[Critique] Pop Memories — Cathy Karsenty

image couverture pop memories cathy karsenty éditions delcourt collection tapasAuteure de la bande-dessinée humoristique Parisiens chéris, Cathy Karsenty avait également participé à l’album collectif We are the 90’s fin 2016, où elle partageait ses souvenirs de fêtes étudiantes le temps de quelques planches. On n’est donc guère surpris de la retrouver dans la collection Tapas des éditions Delcourt pour ce Pop Memories drôle et léger où elle revient sur les moments musicaux qui ont ponctué sa vie, et qu’elle croque avec malice de son trait distinctif, simple et expressif à la fois.

Souvenirs, souvenirs…

De manière chronologique, l’auteure, née en 1969, nous conte ainsi pas moins de 86 souvenirs, le plus souvent illustrés en 1 ou 2 planches par des dessins en noir et blanc (parfois rehaussés de petites touches de couleur) présentés sur un fond blanc, sans cases, et accompagnés de quelques lignes de texte en lettres majuscules. Cette épure a pour effet de présenter ces anecdotes personnelles comme autant d’instantanés gravés dans sa mémoire et permet d’aller à l’essentiel. C’est bien simple, l’album se dévore en tout juste 30 minutes, en prenant son temps. Cathy Karsenty passe en revue ses influences musicales, du single “El Bimbo” du groupe Bimbo Jet en 1974 (son premier 45 tours) à son idole absolue Jarvis Cocker, leader du groupe Pulp, en passant par les grands noms de la chanson française (Brel, Brassens, Leforestier) qui trônaient dans la collection de vinyles de sa mère, ou encore les titres qu’écoutaient ses premiers petits-amis.

image planche souvenir 3 pop memories cathy karsenty delcourt
Comme beaucoup de monde, Cathy Karsenty a aussi un souvenir lié au thème du film “Le Professionnel” composé par Ennio Morricone… © Delcourt

Tout en faisant dans l’anecdotique (souvenirs d’enfance drôles ou décalés, tranches de vie d’une étudiante ou journaliste freelance…), l’illustratrice parvient, en peu de mots et quelques dessins bien sentis, à montrer comment la musique, bonne ou moins avouable qu’elle a pu écouter au cours de sa vie, a contribué à la façonner. Quelque chose auquel on peut tous s’identifier, si bien qu’au fur et à mesure de la lecture, tout un tas d’anecdotes personnelles liées à la musique nous viennent en tête ; ce qui tombe bien puisque Cathy Karsenty a justement prévu quelques pages à remplir avec nos propres souvenirs en fin d’ouvrage.

Pop Memories, sous ses dehors de BD humoristique gentiment bobo (et tout à fait assumée en ce sens), se révèle donc un sympathique album sans prétention et rempli de fantaisie qui évoque de manière personnelle toutes ces petites choses qui nous lient à la musique dès notre plus jeune âge. Les pages sont bien entendu truffées de références pop-rock, avec une part importante donnée aux artistes des années 70-80 (David Bowie, Pink Floyd, Supertramp, Pulp, Serge Gainsbourg, Cocteau Twins, Everything But the Girl …), en passant par la scène indé 90’s (Tricky), jusqu’aux groupes-phares du début des années 2000 (Phoenix) et l’on retrouvera bien entendu la playlist de la BD en annexe en fin d’ouvrage.

Les anecdotes partagées par Cathy Karsenty sont représentées avec simplicité et font souvent sourire, et quelques-unes font plus particulièrement mouche, comme le souvenir 40 où elle donne une illustration littérale du titre du classique de Supertramp “A Soapbox Opera”, qui la laissait particulièrement perplexe à l’époque. Un petit livre à lire d’une traite ou à savourer petits bouts par petits bouts, en écoutant de la musique bien entendu. A noter que l’auteure a ouvert un blog sur le site de Libération où l’on retrouve certains souvenirs inclus dans l’album, accompagnés du titre auquel ils sont liés.

Pop Memories de Cathy Karsenty, Delcourt, collection Tapas, sortie le 5 avril 2017, 104 pages. 13,95€

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *