[Test – Blu-ray] The Innocents – Kinovista

Caractéristiques

  • Titre : The Innocents
  • Titre original : De uskyldige
  • Réalisateur(s) : Eskil Vogt
  • Avec : Rakel Lenora Fløttum, Alva Brynsmo Ramstad, Sam Ashraf et Mina Yasmin Bremseth Asheim.
  • Editeur : Kinovista
  • Date de sortie Blu-Ray : 7 septembre 2022
  • Date de sortie originale en salles : 9 février 2022
  • Durée : 117 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Image : 4,5/5


The Innocent a été tourné en pellicule 35MM et le Blu-ray, au format respecté 2.39:1, est très bon mais légèrement imparfait. La définition est très bonne mais baisse légèrement, avec l’apparition un peu plus marquée du grain de la pellicule sur certains plans (pas forcément les plus sombres), même si celui-ci est homogène et non figé.  Les détails sur les visages, costumes et décors sont excellents, surtout que les effets spéciaux pratiques ou numériques passent bien avec ce master, ce qui prouve leur qualité.

Les couleurs sont belles, respectées et saturées comme il faut. Le long-métrage baigne dans une lumière naturelle, et cela est bien rendu sur ce master. Les contrastes sont aussi bons. Les noirs sont propres, profonds et non bouchés, même s’il y a peu de scènes sombres. Les blancs sont comme il faut. Les couleurs des teintes de peau sont  respectées. La profondeur de l’image est aussi bonne, surtout lors des plans sur les immeubles. Nous avons détecté quelques petits problèmes de compression, quelques très légères saccades, mais rien de bien grave. Ce master est donc tout à fait recommandable. Le débit moyen image est 32,9 MBPS.

Son : 3,5/5

Kinovista nous propose deux pistes en DTS-HD Master Audio 5.1. Celles-ci sont assez différentes l’une de l’autre. La piste VF est plus puissante que la VO, mais les deux sont précises, bien réparties et amples. Le mixage est aussi légèrement différent, avec quelques effets un peu plus étouffés pour la VF. En ce qui concerne les effets (la plupart météorologiques ou quand les enfants utilisent leurs pouvoirs), ceux-ci passent par tous les canaux, même si c’est assez léger ; mais le film a été conçu de cette manière. Pas trop de fantaisie, mais ces pistes sont néanmoins assez subtiles, ce qui n’est pas plus mal.

Les dialogues sont clairs pour la VO et le niveau du volume de la VF est un peu haut et couvre pas mal de sons ambiants. La musique est bien mise en avant. Deux mixages sonores différents, donc. On préfèrera celui de la VO, qui est globalement plus équilibré, même si moins puissant. Le caisson de basse est très peu utilisé, mais aux bons moments. Le débit moyen de la piste norvégienne est de 3,6 MBPS, avec des montées à 4,2 MBPS. Le débit moyen de la piste française est de 4,4 MBPS, avec des montées à 4,9 MBPS.

image Rakel Lenora Fløttum the innocents

Bonus : 3/5

  • Conversation avec Eskil Vogt (55′)
  • Scènes coupées (3′)
  • Dans les coulisses du casting (10′)
  • La conception de la bande originale de Pessi levanto (8′)
  • Commentaire audio par Eskil Vogt et Sturla Brandt

Nous commençons les bonus avec une Conversation avec Eskil Vogt, dans lequel Nicolàs Lasnibat (directeur des études à la Femis) pose des questions au scénariste/réalisateur, qui parle dans un très bon français, de l’idée de départ du film, du casting des enfants et la manière de les diriger, de l’écriture du scénario, des thèmes, du tournage, de la musique, du son et enfin du montage. Le tout est parsemé de quelques bonnes anecdotes. Il s’agit là d’une conversation vraiment intéressante et d’un excellent bonus. Nous avons ensuite deux scènes coupées. Celles-ci n’apportent pas grand chose à l’intrigue, si ce n’est quelques petites précisions.

Dans les coulisses du casting est un court-métrage qui a été tourné en un week-end pour tester différents enfants sur un tournage réel et voir comment ils se débrouillent, mais aussi divers objectifs de caméra. Une bonne idée de bonus. Enfin, nous avons La conception de la bande originale de Pessi Levanto, dans lequel le compositeur évoque sa façon de fonctionner pour composer, mais aussi l’écriture de ses thèmes et l’utilisation de certains instruments.

image intérieur blu ray the innocentsConditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Dans la quiétude estivale d’une banlieue nordique, quatre enfants se découvrent d’étonnants pouvoirs qu’ils convoquent innocemment dans leurs jeux, loin du regard des adultes. Alors qu’ils explorent leurs nouvelles aptitudes dans la forêt et le parc environnants, leurs distractions prennent peu à peu une tournure inquiétante.

image Sam Ashraf the innocents

Le Film

The Innocents d’Eskil Vogt est un très bon film à l’ambiance de thriller d’horreur captivant, porté par une excellente réalisation et de jeunes acteurs brillants. Un vrai coup de cœur, autant sur le fond que la forme. Eskil Vogt est donc un cinéaste à suivre de très près. Découvrez notre critique complète ici.

Cet article a été écrit par , qui a publié 1992 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.