[Critique] 2017-2022 : Il est urgent d’agir ! — Lucien Kemkeng

Caractéristiques

  • Auteur : Lucien Kemkeng, préface de Rama Yade
  • Editeur : Michel de Maule
  • Date de sortie en librairies : 11 mai 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 120
  • Prix : 10€
  • Acheter : Cliquez ici

Une invitation à la réflexion

Publié aux éditions Michel de Maule (qui avaient déjà proposé l’excellent Sortir du manichéisme de Martine Storti l’an dernier) au lendemain des élections présidentielles, 2017-2022 : Il est urgent d’agir propose une réflexion axée autour de la diversité, l’égalité des chances dans l’éducation ou encore le rapport à l’Europe et les enjeux permettant de mobiliser les Français autour d’un projet européen, en venant à bout des arguments avancés par le FN. Analyste des risques financiers au Crédit Agricole, conseiller municipal délégué à la programmation budgétaire à Sèvres dans les Hauts de Seine et fervent militant pour la diversité au sein d’associations et ONG internationales, Lucien Kemkeng bénéficie d’une longue expérience sur le terrain et entend soulever des points cruciaux pour améliorer la situation et mobiliser politiciens et électeurs, en faisant fi du traditionnel paradigme droite-gauche qui a causé tant de tort en France. Et ça tombe bien puisque, s’il regrette, en début d’ouvrage, que les deux côtés du spectre politique ont tendance à refuser de se parler et de prendre en considération les arguments de l’autre,  les barrières ont tendance à tomber avec l’élection d’Emmanuel Macron, qui est parvenu à réunir des électeurs et politiciens des deux bords.

Néanmoins, les inquiétudes restent vivent en ce milieu d’année 2017, et l’on n’aura rarement connu des élections aussi incertaines, avec des taux record d’électeurs indécis et d’abstentionnistes. Si la publication de cet essai politique après les élections présidentielles et législatives peut de prime abord sembler étrange puisqu’il a visiblement été écrit avant celles-ci, alors que Rama Yade, qui signe la préface, avait annoncé sa candidature aux présidentielles (elle n’a finalement pas obtenu les 500 signatures et sera aussi éliminée aux législatives dans le Loir-et-Cher), cela n’enlève en rien le mérite de cet ouvrage, ni la pertinence des questions qu’il pose. Si Lucien Kemkeng est affilié à la droite, il n’est guère besoin d’avoir sa carte d’électeur aux Républicains ni à La France qui ose (le mouvement fondé par Rama Yade à son éviction du Parti Radical) pour se reconnaître dans de nombreuses observations faites par l’homme politique ni valider ne serait-ce qu’une partie de ses propositions.

Contre la résignation

Né au Cameroun et arrivé en France au moment de ses études supérieures, Lucien Kemkeng a été élu local durant de nombreuses années avant de devenir président du Cercle de la diversité, qui réunit élus locaux, militants et citoyens non encartés. Déjà auteur de Plaidoyer pour la diversité en 2012, il partage ici sa vision d’une France dont la diversité doit être vue comme une richesse, en mettant en avant des propositions pour faire bouger les choses dans les banlieues, dont de nombreux politiciens sont souvent déconnectés, notamment en misant sur les élus locaux, mais aussi sur les associations ayant fait leurs preuves, en leur donnant les moyens d’agir là où l’État a échoué. Ces solutions semblent tomber sous le sens lorsqu’on les lit, même si leur mise en place demande, bien entendu, d’arriver à actionner certains leviers. Comme le rappelle Lucien Kemkeng, la question de la diversité, délicate dans le paysage politique français, a souvent été délaissée sous les pressions des barons des partis, laissant le champ libre au FN, dont la droite a trop souvent cherché à séduire les électeurs, pour agiter le spectre du communautarisme.

Se pencher sur le social, faire évoluer un système où les jeunes de banlieue auront du mal se faire une place s’ils ne sont pas passés par les grandes écoles (voire même s’ils auront réussi à y entrer), mieux s’adapter aux spécificités d’apprentissage de chaque enfant et intervenir dans les banlieues difficiles minées par les réseaux de drogue et où les habitants tentent en vain de tirer la sonnette d’alarme font partie des points-clés soulevés par 2017-2022 : Il est urgent d’agir. La dernière partie du livre, quant à elle, s’intéresse plus particulièrement au débat européen. L’Europe a mauvaise réputation ces temps-ci en France, et Lucien Kemkeng décrypte ici les raisons de cette méfiance, voire de ce désamour, tout en montrant que les arguments du FN ne tiennent pas forcément. S’il existe des problèmes dans le fonctionnement actuel de l’Europe, l’auteur souligne ici les aspects positifs et, surtout, suggère des points d’amélioration et d’harmonisation entre les différents pays. Il soulève des points souvent intéressants, même si on ne sera pas nécessairement d’accord avec l’ensemble de ses propositions. Enfin, les relations avec l’Afrique et des pistes pour les faire évoluer sont abordées.

Avec 2017-2022 : Il est urgent d’agir, Lucien Kemkeng a donc avant tout la volonté de susciter une prise de conscience et d’encourager une réflexion commune, loin de tout bipartisme, sur la situation politique en France et en Europe, en ouvrant des pistes pertinentes. On pourra bien entendu ne pas être d’accord avec l’intégralité des solutions proposées, mais une bonne partie des suggestions de l’auteur sont en tout cas susceptibles de réunir politiciens et citoyens, qu’ils appartiennent à la gauche, à la droite ou au centre. Un texte rassembleur et stimulant, comme un antidote à la résignation, dont on regrettera simplement qu’il s’achève de manière un peu abrupte.

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *