image couverture pérismer livre 1 la reine des noctères franck dive éditions mnémosPremier roman publié du Français Franck Dive, enseignant de métier, Pérismer, Livre 1 : La Reine des noctères est le premier tome d’une trilogie fantasy destinée aux adolescents à partir de 13 ans. Publiée sur le label jeunesse Naos des éditions Mnémos, éditeur spécialisé dans les littératures de l’imaginaire, cette oeuvre plonge de jeunes héros au sein d’un univers merveilleux inspiré du Moyen Age, où ils seront contraints d’entreprendre un long voyage initiatique qui les fera grandir en les confrontant à leur destinée.

L’intrigue

Cinq adolescents, trois garçons et deux filles, vivent dans un monastère depuis leur enfance, où ils reçoivent l’apprentissage de moines afin de développer et maîtriser leurs pouvoirs : Pharnis possède d’importants pouvoirs psychiques ainsi qu’un don de guérison, Erian est télépathe, les jumelles Swenn et Coleen ont la capacité de voir les fantômes et de fusionner avec le monde des morts, tandis qu’Amonis est résistant à la magie, ce qui pourrait bien faire de lui un atout décisif dans la bataille qui s’annonce.

Car, bien entendu, dans ce monde fantastique peuplé de dragons et autres créatures magiques, l’affrontement entre les dieux jumeaux Vaugilas et Askan est à l’origine de combats sanglants. Lorsque la Reine des Noctères, une sorte de gros insecte géant particulièrement dangereux et coriace, enlève Swenn et Coleen au tout début du roman, il apparaît assez vite que quelque chose cloche. Les cinq adolescents seraient-ils sa cible et si oui, pourquoi ? Commence alors un long périple, où nos héros devront déjouer de nombreux pièges et faire face à mille dangers tout en en apprenant davantage au sujet de leurs origines et du rôle qui leur est dévolu dans cette lutte.

Un univers de fantasy classique, mais détaillé et plaisant

Destinée aux adolescents, Pérismer, Livre 1 : La Reine des noctères est une oeuvre de fantasy assez classique par son histoire et l’univers qu’elle développe. On y trouvera un certain nombre de ressemblances (références ?) avec la trilogie de J.R.R. Tolkien, Le seigneur des anneaux, que ce soit du point de vue de la description d’Askinje, la reine des noctères, qui n’est pas sans rappeler (en plus puissante) Araigne, l’araignée monstrueuse des Deux Tours,  ou le personnage de Farah, qui serait un peu l’équivalent d’Arwenn. Si le style de l’auteur français est bien entendu différent de celui de Tolkien et que les deux oeuvres ne sont pas comparables en termes d’ampleur, on sent néanmoins qu’il apprécie cette littérature de fantasy exigeante, développant un univers complexe tout en prenant son temps.

Cependant, bien qu’il reprenne un certain nombre de codes et éléments du genre, Franck Dive parvient à imaginer un univers détaillé et personnel, avec des personnages d’adolescents tout à fait crédibles par leur comportement. Nous ne sommes pas dans le côté young adult ici, ce qui est appréciable : pas d’intrigues amoureuses fleurant bon la guimauve (la seule ébauche de flirt reste assez sobre et ne prend jamais le dessus) et de répliques ou comportements cliché. La destinée des personnages, et la découverte progressive des nombreuses ramifications conditionnant l’univers de Pérismer restent au centre des préoccupations d’un bout à l’autre.

Quelques longueurs, mais une intrigue prenante et bien menée

On notera cependant quelques défauts, qui seront probablement atténués dans les livres 2 et 3 maintenant que les personnages et le gros de l’intrigue et de l’univers sont bien définis. Ainsi, on regrettera quelque peu que les jumelles Swenn et Coleen soient très peu développées, restant d’un bout à l’autre ces charmantes et innocentes petites filles, courageuses, mais effrayées par la situation. On a un peu l’impression que Franck Dive a eu du mal à définir ces personnages, qui auront de toute évidence une importance pour la suite, mais qui restent un peu plus périphériques que les autres au sein de ce premier livre. Ainsi, Colleen conserve le même comportement de petite fille triste durant la majeure partie du roman. Son évolution à la toute fin annonce de grands changements pour son personnage, il sera donc intéressant de voir comment l’auteur l’utilise au sein de l’intrigue des livres 2 et 3.

Une autre difficulté est d’arriver à distinguer les différents personnages lors de la première partie du livre, notamment les moines, qu’on aura parfois tendance à confondre. Franck Dive a imaginé une grande galerie de personnages, et il faut un peu de temps et une certaine concentration avant de se repérer entièrement. Ceci dit, une fois l’intrigue lancée, les trois héros masculins se distinguent clairement et leurs relations, ainsi que leur évolution respective, sont bien développées. Le lecteur est en empathie avec eux, ce qui aide également à rentrer dans une intrigue qui demeure assez mystérieuse pendant un bon moment.

D’un côté, c’est tout à l’honneur de l’auteur de ne pas prendre son lecteur par la main au moyen d’une longue exposition plan-plan bourrée d’informations que l’on aura tôt fait d’oublier, et son choix de nous propulser directement au coeur de l’action est pertinent. D’un autre, La Reine des noctères possède également quelques longueurs, et le rythme parfois assez lent entre les scènes d’action peut un peu rebuter. Cependant, la patience du lecteur sera récompensée, car l’intrigue se précise de plus en plus à mesure que la lecture progresse, et les rebondissements se font plus haletants. Tout en conservant un style d’écriture sobre et assez posé, Franck Dive parvient à instaurer un certain suspense quant au sort de ses personnages et aux obstacles qui les attendent, ce qui donne bien entendu envie de découvrir la suite.

Pérismer, Livre 1 : La Reine des noctères constitue donc un début assez prometteur pour cette trilogie de fantasy jeunesse. Si le roman est accessible à partir de 13 ans, on le conseillera davantage aux adolescents aimant les univers un peu atypiques, où il faut faire preuve de patience, puisque toute l’intrigue n’est pas révélée d’un coup. Les amateurs du Seigneur des anneaux (les romans et non les films) devraient donc apprécier ! Malgré quelques longueurs de-ci de-là, Franck Dive parvient à développer un univers joliment détaillé et une intrigue ménageant des rebondissements, sans jamais être prévisible ni céder à la facilité du manichéisme.  Un roman jeunesse exigeant donc, qui pourra également plaire aux adultes.

Pérismer, Livre 1 : La Reine des noctères de Franck Dive, Éditions Mnémos, sortie le 17 novembre 2016, 352 pages. 17,90€. A partir de 13 ans.

 

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot