[Test – Blu-ray] Selle d’Argent – Artus Films

Caractéristiques

  • Titre original : Sella d'Argento
  • Réalisateur(s) : Lucio Fulci
  • Avec : Giuliano Gemma, Sven Valsecchi, Ettore Manni, Gianni De Luigi
  • Editeur : Artus Films
  • Date de sortie Blu-Ray : 2 octobre 2018
  • Date de sortie originale en salles : 20 avril 1978
  • Durée : 94 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Vidéo : 5/5

Avec Selle d’Argent, son premier western européen en Blu-ray, Artus Films (Mortelles Confessions) met la barre très haut. Le résultat est carrément magnifique, surtout pour un film aussi peu montré dans le passé, et jamais sous nos latitudes. La définition est optimale, elle ne faiblit pas une seconde. La profondeur de champ, très importante dans ce genre d’œuvre, fait elle aussi un sans faute. La photographie de Sergio Salvati, un habitué de Lucio Fulci (L’Enfer des Zombies, L’Au-delà), est tout de même marquée par un certain manque de moyens, sur quelques plans. On note quelques lumières un peu maladroites, surtout en intérieur, mais le Blu-ray rend avec exactitude le travail effectué, côté colorimétrie. Aussi, la netteté ne casse aucunement la matière, et l’on conserve ce grain de la pellicule qui fait toute la différence avec le numérique froid. De l’excellent boulot.

Son : 4/5

Selle d’Argent est disponible dans une piste 2.0, en langue italienne, sous-titrée dans la langue de Molière. On note l’absence de souffle gênant, et surtout un mixage très équilibré. Même si les thèmes du trio formé par Fabio Frizzi, Franco Bixio et Vince Tempera sont assez inégaux, on ne peut que se délecter de leur clarté. Et les dialogues ne sont jamais étouffés. Une condition d’écoute de haut niveau.

Bonus : 4,5/5

Là encore, Artus Films fait très fort : le film se complète de différents contenus, tous éclairants. Sella d’Argento, le western familial de Lucio Fulci, est animé par Lionel Grenier, l’un des plus grands spécialistes du réalisateur, qui tient un site lui étant dédié. Rapidement, il revient notamment sur le tournage, de manière précise. L’homme à la selle d’agent, lui, est raconté par Alain Petit, un habitué des bonus de cet éditeur. C’est l’occasion de revenir plus en longueur sur la carrière très mouvementée du metteur en scène. À toute bride, entretien avec Giuliano Gemma et Fabio Frizzi, fait intervenir ces deux grands noms pour une sorte de réunion d’anciens combattants, assez joviale dans le fond. On y apprend notamment quelques anecdotes de tournages rafraichissantes. Vous vous en doutez, le module Dans la salle de montage, entretien avec Bruno Micheli revient plus particulièrement sur ce qu’il s’est passé après le tournage. Là encore, c’est l’occasion non seulement d’en savoir plus sur le monteur, mais aussi les habitudes de travail de Lucio Fulci. On peut aussi compter sur les éternelles bandes annonces et diaporamas d’affiches ou de photos.

image blu ray selle d'argent

Synopsis

Voulant contester la vente d’un terrain auprès du propriétaire Richard Barrett, un fermier et son fils vont trouver son homme de main. Pour toute réponse, ce dernier tue le père. Le garçon ramasse l’arme et abat froidement le meurtrier, puis emporte avec lui sa belle selle d’argent. Quelques années plus tard, sous le nom de Roy Blood, l’enfant est devenu un chasseur de primes redouté. Un jour, on lui propose de régler une affaire mettant en cause le frère de Barrett.

Le film

Retrouvez notre critique de Selle d’Argent, rédigée à l’occasion de cette sortie.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *