[Critique] Thor : Love and Thunder – Taika Waititi réinvente encore Thor

Caractéristiques

  • Titre : Thor : Love and Thunder
  • Réalisateur(s) : Taika Waititi
  • Avec : Chris Hemsworth, Christian Bale, Tessa Thompson, Natalie Portman, Taika Waititi, Chris Pratt et Karen Gillan.
  • Distributeur : The Walt Disney Company France
  • Genre : Aventure, Action, Science fiction
  • Pays : Américain
  • Durée : 119 minutes
  • Date de sortie : 13 juillet 2022
  • Acheter ou réserver des places : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Une comédie romantico-dramatique…

Après Thor : Ragnarok, Taika Waititi revient pour réaliser un nouveau film sur le fils d’Odin. Il faut dire que le réalisateur nous avait conquis en proposant le meilleur film sur le dieu du tonnerre. A-t-il récidivé ? Dans Thor : Love and Thunder, alors que Thor est en pleine introspection et en quête de sérénité, sa retraite est interrompue par un tueur galactique connu sous le nom de Gorr, qui s’est donné pour mission d’exterminer tous les dieux. Pour affronter cette menace, Thor demande l’aide de Valkyrie, de Korg et de son ex-petite amie Jane Foster, qui, à sa grande surprise, manie inexplicablement son puissant marteau, le Mjolnir. Ensemble, ils se lancent dans une dangereuse aventure cosmique pour comprendre les motivations qui poussent Gorr à la vengeance et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

Le scénario de Waititi et Jennifer Kaytin Robinson nous raconte l’histoire de Thor après Avengers : Endgame. Celui-ci était parti avec les Gardiens de la Galaxie mais doit maintenant trouver sa propre voie. Et c’est avec cette aventure qu’il va découvrir quelle est la prochaine étape de sa vie. De ce fait, le personnage va encore évoluer, voire être réinventé, dans le surprenant final du film. Comme pour Thor: Ragnarok, Waititi veut que son personnage grandisse et il le fait bien. Pour cela, il va être aidé de Valkyrie, devenue Reine de la ville d’Asgard sur Terre mais qui s’ennuie, de l’indéboulonnable Korg mais surtout de Jane Foster qui manie maintenant Mjolnir, qui, malgré sa destruction, fonctionne encore.  Pour cette dernière, l’arc mis en place, tiré des comics, est très certainement le plus touchant. D’ailleurs, on découvre, par la même occasion, un flashback qui nous conte pourquoi elle et Thor se sont séparés. Une bonne chose, donc.

…d’action avec des chèvres…

image chris hemsworth thor love and thunder
Copyright Marvel Studios 2022

Plus que cela, Waititi  et Robinson reprennent les codes des comédies romantiques et les revisitent à leur sauce tout en développant l’univers de Marvel. Du coup, l’aspect romance fonctionne parfaitement et cela grâce à l’alchimie entre Chris Hemsworth et Natalie Portman. L’univers est toujours aussi bien développé. On passe de lieu en lieu avec une bonne fluidité mais surtout, on découvre Omnipotence. C’est là qu’il y a une différence avec le comics car, ici, c’est le lieu où se retrouvent tous les Dieux. Il y a aussi de nouveaux personnages qui font leur arrivée, dont certains qui sont surprenants et qui auront une importance pour le développement du MCU.

De plus, Gorr est sûrement l’un des meilleurs méchants du MCU. Dès la scène d’introduction, on comprend parfaitement pourquoi il veut tuer les Dieux et on développe une certaine empathie à son égard. Lui aussi possède un arc intéressant dans le film, ce qui est rare chez Marvel. Enfin, l’humour, évidemment, il y en a pas mal et de différents types. On retiendra les runnings gags autour des chèvres (et de leurs cris), de la relation entre Thor et Stormbreaker, qui rappellera celle de notre chère Fossoyeur de film (François Theurel) et de sa Pelle, qui est hilarante. Les répliques font mouche et les gags, de façon générale, fonctionnent.

… sur fond de Guns N‘ Roses

image natalie portman thor love and thunder
Copyright Marvel Studios 2022

Concernant la réalisation, Taika Waititi fait ce qu’il sait faire de mieux : laisser les acteurs jouer et improviser, mais aussi privilégier une belle composition, qui, comme dans Thor: Ragnarok, fait très comics. D’ailleurs, il va pousser le curseur plus loin lors d’une scène en noir et blanc. Il joue parfaitement de cet aspect, en rendant un aspect comics différent pour chaque lieu, sauf pour la Terre, évidemment. Seul petit défaut du long-métrage : on ressent quelques longueurs. Et pourtant, la durée un peu en-dessous des 2h en fait l’un des films du MCU les plus courts et son rythme est plutôt bon. Mais c’est l’équilibre entre l’action, la comédie et le drame qui est moins maîtrisé que pour son prédécesseur. Les effets spéciaux sont de qualité. Enfin, la musique de Mark Mothersbaugh est agréable. Cette fois-ci, il donne un côté rock/punk à ses compositions, appuyé par l’utilisation des chansons du groupe Guns N’ Rosesqui sied parfaitement au film.

Du côté des acteurs, Chris Hemsworth connait parfaitement son personnage pour l’incarner depuis, déjà, plus de 10 ans.  On sent qu’il prend toujours autant de plaisir à l’incarner et à le faire évoluer. Christian Bale, par son excellente interprétation, nous fait autant craindre Gorr qu’éprouver de l’empathie pour le personnage. Très clairement l’un des meilleurs méchants du MCU.  Tessa Thompson est de retour en Valkyrie et joue toujours sur l’ambiguïté de son personnage.  Taika Waititi est toujours hilarant dans le rôle de Korg. Enfin et surtout, Natalie Portman est de retour dans le MCU dans le rôle de Jane Foster/Mighty Thor et l’on sent très clairement qu’elle prend du plaisir à incarner les deux facettes du personnages tant elle arrive à passer de l’une à l’autre avec une facilité déconcertante. Elle se donne à fond dans le rôle.

Thor : Love and Thunder parvient donc à réinventer encore le personnage de Thor au travers d’une histoire amusante, fun et épique.

Cet article a été écrit par , qui a publié 1956 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.