[Critique] Ron Débloque : Un bon film animé pour la famille

Caractéristiques

  • Titre original : Ron's Gone Wrong
  • Réalisateur(s) : Jean-Philippe Vine et Sarah Smith
  • Avec : avec les voix, en version originale, de Zach Galifianakis, Jack Dylan Grazer, Olivia Colman, Ed Helms, Justice Smith, Rob Delaney, Kylie Cantrall, Ricardo Hurtado, Marcus Scribner et Thomas Barbusca.
  • Distributeur : The Walt Disney Company France
  • Genre : Animation, Famille, Aventure, Science fiction
  • Pays : Américain
  • Durée : 106 minutes
  • Date de sortie : 20 octobre 2021

Un long-métrage ludique

Nouveau long-métrage d’animation de Fox Animation Studio et Locksmith distribué par Disney, Ron Débloque est réalisé par Jean-Philippe Vine (scénariste sur Cars 3 et Le Voyage D’Arlo) et Sarah Smith (Mission Noël : Les Aventures de la Famille Noël). Le film raconte l’histoire de Barney, un collégien tout ce qu’il y a de plus normal et de Ron, une prouesse technologique connectée capable de marcher et de parler, conçue pour être son meilleur ami. Les dysfonctionnements de Ron à l’ère des réseaux sociaux entrainent le duo dans d’incroyables péripéties au cours desquelles garçon et robot vont découvrir la notion d’amitié sincère au milieu d’un joyeux désordre…

Le scénario qui nous est proposé est drôle, émouvant et ludique. Au travers de la métaphore du robot que tout le monde doit avoir sous peine de ne pas avoir d’amis, c’est toute l’ère des réseaux sociaux qui est critiquée. Les collégiens ont tous des smartphones et les ados qui n’en ont pas sont mis de côté. Ron n’a pas de robot et vit très bien sans, sauf qu’il n’a pas d’amis et, le jour où il en a un, celui-ci ne fonctionne pas bien. Tout se joue sur cet élément.

Ron ne peut pas se connecter au service Bubble (grosse critique du géant Apple) et ne peut donc pas se connecter aux réseaux sociaux, ce qui va engendrer des péripéties hilarantes. Au travers du robot qui dysfonctionnel, se cache aussi un message sur le fait d’assumer d’être différent et de ne pas  être, ou vouloir être, comme tout le monde – et qu’apprendre à se connaitre est la meilleure façon de se faire des amis. Tout est maîtrisé jusqu’au dénouement final, où l’émotion transmise par les personnages transperce l’écran.

Une belle aventure

image jean phillipe vine ron débloque

Du côté de l’animation et de la réalisation, c’est très correct. Le design des personnages est satisfaisant. D’ailleurs, celui de Ron est assez épuré (comme les téléphones/tablettes  actuels). Il y a quelques idées  intéressantes de mise en scène, surtout pour faire passer des sentiments d’amusement ou certaines émotions et cela fonctionne. La musique inspirée d’Henry Jackman accompagne bien l’action, que ce soit durant les gags, les moments d’aventures ou d’émotion. Enfin, le rythme du long-métrage est très bon, on ne s’ennuie pas une seconde.

Du côté du casting vocal de la version originale, nous avons Zach Galifianakis, hilarant en voix de Ron, Jack Dylan Grazer (Shazam!), Olivia Colman (La Favorite), Ed Helms, Justice Smith (Détective Pikachu) et Rob Delaney. Un casting vocal qui assure pour nous divertir de la meilleure façon qui soit.

Ron Débloque est donc une belle aventure amusante et ludique qui plaira autant aux parents qu’aux enfants. On recommande d’amener des collégiens. Si cela peut leurs faire comprendre qu’il n’y a pas que les réseaux sociaux et les écrans dans la vie, alors ce sera une petite victoire, en plus d’un beau moment de complicité partagée autour d’un joli film d’animation.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.