[Test- Nintendo Switch] Potion Permit : Un RPG en Pixel-Art !

Caractéristiques

    • Nintendo Switch
    • Xbox One
    • Mac
    • PlayStation 4
    • Xbox Series X/S
    • PlayStation 5
  • Titre : Potion Permit
  • Développeur : MassHive Media
  • Editeur : PQube
  • Date de sortie : 22 septembre 2022
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 6/10

Entièrement réalisé en pixel art, Potion Permit est un jeu d’artisanat où l’on fabrique des potions. Contrairement à de nombreux titre du genre, le jeu ne contient absolument aucun élément agricole, se concentrant entièrement sur les aspects potion du jeu. Édité par PQube et développé par MassHive, le titre est sorti le 22 septembre sur PlayStation, Xbox, Switch et PC.

Serez-vous un bon apothicaire et réussirez- vous à sauver les habitants de Moonbury ?

Sauvez le village de Moonbury

Par le passé, un apothicaire a entaché l’écosystème de la petite ville de Moonbury avant de partir et de laisser tout ça derrière lui, provoquant chez les habitants une grande méfiance envers l’alchimie moderne et en la capitale.

Jusqu’au jour où la fille du maire tombe malade et que le médecin de la ville ne puisse plus rien faire pour elle. Il décide de demander de l’aide à l’association médicale pour qu’ils lui envoient son meilleur chimiste. Seulement, les habitants du village ne sont pas du même avis. Vous allez devoir gagner leur confiance et soigner chaque personne lorsqu’elle tombe malade.

Vos journées seront bien remplies, entre création de potions, d’exploration, de récoltes, quêtes. Vous n’êtes pas prêt(e) de vous ennuyer !

Un gameplay médical unique

Potion Permit est un action-RPG avec une simulation de vie ouvert en pixel art sur la vie d’un(e) alchimiste qui débarque dans la ville de Moonbury, accompagné de son fidèle compagnon canin qui vous servira de guide et vous accompagnera tout au long de l’aventure. Votre chien adore la nourriture et les caresses, alors ne l’en privez pas. Ce lien qui vous unit se renforcera, il vous sera loyal et serviable.

Avant de commencer, le jeu propose de créer et de personnaliser légèrement votre apothicaire (choix du sexe, teinte de cheveux, couleur des yeux..) et de donner un petit nom à votre animal de compagnie.

Certaines missions seront faciles à faire tandis que d’autres prendront un peu plus de temps, et se feront même sur plusieurs jours. Mais le but principal du jeu est de partir en exploration dans les zones les plus hostiles de Moonbury. La ville ayant subi des dégâts par le passé, certaines zones ne seront pas accessibles dans l’immédiat. Il faudra donc se montrer patient pour découvrir les multiples secrets de ces lieux.

Le gameplay se veut assez simple : il suffit de récolter des ingrédients avec les différents outils proposés, comme à coups de hache, de marteau ou de faucille et combattre différents monstres selon l’environnement. Le tout en apprenant à manager votre temps et votre énergie. Le temps est très important car le jeu comporte un cycle de jour/nuit, ce qui le rend vivant et vous oblige à faire attention à l’heure. La journée sert à travailler tandis que la nuit sert à se reposer pour récupérer l’énergie dépensée ou bien continuer certaines activités que vous aurez commencées la journée . Ce système fonctionne plutôt bien, mais vous oblige à rester vigilant sur votre façon de progresser car certaines quêtes sont limités dans le temps, ce qui vous oblige à définir des priorités.

Concernant votre énergie, celle-ci ne sera pas illimitée. Il vous faudra manger des ingrédients se trouvant dans votre sac ou vous pouvez également dormir pour la restaurer. Sans endurance, vous ne pouvez ni récolter, ni combattre les ennemis, alors faîtes attention parce que certaines ressources requièrent de meilleurs outils de récolte.

Pour améliorer vos outils, il faut vous rendre à la forge. Plus vos outils sont de bonne qualité, moins vous devrez fournir d’efforts pour récolter des matériaux.

Votre aventure ne sera pas un long fleuve tranquille puisque vous allez devoir affronter des monstres pour leur matériaux. Les combats sont en temps réel, et comme bon alchimiste qui se respecte, vous allez pouvoir créer des potions pour augmenter vos statistiques ou mettre un malus à votre adversaire pour mieux le vaincre. Les combats sont assez standards et n’offriront aucune grande difficulté. 

Par exemple, l’empoisonner ou bien le rendre aveugle. Vous pouvez également les esquiver en pratiquant une roulade, ce qui est un bon point car ça ne consomme pas d’endurance. Si vous mourrez, pas de panique : un habitant du village vous ramène chez vous.

Une pincée d’énigmes et de mini-jeux..

Depuis que la fille du maire a été soignée par vos soins, vous aurez accès à l’hôpital, ce qui va permettre de prendre soin de vos blessés le temps qu’ils guérissent.

Le titre pousse à faire des diagnostics, en étudiant les symptômes de vos patients pour trouver la meilleure solution. Il s’agit d’un mini-jeu de rythme dont le but est d’appuyer sur un bouton qui apparaît au bon moment. Si vous vous trompez de bouton ou si vous n’appuyez pas au bon moment, votre jauge de progression redescendra et vos performances affecteront le niveau de satisfaction des patients. Une fois le diagnostic effectué avec succès, vous saurez de quoi souffre le patient et pourrez confectionner les potions à votre domicile grâce à l’aide d’un chaudron. On tourne très vite en rond sachant qu’il n’y a pas énormément de potions à créer et le système de mini-jeux manque cruellement de diversité, c’est à dire qu’il aurait fallu un peu plus de variété lors de la progression. 

Concernant la préparation de potions, il s’agit d’un mini-puzzle pendant lequel vous devez associer les ingrédients. Pour chaque potion, vous aurez une forme de puzzle différente à remplir. Assemblez les pièces du puzzle en choisissant les bons ingrédients parmi ceux qui sont à votre disposition. Mais attention : vos coups sont limités. Pour certaines recettes, vous ne pourrez utilisez que certains ingrédients.

Plus vous gagnerez en expérience, plus vous pourrez faire évoluer votre chaudron et plus vos potions seront puissantes et efficaces.

Les malades ne restent pas définitivement à la clinique, vous aurez un nombre des jours prédéfinis pour régler leur soucis. Au fil de votre progression, il sera possible de créer un remède sans être obligé de passer par la phase diagnostic, mais il y aura une chance d’échouer et de décevoir vos habitants. Alors faîtes attention !

Il y a possibilité de vendre les potions pour se faire un maximum d’argent et également pour s’en servir lors de vos quêtes afin d’avancer dans votre aventure.

Se promener et aider !

Une fois que vous aurez gagné la confiance des habitants, vous pouvez explorer librement Moonbury et ses environs afin de remplir les différentes quêtes et travaux. Vous êtes libre d’aller où bon vous semble et surtout à votre propre rythme, et ça c’est plutôt sympa de ne pas se sentir restreints.

Moobury se développe et s’améliore au fur et à mesure que vous établirez des relations avec les habitants, c’est pourquoi les liens ont une très grande importance. Leur parler, les aider à réparer les différentes installations dispersées dans la ville et hors du village seront les bienvenus.

La restauration de la ville ne se fait pas d’un seul coup, votre patience sera de rigueur, car il faut que la ville prenne le temps d’évoluer.

En dehors des travaux, il y a également de petit ateliers qui ont besoin de vous, comme la poste pour livrer quelques colis en retard ou bien le commissariat pour remettre de l’ordre.

Vous pouvez aussi fabriquer et acheter de nouveaux meubles pour donner une touche personnelle à votre maison. Le titre propose une mini-carte en haut à droite de l’écran qui indique l’emplacement des objectifs. Vous pouvez bien entendu l’agrandir pour voir toutes les quêtes disponibles.

Un didacticiel est disponible permettant au joueur d’avoir toutes les clés en mains pour ne pas être perdu et pouvoir profiter pleinement de son aventure.  A savoir que ces éléments clés du didacticiel se débloquent au fur et à mesure de votre progression pour pouvoir y jeter un œil par la suite. 

Un belle île en pixel-art

L’île de Moonbury est magnifique et joliment pixelisée, avec une palette de couleurs parfaite pour le ton du jeu qui rend l’ambiance douce et chaleureuse et rappelle avec son style 16 bits la ville de Stardew Valley.

Il y a tout de même quelques zones vides qui laissent une sensation de solitude quand on se promène à travers la ville. A l’inverse, les maisons des habitants sont particulièrement soignées, leurs décors sont remplis de détails précis propres à chacun.

Concernant le sound design, les musiques sont douces et arrivent à nous immerger dans le jeu.

On notera cependant quelques bugs, comme par exemple des scripts qui ne se lancent pas, de micro freeze concernant un personnage qui s’arrête subtilement et qui reprend sa route ou bien notre chien qui restent bloqué dans un coin.

Nous espérons que MassHive pourra apporter une mise jour afin de régler ce problème.

Une expérience originale

Potion Permit trouve un équilibre parfait entre le RPG, le jeu d’aventure et la simulation de vie. On prend du plaisir à se promener dans la ville de Moonbury, à prendre soin des habitants et restaurer la ville. Le jeu est si addictif qu’on ne voit pas les heures défiler. C’est une expérience chaleureuse remplie de magie qui vaut la peine d’être découverte.

Article écrit par

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Utip ou Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x