[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Métal Hurlant – Sony Pictures France

Caractéristiques

  • Titre : Métal Hurlant
  • Titre original : Heavy Metal
  • Réalisateur(s) : Gerald Potterton
  • Avec : les voix en version originale de Richard Romanus, John Candy, Harold Ramis, Joe Flaherty, Eugene Levy...
  • Editeur : Sony Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 20 Avril 2022
  • Date de sortie originale en salles : 2 Novembre 1981
  • Durée : 86 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 8/10

Image 4K : 5/5

Métal Hurlant est un film d’animation et, pour son 40ème anniversaire, celui-ci a été restauré. Une restauration approuvée par le producteur Ivan Reitman. Le Blu-ray 4K, au format respecté 1.85:1,  est donc issu d’un master 4K avec une compression HEVC et une présentation en Dolby Vision ou HDR10.

Concernant la définition, celle-ci est excellente. On voit qu’un travail minutieux a été apporté au titre. Le grain de la pellicule est bien présent, homogène et non figé. C’est moins granuleux que sur les précédentes éditions, du coup, les détails sur les dessins sont magnifiques. On en découvre de nouveaux. La profondeur de l’image gagne aussi grâce à ça. Même si l’animation a pris un coup de vieux, (surtout dans les designs), cela reste tout de même agréable à regarder.

Du côté des couleurs, là encore, on redécouvre le film : celles-ci sont éclatantes. Que ce soit le vert de Loc-Nar, la peau de Den ou encore les différentes tonalités de couleurs des différentes histoires, tout est d’une précision redoutable et magnifique. Les noirs sont profonds et non bouchés. Les blancs sont nets et vifs comme il faut (les cheveux de Taarna, par ex). Aucun problème de compression n’a été détecté lors du visionnage. Un excellent travail de la part de l’éditeur pour ce long-métrage culte.

Son : 4/5

Sony Pictures France (S.O.S Fantômes: L’héritage, Venom: Let There Be Carnage) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos avec un core en Dolby TrueHD 7.1. Celle-ci est puissante comme il faut, précise, bien répartie, très ample, avec pas mal d’effets. Les dialogues sont clairs et passent  principalement sur l’enceinte centrale mais certains, avec un effet de réverbération, passent par les deux autres fronts. Les effets d’ambiance (tonnerre, coup, explosion, etc.) sont assez nombreux  et passent par tous les canaux, avec une précision redoutable. Evidemment, quand on parle de Métal Hurlant, on pense surtout à l’utilisation de chansons rock/métal et là, c’est un pur plaisir. Celles-ci sont parfaitement retranscrites et parfaitement mixées avec le reste. La musique d’Elmer Bernsetin est aussi bien présente et bien incorporée à l’ensemble. Le caisson de basse est aussi très bien utilisé, surtout pour les effets, mais aussi pour les chansons avec les instruments de basse et de batterie. On notera aussi une très bonne utilisation des infra-graves. Un excellent mixage pour une excellente piste qui nous fait redécouvrir auditivement le film.

Les deux autres pistes, anglaise et française, sont en DTS-HD Master Audio 5.1. Très puissante, bien répartie, précise et ample, elle possède quelques bons effets. Les dialogues sont clairs pour la VO et au niveau, et bien mixé, pour la VF. Les chansons, la musique et les effets passent bien par tous les canaux. Le caisson de basse est là encore très bien utilisé. Une piste alternative qui plaira aussi aux fans du film.

Une troisième piste anglaise est également disponible en DTS-HD Master Audio 2.0. Les dialogues sont clairs et non bouchés par les effets, les chansons ou la musique. Le mixage, de façon plus générale, s’avère bon sur les deux canaux. Rien de plus à redire sur cette piste, qui sera nécessaire si vous n’avez pas de home cinéma.

Bonus : 3,5/5

  • Métal Hurlant : Retour en arrière(9′) inédit sur le Blu-ray 4K
  • Métal Hurlant : premier montage (90′)
  • Scènes supplémentaires (8′)
  • La réalisation de Métal Hurlant (35′)

Bonus inédit de cette édition, Métal Hurlant : Retour en arrière revient avec l’équipe et des personnes connues qui sont fans sur la conception du film et l’influence qu’il a encore aujourd’hui.

Métal Hurlant : premier montage est la version du film en storyboard sans la musique, mais avec les dialogues. On peut y découvrir ce qui a été supprimé du montage final avec, en option, les commentaires de l’animateur Carl Macek. Vraiment intéressant. Les scènes supplémentaires, au nombre de deux, nous font découvrir des scènes supprimées du montage final avec une séquence de Neverwhere Land et une histoire alternative. Celles-ci sont à l’étape de storyboard, mais sont vraiment sympathiques. La réalisation de Métal Hurlant est le making-of du film, dans lequel l’équipe revient sur sa conception par rapport au magazine, le scénario, l’animation, la complexité de faire un film d’animation à une époque où il n’y avait que Disney qui en faisait, comment le film en a inspiré d’autres, la musique d’Elmer Bernstein et l’utilisation de chansons rock/métal, l’utilisation de différentes techniques pour réaliser le film et son succès assez tardif.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Suite à l’arrivée d’un mystérieux engin tout venu de l’espace, une lueur verte nommée le Loc-Nar répand son pouvoir maléfique sur toute la surface de la Terre. Mais qui aura donc le courage de la stopper ?

Cet article a été écrit par , qui a publié 1992 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.