[Test Blu-ray] Mary et la fleur de la sorcière — Hiromasa Yonebayashi

Caractéristiques

  • Titre original : Meari to majo no hana
  • Réalisateur(s) : Hiromasa Yonebayashi
  • Editeur : Diaphana Edition Video
  • Date de sortie Blu-Ray : 3 juillet 2018
  • Date de sortie originale en salles : 21 février 2018
  • Durée : 1h43
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 5/5

Voilà un transfert en tous points exemplaire ! Diaphana Edition Video a fait du très beau travail pour restituer toute la magie de l’univers d’Hiromasa Yonebayashi : couleurs flamboyantes, très beaux contrastes, noirs profonds, et, de manière générale, une définition irréprochable, sans aucun signe de compression visible.

Son : 5/5

Le même soin a été apporté au mixage sonore de la piste VOST (en japonais, donc), disponible en version 5.1 ou 2.0 : d’une clarté cristalline, notamment en ce qui concerne la restitution du score de Takatsugu Muramatsu, cette piste originale est parfaitement équilibrée et précise. A noter qu’en 5.1, les effets Surround et les basses impressionnent tout particulièrement, notamment lors de l’ouverture et du dernier tiers du film. Les pistes VF (en 5.1 et 2.0 toujours) sont quant à elles de très bonne facture, quoique légèrement moins précises, avec un bon doublage, ce qui mérite d’être noté.

Bonus : 2,5/5

  • Entretien avec Hiromasa Yonebayashi et Yoshiaki Nishimura (13″46)
  • Bande-annonce (VOST & VF)

Comme de nombreuses éditions Blu-ray simples, Mary et la fleur de la sorcière est assez maigre en bonus. Ceci dit, au lieu de la traditionnelle featurette de 3-4 minutes ultra-promotionnelle dont nous gratifient de plus en plus les gros éditeurs, Diaphana a eu la bonne idée de réaliser un entretien un peu plus long avec le réalisateur et le producteur du film, et le résultat se révèle du coup assez intéressant. On en apprendra ainsi plus sur la fondation en 2015 du studio Ponoc, dont il s’agit ici du premier long-métrage, mais aussi sur la conception du film, qu’il s’agisse de l’histoire, le character design ou la réalisation. Cette interview croisée est entrecoupée de brefs extraits du film.

On aurait malgré tout aimé en voir plus, et cela est d’autant plus frustrant que le making-of du film, d’une durée de 37 minutes, est uniquement disponible dans l’édition spéciale FNAC. Du coup, si vous souhaitez découvrir ce supplément, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

image mains lumineuses mary et la fleur de la sorcière
© Diaphana

Synopsis

C’est l’été. Mary vient d’emménager chez sa grand-tante dans le village de Manoir Rouge. Dans la forêt voisine, elle découvre une fleur mystérieuse qui ne fleurit qu’une fois tous les 7 ans. On l’appelle la “fleur de la sorcière”. Pour une nuit seulement, grâce à la fleur, Mary possèdera des pouvoirs magiques et pourra entrer à Endor, l’école la plus renommée dans le monde de la magie, qui s’élève au-dessus du ciel, au-delà des nuages. Le secret de la fleur de la sorcière se révèlera à elle petit à petit…

Le film

Retrouvez notre critique de Mary et la fleur de la sorcière ici.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *