[Test – Blu-ray] Luca – Walt Disney France

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Enrico Casarosa
  • Avec : Les voix en V.O. de Jacob Tremblay, Jack Dylan Grazer, Emma Berman, , Maya Rudolph, Marco Barricelli et Jim Gaffigan.
  • Editeur : Walt Disney France
  • Date de sortie Blu-Ray : 24 septembre 2021
  • Date de sortie originale en salles : 18 juin 2021 (sur Disney +)
  • Durée : 96 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

Luca est un film d’animation et le Blu-ray, au format respecté 1.85:1 s’avère quasi parfait, sans pour autant être sans défauts. La définition est excellente et ne baisse pas une seconde. La définition sur les textures est superbe. On retiendra surtout l’animation des décors (les pierres des plages ou encore l’animation de l’eau). Les couleurs (principalement chaudes) sont magnifiques et saturées. Les contrastes et noirs sont très beaux.

Il y a très peu de scènes sombres ou de nuit, mais celles-ci sont bien gérées. La profondeur de champ est assez bonne, même si cela aurait pu être accentué sur certaines scènes. Quelques saccades ont été détectées lors du visionnage, mais rien de bien grave. Le débit moyen image est de 28,2 MBPS.

Son : 4/5

Walt Disney France propose deux pistes anglaises. La première est en DTS-HD Master Audio 7.1.  Puissante comme il faut, bien répartie, précise, assez ample, elle possède également quelques bons effets d’ambiance (la pluie ou encore la course finale).

Pour le reste, les dialogues sont clairs. La musique et les effets passent bien par tous les canaux. C’est surtout la musique qui est plutôt mise en avant sur les canaux latéraux et arrières. Le caisson de basse est très peu mais bien utilisé. Le débit moyen de la piste est de 4,4 MBPS avec des montées à 6,1 MBPS.

La seconde piste est en DTS-HD High Resolution 5.1. Celle-ci est assez puissante, bien répartie, ample, mais manque légèrement de précision en raison de sa compression. Les dialogues sont clairs et, pour le reste, la musique et les effets passent bien par les cinq canaux et le caisson de basse est bien utilisé. Le débit moyen/max de cette second piste est de 2 MBPS.

La piste française est elle en Dolby Digital plus 7.1. Puissante, bien répartie, assez ample, avec quelques bons effets d’ambiance, elle manque cependant de précision en raison de sa compression. Le niveau du doublage français est assez haut, mais s’incorpore bien au mixage original du long-métrage. La musique et les effets, comme pour les autres pistes, passent bien par les sept enceintes. Le caisson de basse est aussi bien utilisé. Le débit moyen/max de cette piste est de 896 KBPS.

Bonus : 2/5

  • Notre inspiration italienne (14′)
  • Secrètement un monstre marin (12′)
  • Meilleurs amis (7′)
  • Scènes coupées (30′)

Nous commençons les bonus par Notre inspiration italienne. D’une durée de quatorze minutes , celui-ci nous montre le voyage d’une partie de l’équipe (dont le réalisateur, qui est Italien) en Italie pour prendre des photos et vidéos de villages qui donneront l’inspiration au village du film, mais aussi à ses personnages. En plus d’être visuellement beau, c’est intéressant. Secrètement un monstre marin nous permet de découvrir comment les personnages ont été créés, mais aussi certains changements dans le scénario qui ont fait évoluer l’intrigue. Meilleurs amis  s’intéresse aux liens d’amitié entre les personnages, leur évolution, mais surtout au thème principal du film, à savoir que ce n’est pas grave de ne pas être dans la « norme » quand on est enfant. Sympathique. Enfin, nous avons 6 scènes coupées d’une durée totale de trente minutes. Celles-ci sont intéressantes car elles permettent de voir certaines directions qui ont finalement été abandonnées en cours de route et qui diffèrent de la vision de l’univers de Luca donnée par la version finale.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Dans une très jolie petite ville côtière de la Riviera italienne, un jeune garçon, Luca, vit un été inoubliable, ponctué de délicieux gelato, de savoureuses pasta et de longues balades en scooter. Il partage ses aventures avec son nouveau meilleur ami, mais ce bonheur est menacé par un secret bien gardé : tous deux sont en réalité des monstres marins venus d’un autre monde, situé juste au-dessous de la surface de l’eau…

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Luca.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.