bannière week-end taylor swift culturellement vôtre willow

[Critique] Skeleton Double, Tome 1 – Tokaku Kondo

Caractéristiques

  • Titre : Skeleton Double, tome 1
  • Traducteur : Frédéric Malet
  • Auteur : Tokaku Kondo
  • Illustrateur(s) : Tokaku Kondo
  • Editeur : Kurokawa
  • Date de sortie en librairies : 11 janvier 2024
  • Format numérique disponible : Oui
  • Nombre de pages : 224
  • Prix : 7,99 euros
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Skeleton Double, nouveau manga de Tokaku Kondo, paru aux éditions Kurokawa, empreint de chemins narrativement plutôt déjà balisés apporte néanmoins de par sa thématique certaines nouveautés.

Des os et des hommes

D’abord, si nous abordons la question du scénario, dès le début, l’auteur parvient à piquer notre curiosité avec un meurtre mystérieux et l’arrivée inopinée dans la vie d’un jeune étudiant d’une tête de squelette qui parle, ce qui ne manque pas d’ incongruité, mais qui permet de captiver l’attention du spectateur et de lancer l’intrigue.

Vient ensuite la véritable idée de Skeleton Double : l’existence de plusieurs personnages capables d’utiliser les os pour devenir invisibles d’abord, puis de développer de nouveaux pouvoirs spécifiques. Une sorte de mystère s’installe sur les origines de ces êtres étranges, ainsi que sur la lutte entre différentes factions dont le gouvernement japonais, qui tente de les contrôler.

Une entrée en matière plutôt intéressante donc, qui intègre au passage les personnages principaux de manière assez fluide. On pourra néanmoins reprocher à l’ouvrage que, bien que le thème comme nous l’avons dit soit assez original, il n’en reste pas moins que le déroulé pour le moment ne dispense pas d’une impression de déjà vu et ce sera certainement au volume suivant d’essayer de démontrer que ce n’est pas le cas.

Le squelette dans le placard

Du côté du dessin et de la mise en page, là aussi, c’est quelque peu ambivalent, car on constate que le dessin est assez fin et détaillé, avec des traits très marqués et des personnages, ainsi que des décors plutôt bien détaillés, mais on remarque également assez vite quelques défauts, notamment sur les personnages, ainsi qu’ un découpage extrêmement académique.

Entendez par là que, si nous n’avons rien de particulier à lui reprocher, on note aussi qu’il n’y a absolument aucune fantaisie ni aucune tentative innovante ou géniale dans ce qui nous est proposé (en un sens, une réalisation comme Skeleton Double, c’est un peu l’inverse d’un Hunter X Hunter, les dessins sont beaucoup plus nets, tout paraît beaucoup mieux travaillé et paradoxalement, on a pas la même sensation, que ce soit sur le rythme ou la tension, que le génial auteur Yoshihiro Togashi a toujours su insuffler à ses œuvres).

En outre, à quelques exceptions près, nous constatons que beaucoup de personnages masculins comme féminins semblent avoir des traits assez similaires, on ne parvient pas réellement à sentir une réelle différence dans le design des personnages qui nous sont proposés. Là encore, tout ça manque un peu de créativité. Malgré cette impression d’une ambition un peu trop timorée, nous avons affaire à un travail plutôt bien mené.

En conclusion, nous dirons que Skeleton Double est plutôt un bon manga, qui accroche tout de même le lecteur via son histoire, mais qui aura du mal néanmoins à s’imposer dans la multitude de parutions si, à l’avenir, il n’instaure pas un scénario ou une ambiance qui sort du lot et qu’il ne prend pas un peu plus de liberté sur son découpage et son character design pour appuyer son individualité.

Article écrit par

Depuis toujours, je perçois le cinéma, certes comme un art et un divertissement, mais aussi et surtout comme une porte vers l'imaginaire et la création. On pourrait dire en ce sens que je partage la vision qu'en avait Georges Méliès. Avec le temps, de nombreux genres ont émergé, souvent représentatifs de leurs époques respectives et les bons films comme les mauvais deviennent ainsi les témoins de nos rêves, nos craintes ou nos désirs. J'ai fait des études de lettres et occupé divers emplois qui jamais ne m'ont éloigné de ma passion. Actuellement, sous le pseudonyme de Mark Wayne (en hommage à l'acteur John Wayne et au personnage de fiction Bruce Wayne alias Batman), je rédige des critiques pour le site "Culturellement Vôtre". Très exigeant dans ma notation des films, en particulier concernant le scénario car c'est la base sur lequel aucun bon film ne peut émerger s'il est bancal ou pour le moins en contradiction avec son sujet. Je conserve une certaine nostalgie d'une époque qui me semble (pour l'instant) révolue où le cinéma ne se faisait pas à base de remakes, intrigues photocopiées et bien-pensance. Néanmoins, rien n'entame mon amour du cinéma, et chaque film que je regarde me le rappelle, car bons ou mauvais, ils restent le reflet de notre époque.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x