[Critique] The French Dispatch : Un bon Wes Anderson ?

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Wes Anderson
  • Avec : Benicio Del Toro, Adrien Brody, Tilda Swinton, Timothée Chalamet, Bill Murray, Owen Wilson, Léa Seydoux, Lyna Khoudri, Jeffrey Wright, Mathieu Amalric...
  • Distributeur : The Walt Disney Company France
  • Genre : Comédie, Drame, Romance
  • Pays : Américain
  • Durée : 108 minutes
  • Date de sortie : 27 octobre 2021

Une (bonne) réalisation qui manque d’émotion

Nouveau long-métrage écrit et réalisé par Wes Anderson (The Grand Budapest Hotel, L’île aux Chiens) et sélection officielle du Festival de Cannes 2021, The French Dispatch est une œuvre assez singulière à plusieurs égards, autant sur la forme que le fond. Le film est un recueil d’histoires tirées du dernier numéro d’un magazine américain publié dans une ville française fictive du 20ème siècle.

Sur le fond, le scénario d’Anderson a une structure assez singulière. Il faut préciser que nous avons là un film à sketchs. L’introduction et la conclusion de The French Dispatch se concentrent sur le décès du créateur du journal fictif qui porte le titre du film. Les trois autres parties centrales du long-métrage sont des histoires (un prisonnier artiste dont la muse est une gardienne de prison, une enquête policière et une révolte étudiante), le tout se passant dans la ville fictive de Ennui-sur-Blasé.

Et cette structure intéressante, même dans les histoires racontées par les journalistes, pose néanmoins un problème : le manque d’émotion. Si ces petites histoires sont amusantes, elles sont trop courtes pour que nous ayons de l’empathie pour les personnages. Il faut préciser que les dialogues et la façon de parler des personnages, volontairement très journalistique pour le coup, n’aide pas trop. Cela a beau être de toute évidence voulu, ce qui en découle est problématique.

Un casting cinq étoiles

image owen wilson the french dispatch

Et pourtant, malgré cette grosse réserve, nous nous amusons car l’humour est très présent et fait mouche à chaque fois, que ce soit pour les gags ou les dialogues bien ciselés. Le tout avec un casting cinq étoiles. On a, entre autre, Benicio Del Toro (Sicario: La Guerre des Cartels), Adrien Brody, Tilda Swinton (The Dead Don’t Die), Timothée Chalamet (Dune, My Beautiful Boy), Bill Murray, Owen Wilson, Léa Seydoux (Mourir Peut Attendre), Elisabeth Moss, Lyna Khoudri (Papicha), Jeffrey Wright (Le Chardonneret) et Mathieu Amalric. Tous donnent le meilleur d’eux même malgré, pour certains, qui n’ont que peu de temps à l’écran.

Le fond et la forme

image jeffrey wright the french dispatch

De plus, nous sommes fascinés par ces petites histoires car la mise en scène de Wes Anderson est toujours excellente et attrayante et toujours précise dans son cadre centré sur des décors encore une fois très bien mis en valeur.  On notera aussi l’utilisation du format 1.37: 1  (format très peu utilisé) qui est intéressante dans le sens où il a opté pour ce parti pris pour rappeler le carré d’un article de journal. Nous passons des couleurs au noir et blanc, selon les histoires, sans problèmes et le montage est rythmé. On ne s’ennuie pas une seconde lors des 1h48/ On notera aussi la bonne partition musicale d’Alexandre Desplat, qui accompagne parfaitement le film.

Ce nouveau long-métrage de Wes Anderson nous aura donc plus convaincus sur la forme que sur le fond. Un film à sketch amusant et bien réalisé, avec un casting cinq étoiles, mais qui manque d’émotion. The French Dispatch n’est pas le meilleur film du réalisateur, mais il se déguste particulièrement bien.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.