article coup de coeur

[Food] Ladurée fête la rentrée avec des pâtisseries aux bonbons

Une collection délicieusement régressive

image affiche collection rentrée 2018 ladurée paris

A l’heure où les enfants ont repris le chemin de l’école, Ladurée propose une sublime collection de rentrée qui fera fondre de plaisir petits et grands. Tout en maintenant le haut niveau d’exigence qui est la marque de la maison française, les chefs pâtissiers ont conçu macarons, pâtisseries et douceurs aux saveurs régressives de bonbons ! Ainsi, on trouvera une religieuse aux bonbons Arlequin, trois macarons au goût de bubble-gum, fraise bonbon et barbe à papa, guimauves, bonbons à la violette, ou encore niniches. Pour les becs plus classiques, le chocolat est également à l’honneur avec un croquant chocolat-caramel, des coques de macarons chocolatées ou encore des mini-meringues chocolatées. Nous avons découvert pour vous cette très belle collection alliant gourmandise décomplexée et raffinement…

Une irrésistible religieuse aux bonbons Arlequin

image craquant chocolat-caramel religieuse bonbon ladurée paris royale
Nous avons craqué pour la religieuse bonbon et le croquant chocolat-caramel de Ladurée, ici lors de notre dégustation au salon de thé rue Royale. © Culturellement Vôtre

Notre gros coup de coeur revient assurément à la religieuse bonbon, aussi délicieusement irrésistible au palais qu’alléchante en vitrine avec son enrobage rose poudré réhaussé de fines lignes rouge et sa jolie crème nacrée. Un véritable petit bijou qui nous rappelle les buffets décadents, colorés et légèrement anachroniques de Marie-Antoinette préparés par Ladurée pour le film de Sofia Coppola. Pour profiter pleinement de cette religieuse, il faut prendre le temps de la savourer, bouchée par bouchée, et là, c’est l’extase assurée !

Que ceux qui craignent que le fait d’associer des bonbons aux pâtisseries raffinées de l’enseigne se rassurent : les bonbons ont été mixés à une onctueuse crème diplomate gourmande et légère et apportent une petite touche acidulée sans jamais prendre le dessus sur l’ensemble. Du coup, pas de goût chimique comme ces pâtisseries industrielles remplies d’additifs et bourrées de sucre, très vite écoeurantes. La religieuse bonbon est réalisée avec des produits frais, avec tout le savoir-faire de la maison française en la matière. Le goût des Arlequin est cependant tout de suite reconnaissable, ce qui fera donc le bonheur des amateurs de cette douceur incontournable ! Cerise (c’est le cas de le dire) sur le gâteau : un confit de griottes et de griottes semi-confites tient lieu de coeur, ce qui apporte de la fraîcheur, tout en se mariant parfaitement avec la saveur acidulée des bonbons. On ne peut que vous conseiller de vous ruer sur cette nouveauté saisonnière tant qu’elle est disponible !

Pour continuer sur les spécialités aux bonbons, les macarons, déclinant différentes nuances de rose, nous ont également agréablement surpris. Certes, les arômes utilisés (bubble-gum, barbe à papa et fraise bonbon façon Tagada) ne sont pas naturels, mais, là encore, la qualité des produits et l’équilibre de l’ensemble font que le résultat n’est au final pas trop sucré et certainement pas écoeurant. Si ces trois gourmandises ouvertement régressives sont de qualité égale, notre préférence toute personnelle est allée au macaron barbe à papa, dont la garniture évoque une sucrerie foraine dans une version bien plus raffinée.

Des spécialités au chocolat plus classiques mais non moins réussies

image table macarons rentrée guimauves meringues chocolats ladurée paris
Le reste de la collection de rentrée Ladurée : macarons, mini-meringues et coques de macarons enrobées de chocolat, guimauves… © Culturellement Vôtre

Passons à présent au chocolat ! Les spécialités proposées sont bien entendu beaucoup plus classiques comparé aux douceurs aux bonbons, et jouent davantage du raffinement à la française, sans jamais perdre de vue la gourmandise. Le croquant chocolat-caramel et son design rectangulaire épuré possède un goût chocolaté délicieusement dense (une ganache au chocolat noir Guanaja 70%) qui encouragent à le déguster lentement avec un thé. Si vous aviez dans l’idée (comme nous), d’enchaîner la religieuse et cette pâtisserie, autant vous dire que vous aurez du mal à terminer cette dernière et inversement ! Au-dessus, la fine chantilly de caramel est parsemée de cacahuètes caramélisées pour une alliance gourmande efficace, et parsemée d’éclats de chocolat au lait et mini-guimauves pour une petite touche écolière régressive parfaitement dosée.

Enfin, les coques de macarons enrobées de chocolat et parsemées de noix de coco râpée (une première chez Ladurée), ainsi que les mini-meringues enrobées de chocolat raviront aussi bien petits et grands enfants à l’heure du thé. Nous n’avons pas pu goûter les guimauves, niniches et autres meringues, mais voici cependant un court descriptif : les guimauves sont parfumées à la fleur d’oranger, violette, rose, fraise et pistache et vendues dans un packaging à pois aux couleurs pastel très girly, et les meringues sot parfumées aux pétales de rose, chocolat, café et noix de coco.

Avant le lancement de la collection de Noël sous le signe de la Scandinavie, voilà donc une nouvelle franche réussite pour Ladurée, qui nous a franchement enthousiasmés ! Disponibles depuis le 19 septembre, ces irrésistibles pâtisseries et douceurs (avec une mention spéciale à celles aux bonbons et à la religieuse en particulier) proposent de profiter d’un goûter de rentrée résolument décadent et régressif !

Collection de rentrée Ladurée, en vente dans les salons de thé de l’enseigne depuis le 19 septembre 2018. Macarons, mini-meringues, coques de macarons au chocolat et douceurs également en vente sur l’e-shop Ladurée. Religieuse bonbon et croquant chocolat-caramel : 7€ l’unité. Macarons : 2,10€ l’unité. Boîte de coques de macarons au chocolat : 8,90€. Mini-meringues au chocolat : 8,20€ la boîte. Guimauves : 8,40€ les 100g. Meringues : 5,20€ la boîte de 30g. Pour trouver la liste des salons de thé Ladurée ou commander en ligne, rendez-vous sur le site officiel de la maison.

0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *