[Preview] LEGO Les Indestructibles : une itération solide ?

Caractéristiques

    • PlayStation 4
    • Ordinateur/PC
    • Xbox One
    • Nintendo Switch
  • Développeur : TT Games
  • Editeur : Warner Bros Interactive Entertainment
  • Date de sortie : 27 juin 2018

TT Games continue sur sa lancée

C’est presque devenu un rendez-vous incontournable : la sortie d’un blockbuster s’accompagne d’un jeu LEGO. Harry Potter, Star Wars, Jurassic Park, Le Seigneur des Anneaux, ils ont tous eu l’honneur de se voir adaptés sur nos consoles, par l’infatigable studio TT Games, chapeauté chez Warner Bros. Interactive Entertainment. Alors, à l’approche de la sortie du très attendu Les Indestructibles 2, on ne fut qu’à moitié étonné de l’annonce du partenariat. Avant de tester le jeu terminé, nous avons eu l’occasion de l’approcher, dans une version encore non-finalisée. Voici nos impressions.

Si l’on n’a pu vérifier à quel point LEGO Les Indestructibles suivra le récit des deux films, l’information se trouve tout de même là : sachez que la suite aura droit à ses propres niveaux. On peut, donc, imaginer un traitement assez classique pour la licence : linéaire pour le premier run, et accompagné d’un humour typique. Sur ce dernier élément, cela crevait l’écran durant les quelques cutscenes admirées : les scénaristes de TT Games ont tenu à garder la tonalité qui a fait le succès de la série. Que celles et ceux qui éprouvaient de l’inquiétude quant à la main-mise de Pixar sur le résultat se rassurent ! Côté technique, c’est assez détaillé pour qu’on soit enchanté, mais pas retourné. Attention à quelques baisses de framerate, espérons que les développeurs auront travaillé cet aspect avant la sortie.

Une belle rejouabilité en perspective

image preview lego les indescruptibles
La famille Parr va avoir du boulot !

Cela fait plus de dix ans que TT Games développe des jeux LEGO. Et, mine de rien, on ne peut pas écrire que l’évolution du gameplay ait été au centre des volontés du studio. Un constat qui est légèrement remis en cause depuis quelques softs, mais jamais dans l’optique de tout bouleverser. Si l’on en croit cette heure de jeu sur LEGO Les Indestructibles, le constat est le même. On a pu se frotter à deux niveaux : l’Île de Syndrome et Combattre le crime. De quoi nous démontrer que les développeurs ont mis le paquet sur les spécificités de la famille Parr. Corps élastique, qui peut aussi prendre la forme d’un bateau, projection d’énergie afin de former une boule dans laquelle on se déplace, en sécurité. Super vitesse, puissance accrue : les personnages proposent des pouvoirs bien à eux, ce qui les différencie un peu plus que ce qu’on a connu dans certaines itérations. La preview mettait l’accent sur le jeu à deux, en local, et on a pu vérifier que l’exercice fonctionne bien, comporte une dose de fun.

Bien entendu, LEGO Les Indestructibles sera l’occasion de résoudre une foultitude d’énigmes, et de récupérer des objets à collecter. Un ravin est trop large pour que la famille Parr puisse passer sans encombres ? Il y a sûrement un moyen pour qu’Elastigirl puisse nous venir en aide. Cette dernière est, d’ailleurs, au centre de bien des solutions. Son corps lui permet notamment de s’allonger au point de pouvoir farfouiller dans des recoins autrement impraticables. La vitesse de Flèche servira de carburant à des installations qui ont besoin d’une certaine allure pour rendre de sacrés services. C’est, surtout, dans ces instants qu’on sent une certaine originalité. La construction, elle, reste tout à fait classique, avec plusieurs propositions selon la direction choisie. Aussi, on peut déjà s’avancer sur la rejouabilité du soft, totalement apte à tenir la dragée haute aux autres jeux de TT Games. Espérons que quelques petites surprises sont encore bien gardées, mais même en l’état on peut parier sur un jeu classique mais solide.

0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *