[Critique] Billy Brouillard, Les comptines malfaisantes III : Histoires de chats – Guillaume Bianco

image couverture billy brouillard les comptines malfaisantes III histoires de chats guillaume bianco éditions soleil collection métamorphoseVoilà 8 ans que Guillaume Bianco nous régale des aventures de son héros, Billy Brouillard, publiées dans la collection Métamorphose des éditions Soleil. Après 3 albums et 2 encyclopédies, l’auteur clôture ses Comptines Malfaisantes, de petits volumes comportant une poignée de petites histoires drôles et macabres à la fois, peuplées des personnages que voit Billy, ce petit garçon myope au don de « trouble vue », qui lui permet de voir fantômes et autres créatures de l’au-delà. Conçues dès le départ comme un corpus de 13 histoires, ces Comptines Malfaisantes touchent désormais à leur fin avec la publication de ce 3e  volume regroupant 5 dernières petites bandes dessinées.

Cinq petites histoires décalées sur nos amis félins

Comme son titre l’indique, il sera question de chats ici, avec une approche qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe pour Facéties de chats. On fera donc la connaissance de cinq races de chats différentes (le bombay, le sphinx, le siamois, le persan et le maine coon), chacune possédant son caractère, à travers de petites comptines mettant en scène des enfants et leur compagnon à poils préféré. On découvrira ainsi comme Zoé la petite sorcière créa le bombay, le célèbre chat noir, en voulant rendre hommage à Belzébuth. Quelle n’est pas sa surprise lorsque cette créature, censée être aussi cruelle que repoussante, se révèle être une véritable boule d’affection ronronnante ! Cloé sera quant à elle saisie d’horreur devant le cadeau du Père Noël, un sphynx, étonnant chat sans poils aux traits ridés et véritable pot de colle. Dans cette petite histoire débutant de manière on ne peut plus sadique, la chipie apprendra à apprécier à sa juste valeur cet étonnant compagnon qui ne vit que pour son maître. Quant à Oscar, il devra dire au revoir à son meilleur ami, un maine coon devenu géant au fil du temps et rejeté par les habitants de son village en raison de ses proportions atypiques…

Vous l’aurez compris, ces Histoires de chats sont un hommage tendre et amusé, à la légèreté assumée, à ces animaux de compagnie extraordinaires que sont nos amis félins, qui ont toujours occupé une place prépondérante dans la série des Billy Brouillard puisque dans le premier album, c’est la disparition de Tarzan, le chat du héros, qui le pousse à s’interroger sur la mort. L’an dernier, nous avions eu droit à L’Encyclopédie curieuse et bizarre par Billy Brouillard qui leur était entièrement dédiée, il était donc on ne peut plus logique que Guillaume Bianco achève ses comptines en rendant hommage à quelques unes des races de chats les plus aimées. Si Billy est lui-même absent de ces comptines, le lecteur retrouvera l’imaginaire propre à son univers, avec ses adorables petites sorcières et sirènes, et un humour oscillant entre tendresse et cruauté.

Le livre, très court, peut être lu indépendamment des autres bandes dessinées Billy Brouillard voire, pourquoi pas, permettre de découvrir l’univers attachant de Guillaume Bianco, qui n’a pas son pareil pour croquer les comportements des chats de son trait toujours très expressif. A la fin de chaque comptine, une double-page présente la race du chat mise en scène dans l’histoire à la manière d’une encyclopédie, en indiquant ses caractéristiques physiques, son caractère, son espérance de vie et de nombreuses infos ou anecdotes. Par son approche et sa forme courte, voilà donc une bande-dessinée qui plaira autant aux enfants qu’aux adultes. En attendant les prochaines aventures de Billy Brouillard…

Billy Brouillard, les Comptines Malfaisantes III : Histoires de chats de Guillaume Bianco, Éditions Soleil, sortie le 30 novembre 2016, 88 pages. 18,95€.

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *