article coup de coeur

[Critique] Générations Marvel – Collectif

Caractéristiques

  • Titre complet : Générations Marvel : la chronique illustrée
  • Auteur : Collectif
  • Editeur : Hors Collection
  • Date de sortie en librairies : Non
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 400
  • Prix : 39€
  • Acheter : Cliquez ici

Un beau livre tout simplement essentiel

Super événement ! En cette fin d’année 2017, les maisons d’édition fourmillent d’idées pour garnir votre pied de sapin. Espérons qu’il vous reste encore de la place, car l’œuvre ici abordée mérite toute votre attention. L’incroyable ouvrage que nous abordons aujourd’hui traite de la fameuse Maison des idées : Marvel. Alors certes, les multiples films, en collaboration avec Disney risquent de créer un certain sentiment de trop-plein, mais il serait inconcevable de tirer le même genre de conclusion pour les comics. Véritable culture à elles toutes seules, ces parutions, qui auront débuté sous le nom de Timely Comics, présentent une véritable histoire de l’Amérique. Conscient de cela, Hors Collection (Comics, Mangasia) édite un beau livre qui fait déjà date : Générations Marvel.

Outre le caractère impressionnant de l’édition, sur laquelle nous reviendrons plus bas, c’est la magie contenu dans Générations Marvel qui nous marque durablement. Des balbutiements de la parution, jusqu’à l’année 2016, l’ouvrage couvre le cheminement de la Maison des idées, sans ne s’imposer aucun prisme. Autrement dit, le lecteur sera heureux de constater que ce beau livre aborde tout autant les différentes séries, d’une manière extraordinairement complète, mais aussi les différents événements qui ont continuellement accompagné Marvel. C’est pour cela que l’on peut évoquer l’Histoire, car c’est un véritable regard sur elle qui est proposé, en filigrane de cette œuvre royalement fournie.

La naissance, l’âge d’or, les effets de la Seconde Guerre Mondiale, la formation de la Comics Code Authority, l’accès au grand public, le passage de témoin entre anciens et nouveaux maîtres, l’apparition des librairies spécialisées, les premières adaptations à la télé ou au cinéma, et une multitude d’autres épisodes sont évoqués. Générations Marvel ne se contente pas d’aligner les millésimes, l’ouvrage prend le temps d’accompagner chacun d’entre eux d’une bonne description, qui revient sur les faits marquants. C’est aussi le cas pour chacune des décennies traversées, qui donnent lieu à autant d’introduction bienvenue. Aussi, à droite de la maquette et dans un bandeau noir, se situe, pour chaque année, un résumé des actualité mondiales. Ainsi, le lecteur a toujours la matière nécessaire afin de mieux comprendre l’évolution de Marvel, de sa production. C’est évidemment une idée qui résulte sur un sentiment d’excellence, aussi utile que confortable.

Mettre en relation la situation de Marvel, son œuvre, et le contexte de chacune des époques

Une fois que l’on a bien en tête le contexte, lié à la Maison des idées ou aux faits historiques, il est temps de découvrir la matière première : les séries. Générations Marvel fait évidemment un choix, une sélection de titres, ou plutôt d’albums, mais avec une ligne directrice bien précise. Il ne faut pas s’attendre à un listing complet, qui serait aussi lourd que fondamentalement inutile. Les numéros présentés le sont pour leur importance, pour les anecdotes qu’ils provoquent. Par exemple, si l’on aborde Captain America And The Falcon #194, en 1976, c’est parce qu’il fut l’occasion d’un grand retour : celui de Jack Kirby, après cinq ans d’absence. Ces travaux se placent tout naturellement sur une frise chronologique mensuelle, et la maquette a le bon gout de créer des encarts de couleur, afin de faciliter la bonne compréhension de la démarche.

Si Générations Marvel nous a offert une expérience aussi savoureuse, c’est aussi car l’ouvrage sait placer quelques moments de respiration. Un extrait ultra rare, une couverture qui s’étale sur une double page, une case culte, on tombe souvent sur des surprises ravissantes, qui donnent un sacré rythme à une lecture qui se doit d’être savourée. Là encore, le choix est guidé par un intérêt historique, et non complétiste. Par exemple, la double page consacrée à la première apparition de Miss Hulk est pertinente, même si l’on aurait aimé que le texte revienne un peu plus sur le personnage, à cet endroit précis. C’est une remarque qui ne s’applique pratiquement que pour ce cas, tant les différents personnages sont abordés dans un souci d’exactitude… ainsi que leurs auteurs. Voilà, d’ailleurs, une autre satisfaction : ce beau livre rend justice à ces artistes plein de mérite, dont on suit le parcours au fil de l’eau.

On ne pouvait conclure sans toucher quelques mots concernant l’édition de Générations Marvel, signée Hors Collection. En tous points égale à la réactualisation originale de 2017 (dans le contenu, la couverture est ici différente, et ce n’est pas un mal), chez DK Publishing, elle s’impose de par une qualité hors du commun. Avec son format maousse costaud (25 x 30 centimètres, joli bébé), permettant évidemment à la maquette d’être gratifiée d’un espace indispensable, et ses 400 pages (dont 10 pour l’index, cela vous donne une idée de l’impressionnant contenu), vous aurez l’impression de lire un véritable grimoire. Une lecture luxueuse, servie par un écrin qui l’est tout autant : papier, qualité d’impression, traduction. Et sachez qu’un bonus est au rendez-vous : deux tirages exclusifs d’une œuvre originale de Dan Panosian, qui a notamment travaillé sur Wolverine, Iron Man, ou encore Savage Sword Of Conan. Au final, tout est au niveau de l’objectif élevé que s’est donné ce beau livre essentiel : nous permettre de mieux comprendre Marvel, et prendre un plaisir monstrueux à découvrir son Histoire si fascinante.

 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
9/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *