image couverture trouve ton chemin au pays des contes b.g. hennessy marie caudry éditions milanExplorer les contes et apprendre à se repérer

Initialement publié aux États-Unis à la fin des années 90 sous le titre The Once Upon a Time Map Book, ce joli livre pour enfants paraît aujourd’hui aux éditions Milan, adapté par Emmanuelle Pingault pour un jeune lectorat français, avec de toutes nouvelles illustrations par Marie Caudry. Trouve ton chemin au pays des contes propose aux enfants à partir de 5-6 ans d’explorer les univers de 6 grands contes principalement européens (Peter Pan, Alice au pays des merveilles, Jack et le haricot magiqueBlanche-Neige), mais également américains (Le Magicien d’Oz) et orientaux (Aladdin).

Six classiques intemporels représentés par des cartes illustrées en double page au sein desquelles l’enfant va devoir se repérer pour trouver son chemin grâce aux indications visuelles et textuelles données. Avant de découvrir la carte de chaque univers, une page indique, dessins à l’appui, les lieux et objets à ne pas rater, à l’image d’un guide touristique, ainsi que les dangers à éviter sur sa route : crocodile, pommes empoisonnées, singes ailés, etc. En tournant la page, le jeune lecteur découvre alors une grande carte en couleur quadrillée avec des repères lettres dans la largeur et chiffres dans la hauteur, afin de pouvoir facilement suivre les indications géographiques de l’itinéraire à respecter, détaillé dans la colonne de gauche.

Des cartes imaginaires pour développer son sens de l’orientation et de l’observation

Le principe est simple : l’enfant doit trouver le point de départ indiqué en début d’itinéraire (le terrier du lapin blanc, par exemple), puis suivre celui-ci point par point pour atteindre le point d’arrivée sur la carte, tout en repérant au passage différents petits éléments cachés dans le décor foisonnant de détails et qui sont représentés par de petites images en bas de colonne pour pouvoir les reconnaître plus facilement. Le jeune lecteur apprendra ainsi à se repérer dans l’espace et sera sensibilisé à la lecture des cartes, tout en travaillant son sens de l’observation.

Le quadrillage de chaque carte imaginaire ressemble un peu à celui des cartes à la sortie des stations de métro, de sorte que l’exercice sera d’autant plus profitable à l’enfant lorsque celui-ci sera suffisamment autonome pour prendre les transports en commun seul. Les points cardinaux sont également indiqués au coin de chaque carte, pour lui apprendre les différentes directions qu’on lui demandera de suivre. Les éléments de décor devant lesquels il doit passer sont décrits dans le détail de l’itinéraire, et des indications de distance à parcourir sont également souvent présentes, avec une échelle propre à chaque univers (pas de géant, de pirate, de nain…) que l’enfant pourra mesurer avec ses doigts grâce à la longueur d’échelle présente en bas de colonne. Et, si cela n’était pas suffisant, un repère de case (C2, par exemple) est présent à chaque étape pour indiquer à quel point il doit arriver avant de poursuivre son chemin, ce qui lui permettra de repérer d’autant plus facilement des éléments qu’il n’avait peut-être pas vus de prime abord. Attention cependant sur la carte de Blanche-Neige : une petite coquille s’est glissée dans l’un des repères, où la case G1 est indiquée en lieu et place de la case G5. En regardant bien le décor et la suite des indications, l’enfant pourra néanmoins facilement trouver la maison du chasseur et poursuivre son chemin.

Des illustrations foisonnantes à la Où est Charlie ?

Les illustrations foisonnantes de Marie Caudry sont assez proches (dans un style légèrement plus naïf) de celles de Où est Charlie ? par leur aspect très coloré, la multiplicité de leurs détails et éléments cachés, parfois avec un effet trompe l’oeil. Le défi propre à chaque monde, où il s’agira de trouver différents petits objets et personnages, est également directement inspiré des célèbres livres de Martin Handford et fonctionne bien. On regrettera simplement un petit soucis d’ajustement de maquette sur la carte du Magicien d’Oz, qui fait que l’un des 6 seaux à trouver est presque impossible à repérer sans se référer à la solution en fin de livre, puisque ce petit élément se trouve pile dans la pliure entre les deux pages, avec une seule moitié tout juste visible, la séparation des deux pages enlevant une petite portion de l’image à cet endroit précis.

Mais mis à part ces deux tous petits couacs, le reste du livre est irréprochable : d’une longueur idéale, il permet de varier les univers, les itinéraires et les défis tout en découvrant ou redécouvrant des contes célèbres présentés dans différentes versions, qui ne sont pas nécessairement celles des dessins animés Disney ou du film de Victor Flemming en ce qui concerne Le Magicien d’Oz. L’occasion de lire ou relire ces histoires et d’en redécouvrir les éléments merveilleux. Les indications sont suffisamment claires et détaillées pour permettre à l’enfant de se repérer et le livre se révèle aussi pédagogique que ludique, puisqu’il lui permettra de développer son sens de l’orientation et de l’observation tout en s’amusant à plonger dans des univers féériques. Une belle réussite donc pour cette adaptation française, qui trouvera facilement sa place dans la bibliothèque des enfants, aux côtés des grands contes et de la collection des Où est Charlie ? B.G. Hennessy étant également l’auteure d’un livre sur le même principe intitulé The Scary Places Map Book inspiré de lieux dangereux ou effrayants des contes et romans, on espère vivement que Milan aura l’idée de proposer ce titre prochainement aux jeunes lecteurs francophones.

Trouve ton chemin aux pays des contes de B.G. Hennessy, illustré par Marie Caudry, adaptation française par Emmanuelle Pingault, éditions Milan, sortie le 14 septembre 2016, 32 pages. 9,90€ 

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot