[Critique] La cuisine de L’Étudiant — Collectif

Caractéristiques

  • Titre complet : La cuisine de L'Étudiant : 150 recettes faciles, équilibrées, petit budget
  • Auteur : Collectif
  • Editeur : Solar
  • Collection : Cuisine & Vins
  • Date de sortie en librairies : 31 août 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 320
  • Prix : 10,90€
  • Acheter : Cliquez ici

Manger équilibré avec un budget serré

Alors que la majorité des étudiants de l’enseignement supérieur feront leur rentrée des classes ce mois-ci, les éditions Solar (Les tacos, Ma cuisine Top Chrono…) proposent ce petit livre de cuisine très malin en partenariat avec le magazine L’Étudiant. Le concept ? Proposer de nombreuses recettes simples et économiques, allant du petit-déjeuner au dîner, en passant par les en-cas. Le budget des étudiants est souvent serré et, une fois le loyer et les factures réglées, il ne reste souvent pas grand chose, même lorsque l’on touche la bourse. Si l’on ajoute à ça des chambres parfois riquiqui avec seulement deux plaques et un petit frigo, il serait tentant de ne se nourrir que de sandwiches et taboulés achetés à la supérette du coin, et de pâtes au gruyère.

Si tel est votre cas, ce livre pourra vous intéresser car oui, il est possible de manger de manière équilibrée en cuisinant soi-même des petits plats sans chichis ne nécessitant que peu de moyens et aucune compétence culinaire particulière. En ce sens, La cuisine de L’Étudiant — qui est en réalité un recueil collectif regroupant une sélection de recettes parues dans de précédents ouvrages de l’éditeur — est organisé de manière à mettre en confiance les moins hardis des cuisiniers amateurs, y compris ceux qui n’ont jamais approché une poêle de leur vie. Dans l’introduction, on trouvera des conseils pour assurer sa survie, notamment en se constituant un fond de placard permettant de pouvoir cuisiner, même lorsqu’on n’a pas eu le temps de faire ses courses avant la fermeture des magasins. Les informations de base pour la conservation des produits frais et surgelés sont rappelées et le matériel indispensable à la réalisation d’un maximum de recettes est indiqué sous forme de liste. De ce côté-là, rien de bien extravagant ni coûteux : fouet, couteau, casserole, passoire… Enfin, ceux qui sont autonomes pour la première fois pourront se référer aux instructions du livre pour cuire un oeuf, des pâtes, un steak ou préparer une vinaigrette.

Pratique pour cuisiner des plats simples, rapides et gourmands

Les recettes sont quant à elles réparties en 8 chapitres : « plats du soir pour semaines chargées », « salades et sandwichs », « apéros entre potes », « plats copieux pour bande d’affamés »,  « petits plats pour impressionner », « petits-déjeuners ultra-vitaminés », « goûters pour recharger les batteries » et enfin « desserts trop bons, trop beaux ». Chaque recette est présentée sur une double-page (instructions à gauche, photo à droite) au sein d’une mise en page aérée, et les informations pratiques sont mises en avant pour se repérer plus facilement. En un coup d’oeil, on peut savoir combien coûtera la réalisation du plat par personne (un atout non négligeable pour respecter son budget), repérer le temps de préparation, ou encore les recettes vegan ou veggie, par ailleurs assez nombreuses. Les instructions sont quant à elles claires et succinctes, et ne demandent pas de compétences techniques.

La dimension pratique et pragmatique est donc bien mise en avant dans ce petit livre, qui se défend plutôt bien au niveau des recettes proposées, souvent gourmandes tout en restant équilibrées. Si la simplicité est de mise, on remarquera qu’une certaine fantaisie se dégage par moments des petits-déjeuners et desserts, comme les appétissants croissants perdus, ou encore les mini-gâteaux magiques d’anniversaire ou le mug licorne. Pour le reste, les auteurs revisitent de grands classiques comme des incontournables de la cuisine rapide, des burgers aux wraps, en passant par les tartes et cakes salés, fritattas, plats de pâtes et riz en sauce, pizzas, gratins, currys et tutti quanti.

Des recettes pour tous les goûts, nécessitant peu de matériel

Chacune des 8 parties est assez bien équilibrée en ce qui concerne le type de plats (omnivore, vegan, veggie) ou le matériel utilisé, même si l’on regrettera peut-être un chouïa que le premier chapitre (plats du soir pour semaines chargées) dispose d’une majorité de recettes où un four traditionnel est nécessaire, plutôt qu’une casserole ou une poêle. Cependant, dans l’ensemble, les étudiants n’ayant pas la chance de vivre en colocation dans un appartement équipé d’un four pourront réaliser un bel éventail de recettes dans leur chambre en se servant uniquement du strict nécessaire : casserole, poêle, saladier, micro-ondes. Autre avantage de taille quand on ne sait plus où donner de la tête : beaucoup de plats sont rapides à réaliser et nécessitent peu d’ingrédients. Les recettes prêtes en moins de 20 minutes sont même indiquées par un logo.

Quant à la qualité des recettes en elles-mêmes, si nous ne les avons bien évidemment pas toutes testées, elles semblent correspondre au standard de qualité des ouvrages pratiques de l’éditeur : le cacao-coco et les croissants perdus sont aussi simples à réaliser que délicieux. Les amateurs de blogs culinaires retrouveront par ailleurs de nombreuses recettes de Dorian Nieto, certaines tirées de son livre Apéros Super Facile.

Au final, La cuisine de L’Étudiant se révèle comme un recueil fort pratique pour tous les étudiants ou jeunes actifs disposant d’un budget limité, d’un planning serré et de peu d’expérience derrière les fourneaux. Associant économie de moyens , santé et gourmandise, il permettra à chacun de préparer plats et sandwiches pour la semaine, même avec seulement 15 ou 20€ de courses par semaine.

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot
6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *