[Jeux vidéo] Romance of the Three Kingdoms 14 : plus de détails

Plus détails à propos du RTS dédié aux conflits chinois ancestraux

Koei Tecmo Europe (Atelier LuluaWarriors Orochi 4) vient de dévoiler plusieurs fonctionnalités liées à la gestion du royaume et aux batailles de son prochain jeu de stratégie, Romance of The Three Kingdoms XIV. Ce nouvel épisode sera l’occasion pour cette série emblématique de revenir en Occident, où elle sera disponible à compter du 28 février 2020, sur PlayStation 4 et PC. L’éditeur continue :

La Chine toute entière devient un champ de bataille dans RTK14, qui n’impose aucune limite aux lieux où les combats peuvent se dérouler. Il faudra maîtriser l’intégralité de l’art de la guerre, des sièges, avec des béliers et des catapultes aux combats navals, avec une large variété de navires de combat. Les joueurs pourront également découvrir de nombreux lieux célèbres de la période des Trois Royaumes, comme le fleuve Yangtze et le fleuve jaune, dont ils pourront prendre le contrôle au sein de leur domaine.

Dans RTK14, s’emparer de territoires est indispensable pour vaincre les forces ennemies et unir les Trois Royaumes. Lorsqu’une zone est contrôlée par des forces alliées, un officier peut en être nommé gouverneur, et il aura pour mission de développer le secteur (commerce, agriculture, etc.) pour augmenter les revenus qu’il génère. À chaque tour, le gouverneur supervise la zone à laquelle il est affecté, et augmente leur territoire, ce qui simplifie l’expansion territoriale et permet, tactiquement, de couper les lignes de communication locales. Choisir le bon officier, disposant des bonnes capacités et caractéristiques, permet de s’assurer que les améliorations qu’il apportera contribueront à forger un domaine puissant et prospère. Ainsi, les officiers dont le charme est élevé, qui profitent de la caractéristique Renommée et qui sont efficaces en gestion domestique, seront des personnages à suivre ou sur lesquels compter.

Certains domaines intègrent des villes et des portes, qui sont des lieux très importants sur la carte. Les villes sont des bases pour les armées, et lorsque les conditions sont remplies, elles peuvent croître et se renforcer. Cette croissance permet de disposer de plus d’or et de ravitaillement, mais aussi d’accéder à des tactiques uniques pour les protéger contre les unités ennemies. Les portes, comme la porte d’Hulao (qui garde Luoyang à l’est) et la porte de Yangping (qui protège Hanzhong contre une invasion qui viendrait du nord) sont par exemple deux des points de la carte qu’il est essentiel de contrôler. Ces lieux solides peuvent être occupés par des unités militaires, et comme les villes, elles permettent d’activer des tactiques capables de repousser efficacement les ennemis.

S’il est essentiel que les joueurs développent des zones au sein de leur domaine, il est également important d’utiliser les terres alliées pour développer différents bâtiments et obstacles pour contrer vos adversaires. Les tours d’archers, par exemple, peuvent automatiquement attaquer les unités ennemies dans les environs ; pour leur part, les campements limitent la consommation de ravitaillement des forces alliées lors des campagnes de longue durée, tandis que les soldats de pierre réduisent le moral de l’ennemi et désorganisent ses formations. Et ce ne sont là qu’une partie des stratégies uniques que les joueurs peuvent utiliser pour défendre leurs terres. En les combinant aux obstacles, qui peuvent avoir un rôle offensif autant que défensif, ces installations peuvent avoir un impact majeur sur les batailles. Les constructions stratégiques permettent également aux joueurs de recréer des passages célèbres de Trois Royaumes, comme un long enchaînement de pièges enflammés pour provoquer une attaque incendiaire à grande échelle, comme le fit Lu Xun lors de la bataille de Yiling !

Retrouvez aussi la page officielle du jeu.

/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *