image 3 histoires pour rireTrois récits pour lire… et rigoler

Troisième incursion au sein de cette toute nouvelle série de livres éditée par Gallimard Jeunesse avec 3 histoires pour rire. Rappelons le principe : rassembler un trio de récits bien connus, voir classiques pour certains, autour d’un seul et même thème bien précis. La peur, les frères et sœurs et ici l’humour, ces ouvrages sont autant l’occasion pour les parents de se rafraîchir la mémoire (« ah mais j’ai lu ça à l’époque« , effet garanti), que de découvrir des œuvres fortes pour les enfants.

3 histoires pour rire s’ouvre avec « Émile a froid« , une des nombreuses petites aventures d’un personnage déjà bien installé dans l’univers de la littérature jeunesse. Ce choix s’avère payant, tant on y retrouve tout ce qui fait la force de cette série : Émile a un caractère de cochon, et cette fois-ci il a décidé d’avoir froid… en plein cœur de l’été ! L’auteur Vincent Cuvellier réussit à distiller un humour à l’effet instantané, et l’illustrateur Ronan Badel donne une personnalité très marquée à l’ensemble, osant grossir le trait juste ce qu’il faut pour donner à Émile un trait mémorable. Une belle entrée en matière donc, qui enchaîne avec « Quel vilain rhino !« , dont le pouvoir divertissant est là aussi certain. Scénarisée par l’anglaise Jeanne Willis, et mise en image par Tony Ross, cette histoire nous conte celle d’un petit rhinocéros bien malpoli, qui inquiète ses parents par ses mauvaises manières. Évidemment, tout s’arrange à la fin, l’œuvre prône la patience face à un phénomène inquiétant mais évidemment réglable, et surtout fait beaucoup rire les bambins de par les diverses situations traversées.

3 histoires pour rire s’achève avec le grand classique « Le monstre poilu« , signé par une auteure à l’œuvre éminemment intéressante : Henriette Bichonnier. Ici, cette dernière revisite avec bonheur la recette des contes, et livre un récit à la fois drôle et un peu effrayant. Un monstre tout poilu demande à un prince charmant de lui ramener une petite fille pour la boulonner, mais le caractère de l’enfant s’avère être quelque peu explosif. Une belle réussite de plus, excellemment soutenue par des dessins signés Pef, que vous connaissez obligatoirement (sinon, courrez vous le procurer immédiatement) pour son La belle lisse poire du Prince de Motordu. Au final, nous ne pouvons que vous conseiller de vous pencher sur ce 3 histoires pour rire, mais aussi sur les autres ouvrages de cette collection éditée par Gallimard Jeunesse. On ne peut pas finir sans souligner, encore une fois, le grand soin avec lequel a été pensé ce livre. La couverture molletonnée donne envie de s’y plonger, le papier accroche très bien au doigt, et le rapport qualité-contenu-prix est tout simplement remarquable. Des incontournables, qu’on vous dit !

3 histoires pour rire, un ouvrage Collectif. Aux éditions Gallimard Jeunesse, collection « L’Heure des Histoires », 94 pages, 8.50 euros. De 3 à 7 ans. Paru le 2 juin 2016. 

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot