[Focus] Roald Dahl : retour sur l’oeuvre d’un magicien de la littérature jeunesse

image portrait noir et blanc roald dahlAlors que nous fêtions le 13 septembre dernier le centenaire de la naissance de Roald Dahl, les éditions Gallimard Jeunesse célébrent l’événement en grandes pompes en rééditant son oeuvre à destination des enfants, aussi bien en format poche — qui fait peau neuve pour l’occasion — qu’à travers des éditions spéciales en grand format, sans compter un ouvrage sur la vie et l’oeuvre du célèbre auteur conçu en collaboration avec la revue Lire et très justement intitulé Roald Dahl, le géant de la littérature jeunesse.

Géant, Roald Dahl l’était autant par la taille (1,98m tout de même !) que par son incroyable succès en librairie, qui ne s’est jamais tari, puisqu’il totalise à ce jour plus de 250 millions de livres vendus, dont plus de 12 millions en France, avec une moyenne de 300 000 ventes annuelles pour les titres de la collection Folio Junior de Gallimard Jeunesse. De Charlie à la chocolaterie au Bon Gros Géant en passant par Matilda et Fantastique Maître Renard, les classiques écrits par l’auteur britannique on traversé les générations et ont souvent été adaptés au cinéma, avec plus ou moins de réussite (on citera les adaptations de Tim Burton, Henry Selick ou Wes Anderson parmi les réussites, Le Bon Gros Géant par Steven Spielberg étant un peu en deçà de ce que l’on pouvait attendre), mais toujours en créant l’événement. A jamais associée à son ton impertinent et aux malicieuses illustrations de Quentin Blake, l’oeuvre de Roald Dahl ne vieillit pas et apparaît toujours aussi juste et touchante.

Se plaçant à hauteur d’enfants, l’écrivain a toujours refusé de prendre ses jeunes lecteurs pour de frêles et ignorantes créatures, n’hésitant pas à saupoudrer d’humour noir et souvent macabre ses récits où le courage et l’imagination enfantines sont confrontés à la cruauté du monde adulte. On pense par exemple aux jeunes ivrognes anglais se faisant croquer par les vilains géants mangeurs d’hommes retenus en captivité dans les dernières pages du Bon Gros Géant, alors qu’une pancarte placée devant le trou de ces féroces créatures indique « Interdiction de nourrir les géants ». Ou encore aux détails saugrenus de Sacrées sorcières, où les ensorceleuses échafaudent de terribles plans pour transformer les enfants en souris et autres créatures nuisibles afin que les adultes s’en débarrassent.

L’originalité de l’oeuvre de Roald Dahl tient à sa manière unique de reprendre des éléments incontournables des contes et livres jeunesse (ogres, sorcières, friandises, animaux parlants, objets magiques…) en leur apportant un twist moderne, mêlant humour, émotion et cruauté pour un résultat détonnant, ouvrant la porte sur un imaginaire d’une grande richesse, dont se dégage un discours bienveillant à l’égard des enfants, jamais moralisateur ni sirupeux. Cette dose constante de mauvais esprit, dont raffolent les enfants, mais aussi les adultes ayant grandi avec ses livres, qui peuvent aisément y revenir et en découvrir de nouvelles facettes, a bien sûr inspiré des générations de jeunes auteurs, mais reste toujours aussi drôle et étonnante lorsqu’on ouvre un livre de l’auteur.

Ajoutons à cela que l’écriture vive et facétieuse de Dahl brille aussi par l’inventivité et la fantaisie de son vocabulaire, puisque l’écrivain s’amusait beaucoup avec la langue anglaise afin de créer des jeux de mots percutants, ce qui est particulièrement flagrant dans Le Bon Gros Géant, mais également dans les comptines chantées par les Oompa-Loompas dans Charlie et la chocolaterie. Une belle revanche pour celui qui était considéré comme un élève très moyen par ses professeurs, l’un de ses profs d’anglais ayant même écrit sur son bulletin scolaire qu’il n’avait jamais vu un élève employer à ce point des mots exprimant le contraire de ce qu’il voulait dire ! Si le jeune Roald Dahl n’avait sans doute pas encore tout à fait trouvé son style, on suppose néanmoins qu’il appréciait déjà de jouer sur l’absurdité pour pimenter ses récits.

Nous vous proposons ci-dessous une petite sélection d’ouvrages parmi les nombreuses publications proposées par Gallimard Jeunesse, pour plonger dans l’oeuvre de cet auteur incomparable, qui a su donner goût à la lecture à de nombreux enfants.

Roald Dahl, le géant de la littérature jeunesse

image couverture roald dahl le géant de la littérature jeunesse gallimard jeunesseVersion cartonnée en grand format et enrichie du hors-série du magazine Lire paru un peu plus tôt, Roald Dahl, le géant de la littérature jeunesse est un livre à mettre entre les mains des adultes et adolescents souhaitant découvrir ou redécouvrir l’oeuvre de l’auteur britannique. L’ouvrage propose plusieurs articles biographiques retraçant le parcours de Roald Dahl, de son enfance mouvementée à son succès littéraire, en passant par sa brève carrière de pilote durant la Seconde Guerre Mondiale ou encore d’espion, mais aussi des interviews de sa seconde épouse, de l’illustrateur Quentin Blake, ou encore de son biographe Donald Surrock, sans compter une bibliographie non-exhaustive mais assez complète de ses oeuvres disponibles chez nous, commentées par des auteurs francophones, des photos d’archive, extraits de textes inédits ou encore un focus sur la première histoire pour enfants de l’auteur, Les Gremlins, qui faillit devenir un dessin de Walt Disney, restée inédite chez nous, un test et de nombreuses anecdotes.

Riche en informations, ce livre a le mérite d’être assez complémentaire pour qui aurait déjà lu les ouvrages autobiographiques de Roald Dahl. On trouvera d’ailleurs quelques passages inédits de Moi, Boy —présents, cependant, dans la nouvelle édition grand format publiée par Gallimard Jeunesse à la rentrée. On découvrira également, à travers quelques anecdotes commentées autour des polémiques ou à travers l’entretien de Julien Bisson avec Donald Sturrock, auteur de la biographie Storyteller: The Life of Roald Dahl, les polémiques qui ont parfois entouré l’auteur, qui fut parfois accusé de racisme ou misogynie. Des reproches souvent erronés, fondés sur l’ignorance ou l’incompréhension, bien que le biographe admet que Dahl était aussi un produit de son temps, qui pouvait avoir tendance à généraliser ou à réagir de manière viscérale, sans forcément penser à mal, et qui était également suffisamment provocateur pour pouvoir rire de tout et tout le monde sans trop se soucier des réactions qu’il provoquait.

Et, bien sûr, la rédaction de Lire se penche également sur l’héritage laissé par Roald Dahl, en donnant la parole à des auteurs francophones donc, mais aussi en se penchant sur ceux, toutes nationalités confondues, qui ont été influencés par son oeuvre. Comment pourrait-on résumer l’esprit dahlien ? Quels aspects de son oeuvre ont le plus marqué la littérature jeunesse ? Ces questions sont abordées avec pertinence, tandis que les admirateurs de l’auteur trouveront quelques conseils de lecture, ainsi qu’une liste des adaptations de ses oeuvres au cinéma. Ce hors-série augmenté propose donc un tour d’horizon assez complet de la vie et l’oeuvre de Roald Dahl, permettant de mieux aborder cette personnalité hors normes comme ses livres. Une mise en bouche idéale avant de plonger dans les titres que vous n’auriez pas encore lus de sa longue bibliographie, ou encore dans le livre (uniquement disponible en anglais, cependant) de Donald Sturrock, paru en 2010.

Roald Dahl, le géant de la littérature jeunesse, Gallimard Jeunesse, sortie le 1er septembre 2016, 116 pages. 16,50€

Moi, Boy et plus encore 

Moi, Boy réunit les souvenirs d’enfance de Roald Dahl, rédigés dans les dernières années de sa vie. Paru en version originale en 1984, ce récit autobiographique peu conventionnel (son auteur réfutait d’ailleurs le terme d’autobiographie ou mémoires), aussi passionnant que les meilleures oeuvres de fiction de l’auteur, bénéficie aujourd’hui d’une version augmentée en grand format, avec des photos, commentaires et documents inédits. Découvrez notre critique.

La poudre à boutons et autres secrets mirobolants de Roald Dahl

image couverture la poudre a boutons et autres secrets mirobolants de roald dahl gallimard jeunesseAdressé aux jeunes fans de Roald Dahl, ce petit livre reprend des informations disponibles dans différents ouvrages, tels que Moi, Boy, le livre de recettes de l’auteur, ainsi que différents titres lui étant dédiés. Composé exclusivement de chapitres courts, voire très courts, La poudre à boutons et autres secrets mirobolants révèle ainsi quelques anecdotes amusantes sur l’auteur, la création de ses plus grands succès, et comporte également un quizz, une recette de friandise et un chapitre inédit de Charlie et la chocolaterie, retiré par l’auteur dans la version finale de l’oeuvre.

Il est d’ailleurs fortement recommandé d’avoir lu ce grand classique de Roald Dahl afin d’apprécier pleinement ce livre de poche puisque, outre le chapitre inédit mentionné plus haut, de nombreuses anecdotes et informations concernent également le roman. Pour le reste, le jeune lecteur découvrira quelques souvenirs d’enfance de l’auteur, des informations sur sa famille et sa vision de certains mois de l’année, le tout illustré par le fidèle Quentin Blake. Un ouvrage succinct à découvrir à partir de 8 ans, pour les enfants tombés sous le charme de l’univers du célèbre conteur.

La poudre à boutons et autres secrets mirobolants de Roald Dahl, Gallimard Jeunesse, 128 pages. 

Le BGG : Le Bon Gros Géant, édition anniversaire

image couverture le bgg le bon gros géant roald dahl gallimard jeunesseMis à l’honneur à l’occasion en centenaire en raison de la sortie en salles de l’adaptation de Steven Spielberg, mais également parce-qu’il s’agissait du roman préféré de son auteur, Le Bon Gros Géant a bénéficié d’une jolie édition spéciale anniversaire sortie à la rentrée, dans un grand format souple, avec les versions colorisées des illustrations de Quentin Blake, qui sont parmi les meilleures qu’il ait réalisées pour Roald Dahl.

Un roman magique, dédié à sa fille Olivia disparue à l’âge de 7 ans, rempli de tendresse et férocement drôle, où une petite orpheline se lie d’amitié avec un géant souffleur de rêves. Découvrez notre critique du roman.

Matilda (Livre audio)

Deuxième livre le plus connu de Roald Dahl après Charlie et la chocolaterie, Matilda a marqué de nombreux enfants passionnés de lecture, qui se sont reconnus dans cette intelligente et malicieuse héroïne décidant d’user de son intelligence et de ses pouvoirs magiques pour se venger des adultes ignorants qui l’entourent. Véritable succès de librairie à sa sortie en 1988, deux ans à peine avant la mort de son auteur, Matilda fut également popularisé dans les années 90 par son adaptation cinématographique avec Danny DeVito dans le rôle de Mr Wormwood, le père de l’héroïne.

image pochette livre audio matilda roald dahl gallimard jeunesseGéniale et attachante satire allant à l’encontre du déterminisme social et de l’atavisme (les parents de Matilda sont présentés comme particulièrement bêtes), Matilda présente également deux figures d’adultes positives pour la petite fille, qui vont l’encourager et lui donner confiance pour faire face dans l’adversité. Et il s’agit, bien entendu, d’une véritable ode à la lecture et aux grands classiques de la littérature, où l’on trouvera d’ailleurs, d’un bout à l’autre, une liste de chefs d’oeuvre incontournables  lus par la petite fille, que le jeune lecteur sera ainsi encouragé à découvrir.

Lu par le comédien Christian Gonon, qui occupe le rôle du narrateur, et sept autres acteurs incarnant les différents personnages, ce livre audio présente une version abrégée du texte qui, en près de 3h20, parvient à retenir l’essentiel de l’histoire, ses rebondissements et, surtout, son humour férocement drôle, typique du style Roald Dahl. Tendresse et cruauté se côtoient sans discontinuer et la lecture sérieuse et posée de Gonon ne fait que renforcer les phrases particulièrement grinçantes de l’auteur. Une jolie réussite, à faire écouter aux enfants en plusieurs parties le soir (ce qui est facilité par le découpage en différents morceaux mp3 sur le CD) ou lorsqu’ils sont malades et sont trop fatigués pour lire. A noter que 11 autres titres de Roald Dahl sont disponibles en version audio.

Matilda de Roald Dahl, livre audio (CD mp3), Gallimard Jeunesse, sortie le 16 juin 2016, 3h20 environ. 18,90€

Les deux gredins

image couverture les deux gredins roald dahl gallimard jeunesseCourt roman déjanté paru en 1980, Les deux gredins présente un couple de méchants purement jubilatoires avec lesquels Roald Dahl repousse les limites du grotesque et de l’absurde, avec son mauvais esprit caractéristique. Compère et Commère Gredin forment un vieux couple marié rivalisant de cruauté et sournoiserie pour jouer les pires tours possibles, aussi bien aux autres que l’un à l’autre. Sales, sadiques et repoussants, ils sont représentés comme d’ignobles ogres et chercheront d’ailleurs à capturer des enfants pour les dévorer.

En cela, les jeunes lecteurs se montreront particulièrement enthousiastes devant ces personnages typiques des contes, ici présentés dans un contexte plus moderne. Ce succès auprès des enfants s’explique également par les dessins particulièrement vifs de Quentin Blake, qui représente la laideur des deux gredins et les situations ridicules dans lesquelles ils se retrouvent avec un plaisir manifeste.

Plus condensé et moins complexe que les romans plus développés de Roald Dahl, Les deux gredins n’en aborde pas moins, en filigrane, la cruauté des adultes, que ce soit envers autrui, la nature… ou eux-mêmes. Un sens qui se dégage sans que le message ne soit véhiculé avec lourdeur, ce qui est une constante chez l’écrivain. Le but principal ici est de faire rire avec des gags jouant sur le ridicule, qui s’enchaînent à un rythme typiquement cartoonesque, pour un résultat irrésistiblement drôle. La fin en particulier, assez vicieuse envers ces sacrés gredins, provoquera à coup sûr de grands éclats de rire chez les enfants et est l’un des meilleurs exemples du génie comique de l’auteur.

Les deux gredins de Roald Dahl, Gallimard Jeunesse, sortie le 16 juin 2016, 112 pages. 5,70€

L’énorme crocodile

image couverture l'énorme crocodile roald dahl gallimard jeunesseDestiné aux plus jeunes lecteurs, L’énorme crocodile, paru en 1978, est également le premier livre de Roald Dahl qui fut illustré par Quentin Blake. Dans cette courte histoire aux dessins colorés, le terrible crocodile échafaude des plans tous plus sournois les uns que les autres pour croquer des enfants en guise de déjeuner. Ses idées machiavéliques effraient les animaux de la jungle auxquels il confie ses intentions, de l’hippopotame à l’éléphant, en passant par l’oiseau Dodu-de-la-Plume.

Trop bavard et mégalo, le méchant reptile connaîtra bien sûr un cruel revers du sort, raconté de manière délicieusement surréaliste et illustré de façon non moins plaisante pour les enfants, qui se régaleront des traits expressifs de l’énorme crocodile, et de la représentation de ses différentes tentatives de camouflage. Le ton de Roald Dahl reste quant à lui impertinent, notamment dans les dialogues entre les animaux, mais la narration et le vocabulaire sont adaptés à des enfants de 4-5 ans, contrairement à d’autres oeuvres de l’auteur, plus complexes et cruelles. Une introduction idéale à l’univers de Roald Dahl, qui donnera à coup sûr un grand sourire aux enfants ! A noter qu’une version livre audio musical, lue par François Morel, avec une mise en musique par Isabelle Aboulker sortira le 27 octobre.

L’énorme crocodile de Roald Dahl, Gallimard Jeunesse, sortie le 16 juin 2016, 48 pages. 5,5€

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *