image 3 histoires de frères et soeursPour mieux aborder les rapports fraternels

Avec 3 histoires de frères et sœurs, on continue d’aborder une bien sympathique série éditée par Gallimard Jeunesse. Le but, comme nous l’avions vu dans notre article consacré à 3 histoires pour avoir peur, est de rassembler un trio de récits très populaires aux thématiques voisines, le tout dans un objet d’une grande qualité éditoriale. Ici, c’est donc la relation fraternelle qui est au centre de l’ouvrage mais, comme nous allons le voir sous trois prismes, différents.

3 histoires de frères et sœurs s’ouvre avec le plus poétique des trois contenus : « Le Grand Secret« . Scénarisé par Vincent Cuvellier, illustré par Robin (dont nous avons récemment chroniqué le travail sur Football Cosmique), voilà une histoire au fort pouvoir émouvant, dont la trame très épurée touche facilement l’enfant grâce à une chute intelligemment emmenée. Un véritable enchantement au fil des pages, bien soutenu par un pinceau très évocateur. On enchaîne avec le plus espiègle « Je veux une petite sœur« , écrit et dessiné par Tony Ross, dont la série « Petite Princesse » est bien connu du public. On y retrouve la petite fille qui voit venir un heureux événement de la part de ses parents royaux, et toute la sève se situe dans l’attente, ce que la princesse voudrait voir se réaliser, et ce qu’elle veut surtout éviter. Une histoire simple, qui traduit cet instant où l’enfant déjà présent se fait irrémédiablement des plans sur la comète : elle veut une petite sœur, et puis c’est tout… jusqu’à ce qu’elle s’aperçoive que le sexe n’a aucune importance. Le dernier récit, « Chut, chut, Charlotte« , scénarisé et mis en image par Rosemary Wells, est carrément malicieux. L’histoire prend place au sein d’une famille de petites souris : un couple et trois enfants. Charlotte n’est pas la plus grande, ni la plus petite, et elle a tendance à le vivre plutôt mal, même si à la fin tout s’arrange évidemment.

3 histoires de frères et sœurs est un ouvrage qui réussit son coup sur toute la ligne. Outre que le trio assure largement le spectacle, ce sont des classiques et on le vérifie très vite tant les enfants les adorent, c’est aussi l’esprit traversant l’ouvrage qui est intelligemment pensé. « Le Grand Secret » raconte l’annonce d’un nouvel arrivant dans la famille, « Je veux une petite sœur » c’est le moment exact de l’arrivée du nouveau bébé et toute l’appréhension de l’enfant déjà en place. « Chut, chut, Chalotte » termine le cycle alors que les rapports fraternels sont déjà bien installés, donnant à l’ensemble du contenu de ce 3 histoires de frères et sœurs une véritable trajectoire. Voilà, donc, un livre à la fois rempli de contenus de grande qualité, le formel étant à la hauteur du fondamental, et très divertissant. Signalons que cette série a fait l’objet d’une attention particulière sur le pur objet : de la couverture molletonnée au papier bien solide, l’enfant aura plaisir à le prendre en mains.

3 histoires de frères et sœurs, un livre collectif. Aux éditions Gallimard Jeunesse, collection « L’heure des histoires », 94 pages, 8.50 euros. De 3 à 7 ans. Paru le 2 juin 2016. 

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot