image couverture mangez de saison carrie solomon éditions de la martinièreOù sont passées les saisons ?

« Y’a plus de saisons, ma brave dame ! », serait-on tenté de dire en pensant au rayon fruits et légumes des supermarchés et à notre manière de les consommer. Tomates, courgettes et concombres toute l’année, fraises en hiver, nous nous sommes habitués à ne plus tenir vraiment compte des saisons et, à moins d’avoir un bon marché à proximité (et encore faut-il avoir le temps de nous y rendre…) nous mangeons trop peu local.

Ce mode de production et de consommation a un impact sur le goût des aliments, mais aussi sur les bienfaits que nous en retirons : les fruits et légumes vendus en grands magasins sont traités et sélectionnés de telle manière à supporter un long transport et à rester le plus longtemps possible sur les étals, ils sont donc moins goûteux, et possèdent également moins de vitamines et minéraux en raison des longs transports réfrigérés. Sans compter, bien évidemment, l’impact environnemental, important dès lors qu’il s’agit d’importer fruits et légumes depuis l’étranger, parfois depuis l’autre bout du monde ! Cependant, partagés entre cette hyper-industrialisation et les produits bio, plus coûteux, nombreux sont ceux parmi nous qui préfèrent économiser de l’argent, quitte à consommer des produits de moins bonne qualité.

Devenir locavore sans se prendre la tête

image légumes mangez de saison carrie solomon éditions de la martinièreMangez de saison !, le nouveau livre de Carrie Solomon, photographe culinaire et cuisinière chevronnée, déjà auteure du livre de cuisine Une Américaine à Paris, s’adresse à tous ceux qui souhaitent manger plus sainement, en suivant le rythme des saisons, sans pour autant sacrifier leur porte-monnaie. L’ouvrage, paru le 24 mars dernier aux Éditions de la Martinière, se divise ainsi en quatre et présente en introduction idées et conseils pour devenir locavore, sans édicter de règles strictes. On peut par exemple se fixer un périmètre strict concernant la provenance des produits que nous achetons, ou bien choisir des produits régionaux, ou même se contenter de n’acheter que des fruits et légumes produits en France.

L’auteure s’adresse aussi aux citadins, qui sont d’autant plus facilement confrontés à ces difficultés, et nous encourage à acheter des paniers hebdomadaires auprès d’une AMAP, qui fournit fruits, légumes, lait ou oeufs issus de petits producteurs locaux ou à faire pousser des herbes et quelques fruits et légumes sur notre terrasse, voire des choux dans notre salon. De manière claire et succincte, elle nous montre que bien se nourrir n’est pas obligé d’être un casse-tête chinois et que de multiples solutions existent, que nous pouvons choisir celles qui nous conviennent le mieux. Un peu plus loin dans le livre, elle en profite également pour nous déculpabiliser par rapport au bio, en soulignant que la sélection bio des grands magasins (c’est évidemment différent en ce qui concerne les magasins strictement bio) n’est pas toujours de première fraîcheur et reste plus longtemps sur les étals et qu’il existe également de nombreux producteurs qui n’ont pas le label mais pratiquent une agriculture raisonnée et proposent des produits tout aussi goûteux. Tout juste nous conseillera-t-elle le bio pour les fruits et légumes contenant le plus de pesticides lorsqu’ils sont produits de manière industrielle.

Des recettes simples et originales

image salade de betteraves mangez de saison carrie solomon éditions de la martinièrePuis, pour chaque saison, Carrie Solomon nous présente les différents fruits et légumes, avec de brefs conseils pour mieux les choisir et les conserver, avant de passer aux recettes. Celles-ci sont au nombre de 70 et sont donc centrées autour de légumes (et quelques fruits) frais et d’aliments sains. Relativement simples et sans chichi tout en étant originales, avec quelques petites influences anglo-saxonnes par moments (le cake aux betteraves avec glaçage à la ricotta, par exemple), les recettes de l’auteure donnent envie et permettent de redécouvrir certains fruits ou légumes, que l’on aurait tendance, soit à oublier  (panais, topinambours) ou bien à cuisiner toujours un peu de la même manière (courgettes, petits pois, artichauts). En nous proposant quelques recettes autour de légumes parfois mal aimés ou bien de parties que nous avons l’habitude de jeter (les feuilles de radis), Carrie Solomon nous encourage à faire preuve de curiosité et d’inventivité.

Alors, évidemment, selon les saisons, certaines recettes attirent plus volontiers notre oeil. On a hâte, par exemple, d’être en été pour cuisiner la truite fumée avec marinade de concombres à l’aneth et oignons rouges confits ou en hiver, afin de préparer un bon crumble de citrouilles aux noix. Cependant, chacune des quatre parties contient des recettes pour tous les goûts. Si l’on regrettera peut-être le faible nombre de desserts proposés, on trouvera une belle sélection d’entrées, plats, accompagnements, ainsi que quelques smoothies. Joliment mis en page, tout en restant simple d’un bout à l’autre (les photos de plats ne font pas retouchées, ceux-ci sont présentés au sein d’une mise en scène épurée), Mangez de saison ! est aussi un beau livre, organisé de manière pratique de sorte à pouvoir le feuilleter à tout moment.

Un résultat savoureux et des instructions claires

image plat mangez de saison carrie solomon éditions de la martinièreParmi les recettes printanières proposées, nous avons pour notre part choisi de tester la brioche grillée aux oeufs de caille sur lit de salade de printemps, ainsi que les pizzas de blé complet au chèvre, artichauts, asperges et champignons. Nous avons surtout l’habitude de manger les oeufs de caille durs, en apéritif, aussi, cette entrée demandant de les casser dans un trou au centre d’une tranche de brioche avant de les passer au four a-t-elle attiré notre attention. Le résultat s’est avéré concluant et l’on ne peut que vous recommander cette recette très rapide à préparer. Les oeufs de caille apportent une touche raffinée à cette recette finalement toute simple, les toasts de brioche aux oeufs étant simplement accompagnés de bacon grillé et d’une petite salade printanière arrosée d’huile d’olive et vinaigre. Le plus difficile, au final, est de d’arriver à casser correctement les oeufs, ceux-ci étant tous petits et leur coquille étant un peu plus dure que celle des oeufs de poule. Quant à la pizza, l’association chèvre, artichauts, asperges et champignons est bien trouvée (nous n’aurions pas spontanément pensé à associer asperges et artichauts, mais leurs goûts respectifs s’accordent à merveille) et donne une pizza fraîche et résolument healthy. Notons aussi que les instructions pour chaque recette sont brèves mais claires et qu’il n’est guère besoin de posséder tout un bataillon d’ustensiles de cuisine pour pouvoir préparer les recettes du livre, ce qui est appréciable.

Réalisé avec une belle simplicité et une grande clarté, Mangez de saison ! est un livre de cuisine à ajouter de toute urgence à votre bibliothèque culinaire si vous vous intéressez à une cuisine saine et naturelle, basée sur le rythme des saisons. Que vous soyez déjà converti ou que vous souhaitiez apprendre à mieux manger, sans forcément respecter à la lettre les bases d’une cuisine entièrement de saison et/ou locavore, le livre de Carrie Solomon regorge de belles recettes et vous inspirera à coup sûr. On aime également son aspect pratique et les nombreux conseils de l’auteure.

Mangez de saison ! de Carrie Solomon, Éditions de la Martinière, sorti le 24 mars 2016, 165 pages. 16,90€ 

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot