[Livres] Isabelle Desesquelles en lice pour le Prix Fémina 2018

image couverture je voudrais que la nuit me prenne isabelle desesquelles belfondAuteure d’un roman remarqué de cette rentrée littéraire 2018, Je voudrais que la nuit me prenne (Belfond), encensée par La Croix et La Dépêche, Isabelle Desesquelles est actuellement en lice pour le Prix Femina 2018, qui sera remis le 5 novembre prochain par le jury entièrement féminin présidé par Camille Laurens. Ce roman initiatique drôle et tendre narré à hauteur de regard d’une enfant de 8 ans, fait partie des 14 œuvres françaises dont la sélection a été annoncée le 17 septembre, parallèlement à une seconde liste de 14 romans étrangers. Cette sélection a été confirmée le 5 octobre, lorsque le jury a resserré la liste à 10 nominés. Il faudra désormais attendre le 24 octobre pour voir si le roman d’Isabelle Desesquelles fait partie des finalistes.

L’histoire est celle d’une petite fille entourée de parents fantasques et aimants. Sauf que sa voix, tour à tour poétique, nostalgique ou plus grave, ne ressemble pas à celle d’une enfant. Peu à peu, nous devinons qu’un drame attend, se cache au cœur de ce récit d’une enfance ô combien heureuse. L’œuvre explore alors le regard que nous portons adultes sur notre enfance, et le lien que nous entretenons avec nos proches par le biais de nos souvenirs.

Isabelle Desesquelles, auteure de plusieurs romans (Les hommes meurent, les femmes vieillissent, Les âmes et les enfants d’abord…), a longtemps été directrice d’une librairie Privat à Toulouse. Elle est également la fondatrice de la maison De pure fiction, qui propose aux auteurs une résidence en pleine nature afin de les accompagner dans leur projet d’écriture.

/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *