[Test – Blu-ray] La Favorite – 20th Century Fox

Caractéristiques

  • Titre original : The Favourite
  • Réalisateur(s) : Yorgos Lanthimos
  • Avec : Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone
  • Editeur : 20th Century Fox France
  • Date de sortie Blu-Ray : 12 Juin 2019
  • Date de sortie originale en salles : 6 février 2019
  • Durée : 120 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

La Favorite a été tourné en pellicule (Arricam LT et ST, Panavision Panaflex Millennium XL2). Le blu-ray, au format respecté 1.85:1 (quasi plein écran), propose une bonne définition pour une grosse majorité du long métrage. Le film ayant été tourné en pellicule, le grain est présent, mais très légèrement, sauf sur deux ou trois plans où la définition baisse, et il devient très présent. Rien de grave pour autant. Les détails sur les visages (surtout les maquillages et perruques), les magnifiques costumes et décors sont excellents. Les couleurs sont belles, naturelles et saturées comme il faut. Les noirs et contrastes s’avèrent très bons, surtout qu’il y a beaucoup de plans sombres éclairés à la lumière de bougies. La profondeur de champ est satisfaisante. Le format 1.85:1 nous permet de bien profité de tout du film avec une bonne immersion. Durant le visionnage, nous avons détecté quelques saccades ou artefacts. Surtout lors de rapides panoramiques de la caméra. Ces plans étant rapides, cela ne le gêne pas pour autant. Le débit moyen image est très bon: 33,2 MPBS

Son : 3/5

20th Century Fox France (Les Veuves, Bohemian Rhapsody) nous offre une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 5.1. Celle-ci est puissante, bien répartie, assez précise et ample. Les dialogues sont clairs. La musique et les effets passent bien par les cinq enceintes. Le caisson de basse se révèle peu utilisé, mais judicieusement. Une belle piste satisfaisante pour un tel film. Le débit moyen se révèle bon: 3,1 MBPS avec des montées à 4,5 MBPS.

La piste française est, elle, en DTS 5.1. Celle-ci est bien répartie et assez puissante, mais manque clairement de précision et d’amplitude, ceci dû à sa compression. Le niveau du volume du doublage français est au niveau des dialogues originaux. Il n’empiète pas sur le mixage original. La musique et les effets passent bien par tout les canaux. Le caisson de basse reste peu utilisé, mais de manière plutôt idéale. Une piste assez correcte. Le débit moyen max de la piste VF est de 768 KBPS.

Bonus : 2/5

  • Scènes inédites (2′)
  • La Favorite : un film en costumes décousu point par point (22′)

Nous commençons les bonus avec quatre Scènes inédites, pour une durée totale de deux minutes. Celles-ci n’apportent pas grand chose à l’intrigue. Sauf la dernière, qui est une discussion entre Abigail et Lord Harley, pendant laquelle elles planifient d’évincer une bonne fois pour toute Lady Sarah de la compétition. En second bonus, nous avons La Favorite : un film en costumes décousu point par point, qui est le making-of du long-métrage. D’une durée de vingt-deux minutes, celui-ci s’avère aussi original que le film. C’est un peu court pour détailler tout le processus de production, mais cela reste satisfaisant.

image rachel weisz olivia colman la favorite
© 20th Century Fox

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Début du XVIIIème siècle. L’Angleterre et la France sont en guerre. Toutefois, à la cour, la mode est aux courses de canards et à la dégustation d’ananas. La reine Anne, à la santé fragile et au caractère instable, occupe le trône tandis que son amie Lady Sarah gouverne le pays à sa place. Lorsqu’une nouvelle servante, Abigail Hill, arrive à la cour, Lady Sarah la prend sous son aile, pensant qu’elle pourrait être une alliée. Abigail va y voir l’opportunité de renouer avec ses racines aristocratiques. Alors que les enjeux politiques de la guerre absorbent Sarah, Abigail quant à elle parvient à gagner la confiance de la reine et devient sa nouvelle confidente. Cette amitié naissante donne à la jeune femme l’occasion de satisfaire ses ambitions, et elle ne laissera ni homme, ni femme, ni politique, ni même un lapin se mettre en travers de son chemin.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de La Favorite.

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *