[Test – Blu-ray] La Méthode Williams – Warner Bros France

Caractéristiques

  • Titre : La Méthode Williams
  • Titre original : King Richards
  • Réalisateur(s) : Reinaldo Marcus Green
  • Avec : Will Smith, Aunjanue Ellis, Saniyaa Sidney, Demi Singleton, Tony Goldwyn, Jon Bernthal et Kevin Dunn.
  • Editeur : Warner Bros France
  • Date de sortie Blu-Ray : 6 avril 2022
  • Date de sortie originale en salles : 1er décembre 2021
  • Durée : 138 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 6/10

Image : 4,5/5


 La Méthode Williams a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini, Arri Alexa XT Plus et Panavision Millennium DXL2) et le Blu-ray, au format respecté 2.39:1, bon sans être parfait. Côté définition, c’est plutôt bon. L’image est clean et la définition ne baisse jamais sans apparition de grain numérique. Les détails sur les visages, costumes et décors, extérieurs ou intérieurs, sont bons.

Les couleurs sont belles quand il le faut, surtout pour les scènes qui se déroulent en Floride. Pour le reste, les tons sont assez ternes et réalistes. Les teintes de peaux sont respectées. Les noirs et les contrastes sont satisfaisants : les noirs ne sont pas bouchés et les contrastes sont assez bons, même dans les scènes les plus sombres – surtout celles de nuit lors des entraînements. La profondeur de l’image est elle aussi excellente. Nous avons tout de même détecté quelques problèmes de compression, avec quelques légères saccades, surtout vers la fin du film lors de la finale de tennis. Un bon master HD au débit moyen image est de 24,8 MBPS.

Son : 3/5

Warner Bros France (Batman : Year One, Conjuring 3 : Sous l’Emprise du Diable) une piste anglaise en Dolby Atmos avec un core en Dolby TrueHD 7.1. Une piste assez puissante, bien répartie, assez précise, ample, avec quelques bons effets, surtout vers la fin quand Venus fait sa première grande finale avec les effets de foule. Les dialogues sont clairs, la musique et les effets passent bien par tous les canaux. Il y a peu d’effets verticaux et c’est dommage pour ce mix, surtout qu’ils auraient pu en mettre quand les joueuses tapent dans la balle. Le caisson de basse est peu, mais bien utilisé. Le débit moyen est de 2,8 MBPS, avec des montées à 3,6 MBPS. Pas la meilleure des pistes Atmos que nous ayons pu entendre, mais vu le style du film, c’est normal, mais on aurait un mix sonore plus précis.

La seconde piste anglaise est en Dolby Digital 5.1. Celle-ci est puissante, assez ample, bien répartie, mais avec un manque de précision dû à la compression. Les effets et la musique passent bien par les cinq enceintes. Le caisson de basse est peu, mais bien utilisé. Le débit moyen/max de ces pistes est de 640 KBPS.

La piste française est elle aussi en Dolby Digital 5.1. La déception de cette édition, même si celle-ci est tout de même assez puissante tout en étant assez ample et bien répartie, mais avec un manque de précision dû à la compression. Le niveau du volume du doublage est assez haut, mais il reste clair et s’incorpore bien au mixage original. Les effets et la musique passent bien par les cinq enceintes. Le caisson de basse est, comme pour celui de sa consœur anglaise, peu mais bien utilisé. Dommage que l’éditeur ne nous ai pas gratifiés d’au moins une piste en DTS-HD ! Le débit moyen/max de ces pistes est de 640 KBPS.

Bonus : 1,5/5

  • Le making-of de La Méthode Williams (9′)
  • Le personnage de Richard (6′)
  • Des championnes à l’écran (6′)
  • Scènes coupées (3′)

Nous commençons les bonus avec Le making-of de La Méthode Williams.  Celui-ci revient sur le scénario, la réalisation et le casting, mais c’est beaucoup trop court pour que ce soit intéressant. Le personnage de Richard est un module qui s’intéresse à Richard Williams et à l’interprétation de Will Smith. C’est assez approfondi, même si c’est assez court. Des championnes à l’écran est un bonus qui revient sur le casting des jeunes Venus et Serena et à leur entrainement pour les scènes de tennis. Là encore, c’est trop court pour être passionnant. Enfin, les scènes coupées, au nombre de deux. La première est le coup de fil entre Richard et Rick pour que ce dernier vienne voir Venus et Serena. Effectivement dans le montage final, on pouvait s’en passer. Dans la seconde, Rick insiste auprès de Richard  pour accepter l’offre de Nike.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Sachant précisément l’avenir qu’il veut bâtir pour ses filles, Richard a tout prévu pour faire de Venus et Serena Williams des figures de légende : grâce à ses méthodes peu orthodoxes, il réussira à les emmener des rues de Compton jusqu’aux courts de tennis des plus grands championnats internationaux. Ce film profondément émouvant témoigne de l’importance de la famille, de la persévérance et de la foi inébranlable en l’autre qui permet de soulever des montagnes et de marquer durablement le monde.

Le Film

Découvrez aussi notre critique de La Méthode Williams.

Cet article a été écrit par , qui a publié 1961 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.