image cine vintage le film noirPubliée aux éditions Le courrier du livre, la collection Ciné Vintage (qui est également une émission sur la chaîne étudiante MCE) s’intéresse à chaque volume à un genre différent du cinéma, dont elle retrace l’histoire et à un cinéaste particulier qui s’est illustré dans ce genre. Pour compléter cette étude, chaque livre est accompagné d’un DVD avec un classique du genre, souvent méconnu. Après Le western et avant le péplum et le fantastique, voici donc Le film noir.

Le livre de Christophe Champclaux et Linda Tahir Meriau est un véritable cadeau pour les cinéphiles attachés aux beaux livres : non seulement l’ouvrage fourmille de très belles photos de classiques du genre choisies avec soin, mais surtout, il présente une « Petite histoire du film noir » des plus pertinentes, qui retrace la naissance et l’évolution du genre sans faire preuve de ce didactisme qui est souvent l’apanage de ce genre d’anthologies. Même en étant assez calé sur le genre, on pourra ainsi découvrir certaines anecdotes. Certains faits, rarement mis en avant lorsqu’on aborde le film noir, sont également présentés et le film noir « à la française » est également abordé. Le tout en faisant preuve de passion et de pédagogie. Le film noir réussit ainsi haut la main cet exercice périlleux qui consiste à proposer, en un nombre de pages limité, une synthèse du genre sans tomber dans le convenu.

Une belle anthologie

Mais ce n’est pas tout puisque le livre propose également un long focus sur la carrière de John Huston, à qui l’on doit des chefs d’oeuvre tels que Le faucon maltais avec Humphrey Bogart (1941). Là encore, la qualité est au rendez-vous et Christophe Champclaux s’attache à dresser un portrait de la figure hors norme de Huston, en s’intéressant aux films noirs qu’il a réalisés et à la manière dont il a influencé le genre. A travers lui, c’est la peinture de toute une époque qui est faite, et on y croise également quelques figures légendaires brisées par le maccarthysme, telle que John Garfield.

On trouve également une petite interview du regretté Richard Fleischer, un petit panorama de Paris dans le film noir et de nombreuses photos de classiques du genre commentées de manière succincte. Enfin, pour achever ce voyage à travers le genre, le livre est accompagné du DVD du film Le criminel d’Orson Welles (1946), scénarisé (sans qu’il soit crédité) par John Huston, où Welles incarne un criminel de guerre nazi traqué par un inspecteur. Un choix tout à fait pertinent, d’autant plus agréable qu’il ne s’agit pas là de l’oeuvre la plus connue de Welles dans le genre. Cerise sur le gâteau : le DVD comporte plus d’1h30 de bonus très intéressants.

Au final, Le film noir est un très joli livre sur ce genre cinématographique ô combien riche, qui plaira aussi bien aux cinéphiles qu’aux néophytes voulant découvrir le genre. On attend les prochains volumes de la collection avec impatience.

Le film noir de Christophe Champclaux et Linda Tahir Meriau, préface de Jean-Claude Missiaen, collection Ciné Vintage, Éditions Le courrier du livre, 2015, 176 pages. 24,90€.   

  

Articles liés (thème, acteurs, éditeur...)

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.