[Critique] Cuisine, santé, bonheur – Oprah Winfrey

Caractéristiques

  • Titre complet : Cuisine, santé, bonheur : 115 recettes pour de délicieux repas et une vie meilleure
  • Traducteur : Athénaïs Ropéro & Laurent Jouet
  • Auteur : Oprah Winfrey & Lisa Kogan
  • Editeur : Michel Lafon
  • Date de sortie en librairies : 4 mai 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 231
  • Prix : 24,95€
  • Acheter : Cliquez ici

Allier santé, plaisir et nourriture

Après Gwyneth Paltrow et ses livres à succès, Eva Longoria et même Michelle Obama en 2013, c’est au tour d’Oprah Winfrey de publier un livre de cuisine privilégiant des recettes gourmandes et équilibrées, désormais disponible en français chez Michel Lafon, qui avait déjà publié le livre A pleines dents de Gérard Depardieu et Laurent Audiot.

La célèbre présentatrice américaine, femme d’affaires avisée et véritable icône en Amérique, a longtemps été complexée par son poids, et parfois moquée dans la presse. A tel point que lorsqu’en 1988 elle réussit à perdre de nombreux kilos au prix d’un régime liquide de 4 mois basé sur la privation, elle n’hésite pas à apparaître dans son émission moulée dans un jean Calvin Klein en tirant dans un chariot des kilos de graisse symbolisant sa métamorphose. Hélas, elle finit logiquement par craquer et vit son poids augmenter drastiquement peu de temps plus tard. Un modèle qu’elle a répété durant des années, jusqu’au jour où elle comprit qu’elle se servait de la nourriture pour combler stress et émotions négatives.

Des recettes équilibrées, conçues en collaboration avec des chefs

image soupe poivron rouge sauciisse sauge

Convertie depuis plusieurs années à la méthode Weight Watchers et entourée de chefs personnels qui se sont attachés à lui montrer que l’on pouvait se faire plaisir avec une alimentation saine et nourrissante, Oprah Winfrey a pris peu à peu plaisir à s’occuper de son potager et à cuisiner de bons petits plats pour ses proches, en s’inspirant parfois de son amie, la grande poétesse américaine Maya Angelou, disparue en 2014 et qui avait elle-même signé deux livres de recettes. D’où cet ouvrage réunissant à la fois recettes personnelles (en collaboration avec l’auteure Lisa Kogan), de chefs de cuisine et d’amis, et empruntant le système de points de la méthode de régime.

Si la mise en avant de Weight Watchers – ainsi que de marques luxueuses de produits d’électro-ménager – peut quelque peu faire tiquer, d’autant plus qu’elle n’apparaît pas en couverture ni même au dos du livre, Cuisine, santé, bonheur n’a pas été conçu comme un livre de régime pour autant. La présentatrice et actrice évoque longuement son rapport à la nourriture et aux régimes en introduction, et donne des conseils sur la manière d’utiliser le système de points, cependant, rien ne nous oblige à l’utiliser; ces derniers apparaissent surtout à titre indicatif sur les recettes.

Des assiettes healthy avec un grain de fantaisie

image cabillaud glacé au miso cuisine bonheur santé oprah winfrey

Ce qui fait avant tout l’intérêt de l’ouvrage, c’est son approche gourmande de ce que l’on nomme aujourd’hui la « tendance healthy », avec une belle variété de recettes équilibrées centrées sur des produits frais et de saison. On trouvera ainsi plus d’une centaine de plats du petit-déjeuner au dîner en passant par les en-cas et occasions spéciales, revisitant des plats typiques de la cuisine américaine ou en proposant de nouveaux façon « cuisine nouvelle et fusion food. Et, de ce côté-là, le livre de la star se révèle tout à fait convaincant, et donnera aux lecteurs de nombreuses idées pour incorporer davantage de de fruits et légumes à son alimentation quotidienne, tout en y mettant de la fantaisie grâce aux herbes, épices et produits des différentes cuisines du monde.

Cuisine, santé, bonheur est divisé en 6 grandes parties thématiques : « La soupe c’est l’amour », « Avez-vous vraiment faim ? » (comfort food saine), « La foi comme un grain de moutarde » (poissons et volailles), « Un monde de possibles » (fusion food inspirée des cuisines indienne, vietnamienne, thaïlandaise et japonaise), « Une saine gourmandise » (recettes pour se « lâcher » avec des plats plus riches) et « Les légumes verts dans toute leur splendeur », sans compter quelques intermèdes, dont « Matins radieux », consacré au brunch et petit-déjeuner.

Des plats avant tout diététiques

image saumon fumé au thé oprah winfrey cuisine santé bonheur vo

Parmi ces différents chapitres, celui consacré aux recettes soit-disant plus « riches » est le seul qui prête quelque peu à sourire et serait davantage à prendre avec des pincettes. En effet, après cette entrée en matière par Oprah Winfrey (« Si l’idée d’écart intentionnel vous dit quelque chose, j’espère que vous verrez dans ce chapitre la permission de vous lâcher »), on s’attend logiquement à trouver des plats un peu plus « décadents ». Or, comment s’ouvre le chapitre ? Par des plats de pâtes aux légumes non-frits,  à la bolognaise de dinde, avec un minimum de parmesan et sans matières grasses ! Autant dire qu’il est très difficile de comprendre où se situe le « lâchage » par rapport au reste du livre, surtout si l’on considère que le nombre de points Weight Watchers utilisé est très correct.

Il y a donc là un semblant d’excès par rapport à ce qui est considéré comme sain ou non –des pâtes de blé dur peuvent-elles être considérées comme un « écart » ? – ce qui n’enlève rien à la qualité des recettes en elles-mêmes (en réalité toutes très équilibrées), où l’on trouvera, en dehors différents types de pâtes,  un délicieux burger de dinde à l’assaisonnement original pomme-chutney de mangue-oignon-piment-soja, mais aussi une tourte au poulet,  des crab cakes, une tarte à la tomate et au cheddar blanc du chef Art Smith, ou encore un pain de maïs farci de saucisse de dinde, pommes et sauge. Bref, vous l’aurez compris : Oprah Winfrey est la reine des bons petits plats de légumes, volailles et poissons, mais si vous cherchez de la viande rouge et un peu de sucre, ce livre de cuisine n’est pas vraiment adapté, puisqu’il fuit ces aliments comme la peste !

Une cuisine américaine équilibrée et appétissante

image sexy breakfast oprah winfrey cuisine bonheur santé vo

Une fois ceci posé et accepté, on se réjouira de trouver des idées originales et appétissantes de soupes (l’un des meilleurs chapitres du livre), de plats américains revisités en  version légère mais néanmoins nourrissante (y compris plusieurs de poulet, frit ou rôti), poissons ou encore salades. Ces dernières sont sans doute un peu trop légères pour constituer un repas à part entière puisqu’elles sont souvent dépourvues de protéines à l’exception de quinoa, lentilles ou pois chiches de-ci de-là, mais pourront faire de sympathiques entrées ou un dîner léger.

Surtout, les idées d’assaisonnement sont excellentes d’un bout à l’autre et permettent de mettre en valeur de manière originale légumes et poissons, comme c’est le cas du cabillaud glacé au miso, saumon sauvage fumé au thé ou encore du poulet aux abricots aux épices indiennes. La présence des épices et de tout ce qui peut relever les plats à la place d’huiles riches, de sel ou de sucre permet d’obtenir des mets qui aiguisent véritablement les papilles. Les idées pour le brunch ou le petit-déjeuner sont appétissantes, qu’il s’agisse des smoothies, muffins, porridge ou encore d’une frittata aux asperges et chèvre avec du saumon fumé tout simplement irrésistible.

Il y a également une constante, qui plaide en faveur de l’ouvrage : les photos, nombreuses (presque toutes les recettes sont illustrées) sont véritablement alléchantes – y compris celles accompagnant les plats dont la composition nous tenterait sans doute moins. Les assiettes d’Oprah Winfrey sont gaies, colorées, et mises en valeur de manière simple et épurée par les stylistes culinaires au sein d’une maquette claire et agréable, ce qui renforce le plaisir pris à feuilleter le livre et notre envie de tester des recettes.

Une cuisine (plutôt) facile d’accès

image soupe tomates basique oprah winfrey vo

En ce qui concerne la faisabilité des recettes, les techniques employées sont dans l’ensemble assez simples, et ne réclament pas de maîtrise particulière ni de matériel particulier, à l’exception d’une sorbetière pour les recettes de glaces maison. Si vous ne disposez que d’un blender, mixeur plongeant, four et batteur électrique en plus des plats de cuisson, cela est amplement suffisant pour réaliser un maximum de plats, ce qui est une bonne chose.

Le gros des recettes étant conçues autour de légumes de saison, poissons, volailles et épices, la majorité des ingrédients sont faciles à trouver, à l’exception sans doute des piments rouges mexicains, qu’il vous faudra peut-être dénicher en épicerie spécialisée si votre boutique bio ou supermarché n’en propose pas. Le seul petit reproche que l’on pourrait faire à Oprah Winfrey et ses collaborateurs serait d’abuser de la truffe sous toutes ses formes (huile, sel, brisures), moins accessible aux bourses modestes, et qui sent ici un peu la sponsorisation puisqu’une même marque est citée à chaque fois.

Cuisine, santé, bonheur est donc un essai globalement réussi pour Oprah Winfrey dans le domaine des livres de cuisine. Si les recettes de chefs invités et amis sont nombreuses, et que la star a elle-même signé l’ouvrage en collaboration avec Lisa Kogan, elle apporte sa philosophie à ce livre, et la coordination de l’ensemble est très satisfaisante. On y trouvera de nombreuses recettes gourmandes et healthy à la fois, fort appétissantes, dont une bonne partie centrée autour de la cuisine américaine (ici revue de façon plus diététique) et de la fusion food, avec des influences italiennes, indiennes et asiatiques.

Alors certes, il ne faut pas s’attendre à des repas décadents – ce sont bien les légumes qui sont mis en valeur ici – mais on trouvera là matière à piocher des idées originales, notamment en matière d’assaisonnements épicés ou pour alléger certains plats. On passera du coup outre mesure la forte présence de différentes marques partenaires d’un bout à l’autre du livre, d’autant plus que, une fois n’est pas coutume dans un ouvrage de ce type, ce sont davantage les plats qui sont mis en valeur ici que la star, que l’on pourra néanmoins admirer dans son jardin ou sur des images d’archives.

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *