[Critique] La Famille Royale : Vacances en Château Pliable – Christophe Mauri et Aurore Damant

image la famille royale vacances en chateau pliableLa naissance d’une série drôlement décalée

On accueille cette fois-ci une toute nouvelle série de littérature jeunesse : La Famille Royale. L’idée qui anime cette conception de Christophe Mauri possède une force qui saute de suite aux yeux : raconter l’histoire d’une lignée monarchique dans un environnement certes extravagant mais surtout contemporain. On se demandait bien ce qu’il pouvait en être une fois l’idée couchée sur papier, et l’on débute cette découverte par le premier tome (retrouvez aussi en ligne notre article consacré au second volume) : La Famille Royale : Vacances en Château Pliable.

La Famille Royale : Vacances en Château Pliable débute alors que le peuple a quelques remontrances à hurler à la famille royale. En effet, la pluie a pris ses aises et ne cesse de tomber alors qu’on est en plein été ! Un comble qui pousse les gens à manifester contre le mauvais temps et, bien entendu, contre la lignée monarchique qui est tenue comme responsable de cette saison catastrophique. Après avoir promis à sa fille Alice qu’il ramènerait le soleil, le roi et sa famille partent en vacances en bord de mer, pour une expérience jusqu’ici inédite : la famille royale va se fondre dans la masse afin de prendre des vacances bien méritées. Enfin, elle va essayer…

Voilà un livre jeunesse qui devrait plaire à François Hollande, lui qui cherchait tant à être un « président normal » ! La Famille Royale : Vacances en Château Pliable nous raconte, avec une tonalité évidemment décalée, comment cette lignée va essayer de se faire passer pour monsieur tout le monde, sans pour autant savoir réellement comment se comporter en société. Il en résulte des situations très cocasses, qui sauront faire mouche. Ils vont apprendre les joies du camping, des jeux à la plage et autres petits plaisir du quotidien d’un vacancier, toujours en réfrénant ce petit réflexe royal, ce qui créé un effet comique très sympathique. Christophe Mauri arrive, d’ailleurs, à faire rentrer son jeune public directement dans le récit, en imprimant un rythme assez soutenu pour que l’enfant ne s’ennuie pas une seule page.

La Famille Royale : Vacances en Château Pliable, c’est aussi des illustrations assurées par Aurore Damant. On a adoré son style, très « à l’ancienne » mais plutôt moderne dans le choix des couleurs. Ainsi, le jeune lecteur a tout le loisir de s’offrir quelques respirations qui combinent beauté et utilité, car il est toujours important pour un enfant d’avoir un repère visuel. Au final, La Famille Royale : Vacances en Château Pliable est une lecture à la fois drôle et qualitative, que l’on peut recommander à des enfants qui ont soif d’univers décalés et drôlissimes.

La Famille Royale : Vacances en Château Pliable, écrit par Christophe Mauri, illustré par Aurore Damant. Aux éditions Gallimard Jeunesse, Collection Romans Cadet, 64 pages, 6.20 euros. De 7 à 10 ans. Sortie le 27 octobre 2016.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *