[Critique] Ces livres qui nous font du bien – Christilla Pellé-Douël

Caractéristiques

  • Titre complet : Ces livres qui nous font du bien : invitation à la bibliothérapie
  • Auteur : Christilla Pellé-Douël
  • Editeur : Marabout
  • Date de sortie en librairies : 11 janvier 2017
  • Format numérique disponible : Oui
  • Nombre de pages : 224
  • Prix : 15,90
  • Acheter : Cliquez ici

La bibliothérapie n’est pas un concept nouveau, mais elle reste encore assez mal connue en France. D’où notre curiosité de lire cet ouvrage de développement personnel par Christilla Pellé-Douël, journaliste chez Psychologies Magazine.

Une introduction personnelle à la bibliothérapie

Elle y retrace l’histoire de cette discipline et explique de quelle manière nous pouvons l’utiliser au quotidien, même sans passer par un bibliothérapeute attitré. Pour cela, elle a interviewé plusieurs écrivains (Douglas Kennedy, Jean-Pierre Winter, Boris Cyrulnik, Jean-Claude Carrière, Isabelle Sorente…) qui se sont confié sur les livres qui les ont le plus aidé à surmonter des épreuves, et elle évoque également ses livres préférés en la matière, en revenant longuement sur sa propre expérience, qu’elle croise avec les recherches dans le domaine, notamment des recherches américaines, où cette pratique est davantage répandue.

Plutôt que de se concentrer sur les livres aidant à surmonter des traumatismes lourds tels que deuils et accidents, Christilla Pellé-Douël a eu la bonne idée de répartir son essai en seize grandes thématiques : les livres qui “éloignent les bêtes féroces”, “ceux qui allument un feu de joie”, “ceux qui nous rendent libres”, “ceux qui nous rendent forts”, “ceux qui nous font pétiller”, “ceux qui nous rendent amoureux” ou encore “ceux pour essayer de comprendre le monde”. Le résultat est plaisant, inspirant, mais manque malgré tout d’un peu de diversité dans les genres et thématiques des oeuvres abordées.

La curieuse quasi-absence des littératures de genre

Ainsi, s’il est tout naturel de retrouver beaucoup de livres autour de la vie de couple, la vie de famille ou encore le traumatisme de la Shoah dans un livre de bibliothérapie et au regard des thématiques abordées, on regrettera la quasi-absence de littératures de l’imaginaire et de genre en général. On trouve bien du Robert Louis Stevenson ou encore un polar de Björn Larsson, sans compter de la poésie, mais qu’il est étonnant de ne pas trouver de contes, romans fantastiques ou de SF, qui sont des genres où l’on va retrouver un grand nombre de récits initiatiques, dont héros et lecteurs ressortent grandis (donc vecteurs de résilience), mais aussi des paraboles autour du deuil, du chagrin et de bien des thématiques sombres si délicates à aborder de manière réaliste ? En passant par le fantastique et le symbole, l’impact émotionnel de l’histoire gagne en force. La littérature jeunesse (comme les récent Les Marvels de Brian Selznick ou La Belle Sauvage de Philip Pullman) est également remplis de ces récits qui font aussi du bien aux adultes.

Ce parti pris s’explique sans doute par le fait que l’auteure est responsable de la rubrique Livres de Psychologies Magazine, où la littérature de genre est peu abordée. Il est donc logique, en un sens, que le livre reflète cette ligne éditoriale. Et, si cela n’en reste pas moins dommage, on prendra volontiers Ces livres qui nous font du bien comme base pour réaliser notre propre liste d’ouvrages à lire de toute urgence en toutes occasions, que ce soit pour les petites peines ou les “grandes espérances”, ce qui était aussi, nous semble-t-il, l’un des buts de ce livre.

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *