1956 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.