[Preview] LEGO DC Super-Vilains: la forme va-t-elle sublimer le fond ?

Caractéristiques

    • PlayStation 4
    • Ordinateur/PC
    • Xbox One
  • Développeur : Traveler's Tales Games
  • Editeur : Warner Bros Interactive Entertainment
  • Date de sortie : 17 octobre 2018

Un opus autour des méchants de DC Comics

image preview lego dc comics
Une belle brochette de méchants à croquer.

Quelques jours avant la sortie officielle du jeu, prévue le 17 octobre 2018, nous avons pu poser les mains sur ce nouvel opus de la très fournie licence LEGO. Développé par le plus que grand spécialiste Traveler’s Tales Games, LEGO DC Super-Vilains nous paraît digne d’intérêt pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’ambiance qui s’en dégage a de quoi mettre la puce à l’oreille, bien aidée par la fenêtre de sortie aux alentours de Halloween. Aussi, on ne peut que signaler le besoin assez urgent de voir la série renouveler ses codes. Sera-ce le cas avec cette itération ? Début de réponse dans cette preview.

Notre essai, sur LEGO DC Super-Vilains, s’est limité à deux environnements : Stryker’s Island et Gotham Clock Tower. Pour un total d’une demi-heure à sillonner le soft. Assez pour découvrir la principale nouveauté : la création d’un avatar. Pas de quoi renverser la table, mais cette feature n’est pas anodine : elle permet au joueur de ne pas se limiter au casting. La personnalisation s’avère très précise, et nul doute que votre création n’aura rien à voir avec celle de votre voisin. Créer votre vilain, cela va du choix très précis du costume, à la représentation des cœur énergétiques à l’écran. Aussi, les animations de votre protégé vous reviendront, mais aussi ses pouvoirs. Les possibilités sont étendues, Traveler’s Tales Games n’a pas chômé.

La personnalisation d’un avatar comme principale nouveauté

L’histoire de LEGO DC Super-Vilains nous paraît encore assez lointaine, mais on a pu vérifier, à l’occasion de cinématiques, que l’humour de la licence est toujours au rendez-vous. Sachez aussi que DC Comics a participé activement à l’écriture du scénario, lequel déploie un récit totalement original. Après l’introduction, les niveaux nous on semblé tout de même assez familiers. Non pas dans leur design, dont on apprécie le design, mais dans les différentes mécaniques. On détruit, on récupère des pièces, on construit afin d’évoluer dans les environnement, tout cela n’est pas bien original pour le moment. Cependant, quelques casse-tête seront parvenus à nous sortir de nos certitudes. Rien de bien incommensurable, mais on ne peut que souligner l’effort. Par exemple, il sera question de tirer sur des cibles afin de remplir une jauge.

Joker, Harley Quinn, Lobo, Mercy, Lex Luthor, ils répondront tous présents. LEGO DC Super-Vilains réserve un casting de haute volée : les fans pourront compter sur plus de 150 personnages à incarner. Ceux-ci ont toute leur place au sein d’un jeu techniquement assez solide, aussi fin et stable que ses prédécesseur. Pas de révolution à attendre de ce côté, le moteur restant le même qu’auparavant, mais il est tout de même notable que les niveaux sont bourrés de détails, et d’animations. On voit parfois d’autres vilains en action, les amateurs ne pourront que se réjouir de ces petites attentions. Il faudra tout de même vérifier, avec le jeu complet, si l’aventure nous réserve un peu plus de surprises. Espérons.

0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *