[Critique] Le Grand Livre Des Superstitions – Édouard et Stéphanie Brasey

image le grand livre des superstitionsUn savoir encyclopédique sur les superstitions

Ah, les superstitions ! Si vous êtes du genre sportifs, marins, ou encore acteurs, vous savez à quel point ces croyances peuvent s’avérer à la fois étonnantes… et très méconnues. Elles sont pourtant (très) nombreuses, s’appliquent sur une période, un objet, une fête. Elles sont parfois encombrantes, handicapantes, elles peuvent porter chance, mais toutes possèdent un point commun : elles ont une histoire, et en générale du genre très surprenante. Le Grand Livre Des Superstistions, sorti chez les éditions Hors Collection, se donne pour objectif de faire la lumière sur elles, ces superstitions que l’on pensait à tort connaître sur le bout des doigts.

Le Grand Livre Des Superstitions est l’œuvre d’un duo, et pas n’importe lequel puisqu’il est marié à la ville : Édouard et Stéphanie Brasey. Le premier est un ancien journaliste d’investigation, depuis devenu véritable spécialiste des ouvrages dans le domaine du merveilleux, voire de l’ésotérisme, notamment grâce à ses encyclopédies thématiques très complètes. Depuis quelques temps, sa femme, spécialisée dans les arts divinatoires, l’accompagne dans ses travaux. Le couple trouve ainsi un certain équilibre et cela se ressent dans Le Grand Livre Des Superstitions, qui déploie un contenu impressionnant, aussi bien dans le factuel que dans la passion qu’il communique.

Le Grand Livre Des Superstitions revient succinctement mais très efficacement sur la notion même de ces croyances. En rappelant au lecteur l’impact réel d’une culture séculaire qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère, l’ouvrage pose les bases d’un développement qui force le respect. Aussi, les auteurs invoquent Saint Thomas, l’éternel incrédule, qui livre une belle définition de ce qu’est une superstition. L’occasion, par ailleurs, de souligner un fait qui ne cessera de se confirmer tout au long de cette lecture : Le Grand Livre Des Superstitions est un ouvrage documenté jusqu’à la moelle, qui résiste parfaitement au fact checking.

Un contenu exhaustif et passionnant

Le Grand Livre Des Superstitions se divise en dix chapitres, eux-même scindés en plusieurs catégories, ce qui accouche d’une œuvre bien épaisse. Après l’introduction, il est temps de se frotter aux superstitions, à leurs origines et à leurs effets. Le lecteur curieux sera clairement rassasié par le contenu de ce livre : Edouard et Stéphanie Brasey n’oublient rien, et ne laissent aucune chance au hasard. La fameuse nuit de Walpurgis, crainte comme le loup blanc en Alsace, qui a lieu la veille du 1er mai et qui représente l’instant parfait pour les sorcières, vous sera plus familière. Toutes les croyances autour des ligatures et des nœuds de cordes n’auront plus aucun secrets pour vous. Aussi, vous saurez exactement pourquoi vous touchez du bois à certaines occasions. Le Grand Livre Des Superstitions présente ainsi un intérêt multiple, tout autant pour les amateurs de mystères que pour celles et ceux qui voudraient en savoir plus sur certains réflexes étrangement rentrés dans les mœurs.

Seul petit bémol, Le Grand Livre Des Superstitions ne contient que peu d’illustrations, et c’est bien dommage car celles qui répondent présent sont du genre à flatter la rétine. Autrement, la maquette est réussie, on apprécie cette façon de modifier les espaces de par l’utilisation de différentes tailles de police, un style qui peut faire tiquer sur les premières pages mais qui s’avère très plaisante. Il faut aussi souligner que, comme souvent, les éditions Hors Collection assurent une finalisation aux petits oignons, avec une couverture hyper attirante, un papier volumineux et qui accroche bien au doigt, ainsi qu’une reliure bien solide. Il fallait que le sujet soit accompagné d’une édition de qualité, histoire de souligner le plaisir de la découverte par un véritable confort de lecture, et c’est le cas.

Au final, Le Grand Livre Des Superstitions peut très bien se retrouver sous le sapin ou directement dans votre bibliothèque, si vous êtes du genre curieux et un minimum intéressés par le merveilleux (qui ne l’est pas ?). On apprécie le style très factuel du duo, qui ne s’éternise jamais sur des détails ou des digressions qui feraient perdre le rythme : la lecture est facile et agréable. Le Grand Livre Des Superstitions est un petit pavé plein d’intérêt, à feuilleter au plaisir, notamment quand vendredi 13 approche et que vous ne savez toujours pas pourquoi vous en avez une crainte intime.

Le Grand Livre Des Superstitions, un livre écrit par Edouard et Stéphanie Brasey. Aux éditions Hors Collection, 304 pages, 21 euros. Sortie le 13 octobre 2016.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *