[Critique] Secrets de présidents – Denis Chaumier

image secrets de présidentsAfin de mieux comprendre les Hommes derrière leur stature de président

Après avoir sorti Secrets de coachs, Hugo Sport (Insubmersible Messi) continue dans cette voie du mystère dévoilé, de l’entrebâillement de porte indiscret, mais cette fois-ci avec un autre personnage important dans l’organigramme d’un club de foot. Le plus important, au moins dans notre football français : le président. C’est Denis Chaumier, anciennement plume chez France Football notamment, et désormais directeur de collection chez… Hugo Sport, qui tient le projet. Et l’on va voir que, malgré quelques absences remarquées, son projet s’est concrétisé en un livre incontournable pour tous les passionnés de ballon rond.

Pour que Secrets de Présidents puisse exister, ils sont quatorze à s’être prêtés au jeu pas du tout évident de l’interview : Jean-Michel Aulas (Lyon), Michel Seydoux (Lille OSC), Bernard Caïazzo (AS Saint-Étienne), Jean-Pierre Caillot (Stade de Reims), Saïd Chabane (SCO Angers), Jean-François Fortin (Stade Malherbe de Caen), Waldemar Kita (FC Nantes), Josep Bartomeu (FC Barcelone), Louis Nicollin (Montpellier Hérault), Jean-Pierre Rivière (OGC Nice), Olivier Sadran (Toulouse FC), Karl-Heinz Rummenigge (Bayern Munich), Jean-Louis Triaud (Girondins de Bordeaux) et Vadim Vasilyev (AS Monaco). Douze, non pas salopards mais présidents de club de Ligue 1, et deux qui nous viennent de l’étranger. Si l’on imagine que la sélection n’a pas été simple, et s’est surtout construite selon les agendas des uns et des autres, il faut tout de même faire remarquer que le casting est équilibré, et même alléchant sur le papier. S’il manque les deux grosses pointures de L1, Marseille et Paris, qui seront certainement de la partie pour une hypothétique remise de couvert, Secrets de présidents couvre tout de même un large prisme de clubs, qu’ils jouent les premiers rôles ou non, qu’ils soient de véritable légendes ou pas.

Secrets de présidents, sous-titré « les présidents des plus grands clubs se confessent« , c’est évidemment l’occasion de se frotter au regard de ces hommes de pouvoir sur le sport qui draine le plus de passion populaire. Mais pas que. On va très vite se rendre compte d’une véritable constante : la vision entrepreneuriale de ces patrons est aussi très présente dans leur ressenti. Chacun d’entre eux ont réussit dans les affaires, à des niveaux inégaux certes, mais cela ne représente pas rien. Les supporters reconnaîtront bien chacun des présidents qui se prête au jeu, tout au long d’entretiens remarquablement bien menés par l’expérimenté Denis Chaumier. On en veut pour preuve ultime l’entrevue qui nous faisait le plus saliver (oui, même plus que ceux de Bartomeu et Rummenigge) : celle de Louis Nicollin. Quel meilleur marqueur pour juger de la qualité d’interview que celle de celui qui a pour habitude d’exploser dans tous les sens ? Et si « Loulou » a bien lâché quelques punchlines sévères, notamment en direction d’un Franck McCourt qui, décidément, en prend pour son grade depuis qu’il a posé ses valises en France, écrivons que l’ensemble de son intervention est plutôt cohérente. On apprécie même de le lire lorsqu’il aborde son métier premier, la gestion d’une grande entreprise de ramassage d’ordures, en dévoilant quelques anecdotes qui en disent long sur lui et son parcours. C’est d’ailleurs là une des réussites de Secrets de présidents : tous nous paraissent plus concret, plus « palpable ».

Des anecdotes croustillantes certes, mais pas que

Et c’était sans doute l’intention première de Denis Chaumier, journaliste aussi Directeur de la Communication du Syndicat Première Ligue, dont on se rappelle encore le coup d’éclat d’octobre 2016. Secrets de présidents va évidemment vous procurer pas mal d’anecdotes, notamment concernant les rapports houleux avec certains agents, ou encore certaines clauses de contrats qui vous donneront des sueurs froides. Mais le plus grand effet que procure ce livre est de faire un peu plus la lumière sur la fonction de président, ce qu’elle implique. L’auteur prend aussi le soin de gratter légèrement la carapace de chacun d’eux, en soumettant chacun à un portrait chinois. Celui de Jean-Michel Aulas, qui d’ailleurs procure notre entretien préféré, est exemplaire : on y décèle bien les qualités d’un entrepreneur tel que lui, fondateur de Cegid Group, qui lui demande des qualités de projection… donc un regard toujours porté vers l’avenir (et tout naturellement, vers la formation de jeunes talents : tout se tient).

Secrets de présidents est aussi l’occasion de bien souligner l’incroyable pression qui s’exerce sur les épaules de ces personnages, qu’elle soit personnelle ou médiatique. Pression qui, souvent, se termine par un départ plus ou moins précipité, et ce n’est ni Jean-Louis Triaud, ni Michel Seydoux, tous deux désormais ex-présidents, qui avanceront le contraire. On est peut-être un peu plus réservé quand aux deux présidents étrangers qui, s’ils représentent parfaitement une autre vision du football, sont peut-être un peu trop dans l’exercice de communication. Mais, globalement, on est assez surpris par la force qui se dégage de cet ouvrage : on analyse en profondeur le rapport à la profession, et l’on en retire une meilleure compréhension de l’Homme interviewé. On en ressort donc moins ignorant, notamment quand, une fois le livre refermé, on découvre certaines déclarations d’après-matchs… Ainsi, Secrets de présidents est un excellent ouvrage à ne pas louper pour tous les amateurs de ballon rond, et même si vous supportez une équipe qui n’est pas représentée ici.

Secrets de présidents, un livre écrit par Denis Chaumier. Aux éditions Hugo Sport, 284 pages, 17.95 euros. Sortie le 16 février 2017.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *