[Critique] Les trois petits cochons — Jeanne & Baptiste, Kiko

image full couverture les trois petits cochons les contes de jeanne et baptiste gründIl y a des contes que tous les enfants connaissent par coeur, et Les trois petits cochons en fait partie. Et si, au lieu de raconter sans cesse l’histoire de la même manière, un livre venait moderniser tout ça en gardant les grandes lignes de l’intrigue, mais en adoptant un ton frais et rempli d’humour ? C’est exactement ce que propose cette version par Jeanne et Baptiste aux éditions Gründ (Zoé la Fée, Le lapin de velours), qui amusera à coup sûr les bambins de 3 à 6 ans.

Dans cet album coloré mis en images avec talent par Kiko, on retrouve donc nos trois petits cochons qui s’enfuient de chez eux un jour de Chandeleur pour se construire chacun des maisons différentes. Le loup rôde et ne songe qu’à se remplir la panse, mais il ne sera pas au bout de ses surprises… Deux choses frappent dans ce petit ouvrage de 32 pages seulement : d’un côté, le trait très stylisé du dessin, qui donne un vrai dynamisme à l’ensemble et situe les trois petits héros à mi-chemin entre des personnages intemporels de contes de fées et des écoliers d’aujourd’hui ou presque. Si les illustrations ont été colorisées à l’ordinateur dans des tons chaleureux, on retrouve également une petite touche seventies du meilleur effet.

Enfin, le texte de Jeanne et Baptiste joue sur les rimes à la manière d’une comptine et possède un humour bien plus prononcé et contemporain que la version d’origine. Celui-ci n’apparaît que sur la page de gauche et est toujours concis : 2 à 6 lignes maximum, de sorte que le livre se lira facilement avant le coucher. Une petite illustration apparaît toujours en bas de page, tandis que l’essentiel de l’action est représenté à travers un dessin en pleine page à droite. Que l’enfant connaisse déjà ou non l’histoire des trois petits cochons, la malice de l’ensemble lui permettra de découvrir ce conte sous un autre angle, qui le surprendra et le fera rire, autant grâce à la narration que les illustrations et leurs personnages très expressifs, avec une mention spéciale pour le loup affamé. Une manière sympathique et originale de revisiter ce grand classique de la littérature enfantine !

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot
7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *