image comics buffy contre les vampires saison 8 tome 2 Après vous avoir proposé en juin la critique du premier tome de la saison 8 de la série de Joss Whedon (exclusivement en format comics, la série TV ayant pris fin en 2003), voici celle du deuxième volume. A noter que la publication de cette saison inédite est encore en cours aux Etats-Unis, où elle devrait s’achever en janvier. Sept tomes (comprenant chacun cinq numéros ou « chapitres ») sont parus pour l’instant en France.

Le retour de Faith

Second tome de la saison huit exclusive de la série culte de Joss Whedon en format comics, Pas d’avenir pour toi est centré autour de Faith, la Tueuse rebelle meilleure ennemie de Buffy. Celle-ci se voit ici engagée par Giles pour assassiner une Tueuse issue de l’aristocratie anglaise qui élimine ses consœurs pour régner sur la lignée des Elues dans le but de dominer le monde. Un autre sale boulot en somme pour la Tueuse réhabilitée, qui traîne, tout comme l’Observateur, son passé tourmenté et meurtrier comme un fardeau. En ce sens, la réunion des deux personnages s’impose comme une évidence, d’autant plus que Giles est en froid avec Buffy, pour une raison qui ne nous sera pas révélée dans ce volume…

Ultra protégée par son daddy et un puissant et diabolique sorcier, Lady Genevieve Savidge doit donner une fête en l’honneur de ses dix-neuf ans et Faith devra l’approcher en se faisant passer pour une de ses semblables. Autant dire qu’il y a donc du boulot à faire pour Giles, qui se change ainsi en tuteur façon My Fair Lady pour enseigner à la Tueuse bostonienne au franc parler l’accent et l’étiquette de ce milieu si particulier.

Sombre et prenant

image comics buffy willow saison 8 L’intrigue est prenante mais s’avère surtout riche par la  manière dont elle aborde les personnalités de Faith et Giles, qui cherchent à combler mutuellement leurs manques personnels : Faith a toujours besoin d’une figure tutélaire bienfaisante et Giles d’une fille à élever et accompagner. S’il œuvre pour « le bon côté » à l’inverse du maire Wilkins (cf. saison 3 de Buffy), l’Observateur, fatigué, n’en demeure pas moins ambigu et pousse à regret sa « protégée » à commettre un acte irréparable qui la brisera un peu plus. Si on retrouve les traits d’humour habituels de la série ici, le ton demeure très sombre et les personnages y font preuve d’une triste lucidité.

La trahison mutuelle de Buffy et Faith à la fin de la saison 3 a encore une fois des résonances émotionnelles très fortes dans ce volume et donne beaucoup de force au comic… à condition d’avoir vu les épisodes en question auparavant, même si le scénariste Brian K. Vaughan a intégré de petites piqûres de rappel sous forme de brefs flash backs (très habiles). Il est aussi, encore une fois, préférable d’avoir suivi les sixième et septième saisons de la série de Joss Whedon pour bien comprendre les subtilités et différents enjeux des différentes sous-intrigues, notamment dans le cinquième chapitre, l’indépendant Partout sauf ici, écrit par Joss Whedon.

Moins maîtrisé et intense que le chapitre indépendant du tome précédent, également écrit par Whedon, Partout sauf ici s’avère néanmoins intéressant pour la compréhension de l’évolution de Buffy et Willow entre la fin de la saison 7 et le début de la saison 8, même si cela reste en fin de compte assez anecdotique et, du coup, un peu trop alambiqué pour pas grand chose. Il vaut mieux lire attentivement cette histoire sous peine de ne pas vraiment comprendre cette plongée des héroïne dans un lieu qui mélange diverses réalités et qui fera bien évidemment ressurgir ce qu’elles voudraient pouvoir se cacher.

Pas d’avenir pour toi succède ainsi avec brio à l’excellent Un long retour au bercail et nous permet de retrouver deux personnages parmi les plus sombres et ambigus de la série de Joss Whedon dans une intrigue digne des meilleurs épisodes de la série télé. Seul petit regret en fin de compte : les dessins de Georges Jeanty, contrairement au précédent volume, ne sont pas toujours à la hauteur et enlaidissent parfois les traits des personnages, avec des rides d’expression noires souvent peu subtiles.

Buffy contre les vampires: Pas d’avenir pour toi de Brian K. Vaughan, dessins de Georges Jeanty (histoire Partout sauf ici écrite par Joss Whedon, dessins de Cliff Richards), édité par Dark Horse Comics/Fusion Comics. (13,95€) Illustrations à la peinture des couvertures de Jo Chen.

 

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.