article coup de coeur

[Critique] Romy — Jean-Pierre Lavoignat

Caractéristiques

  • Auteur : Jean-Pierre Lavoignat
  • Editeur : Flammarion
  • Date de sortie en librairies : 12 septembre 2018
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 288
  • Prix : 24,90€
  • Acheter : Cliquez ici

Une réédition pour fêter les 80 ans de la naissance de Romy Schneider

Elle aurait eu 80 ans le 23 septembre. Afin de fêter comme il se doit la plus française des actrices allemandes, les éditions Flammarion proposent une réédition du beau-livre de Jean-Pierre Lavoignat paru en 2012 à l’occasion de l’exposition-événement qui lui était consacrée à Boulogne-Billancourt. Un ouvrage grand format à la couverture souple à rabats, sobre et élégant, dans lequel le journaliste de Studio Magazine retrace le parcours d’une vie (et sa filmographie d’une richesse exemplaire) et s’entretient avec la fille de la star, Sarah Biasini, elle-même comédienne, avant de laisser place à la pure beauté de clichés, personnels et professionnels, divisés en trois parties : “Une vie, une histoire”, “La légende” et “Films et tournages”. Des photos souvent présentées en pleine page ou, du moins, en grand format, et dont un certain nombre étaient inédites en 2012 et demeurent rares aujourd’hui.

Commençons par évoquer la “préface” de Jean-Pierre Lavoignat, qui est en réalité une biographie en bonne et due forme sur 15 pages. A ce sujet, il est intéressant de noter que Flammarion a sensiblement remanié l’édition originale de 2012 : en effet, dans celle-ci, la préface était signée par Sarah Biasini, puis suivaient la biographie de Lavoignat et l’interview de la fille de Romy Schneider. Par ailleurs, aucun nouveau contenu n’ayant été ajout, il ne s’agit pas d’une édition augmentée — cette réédition s’adresse donc aux admirateurs de l’actrice qui n’auraient pas encore ce beau livre en leur possession.

Une biographie et un entretien sensibles et passionnants

En ce qui concerne le texte de Jean-Pierre Lavoignat, celui-ci dépasse véritablement la simple biographie chronologique ou filmographie commentée : le rédacteur en chef de Studio parvient à évoquer dans le même temps le parcours et la vie personnelle de l’actrice avec une belle sensibilité. L’ensemble est imprégné de toute l’admiration qu’il voue à Romy Schneider tout en étant pertinent d’un bout à l’autre et, pour ceux qui n’auraient que commencé à aborder les grands rôles de la star (La piscine, les films de Claude Sautet, Le vieux fusil…), ce texte leur donnera à coup sûr envie de continuer à explorer sa filmographie, y compris avec des films relativement méconnus (ou bien oubliés) de son répertoire. De même, Lavoignat a le bon goût de ne pas en rajouter avec la dimension tragique de ce destin hors-normes — le sujet est d’ailleurs évoqué dans l’entretien avec Sarah Biasini — et, sans faire l’impasse sur le caractère entier de Rosemarie Magdalena Albach (de son vrai nom) et ses vulnérabilités, de mettre également en avant des témoignages de proches et collaborateurs appuyant sur son côté lumineux et, surtout, la quête d’absolu qui l’animait, aussi bien en tant que femme que devant la caméra, et qui permet d’éclairer sa personnalité sous un jour plus nuancé, et d’autant plus passionnant.

L’entretien avec Sarah Biasini permet d’aborder dans le même temps la femme et la légende, la mort de son frère David, le poids d’être une “fille de…”, et, bien entendu, l’héritage laissé par Romy Schneider au cinéma français et aux actrices qu’elle a inspirées. Cette partie de 11 pages se révèle éclairante pour qui s’intéresse à l’actrice et sa légende, tout en répondant dans le même temps aux interrogations auxquelles sa fille est souvent confrontée.

Plusieurs centaines de photos, souvent rares

Enfin — et ce n’est évidemment pas la moindre de ses qualités — les près de 300 photographies proposées dans le livre, triées sur le volet, possèdent la même richesse que ces deux textes, au sens où ils permettent d’éclairer les différentes facettes de Romy Schneider, aussi bien à l’écran que dans sa vie personnelle. On trouvera ainsi des clichés privés de l’actrice avec Alain Delon, Harry Meyen, Daniel Biasini ou encore ses enfants, mais aussi des photos de tapis rouge et de galas en compagnie de sa mère, ses partenaires de jeu ou des icônes telles que Audrey Hepburn, de nombreuses photos de tournage et, bien entendu, des clichés promotionnels et séances photo pour la presse.

Si l’on retrouve quelques photos très célèbres (notamment celle retenue pour la couverture), Jean-Pierre Lavoignat et son équipe ont eu la bonne idée de retenir de nombreuses photos rares et, parmi les shootings célèbres, des clichés alternatifs méconnus, ce qui fait de ce Romy un très bel objet (et un beau cadeau) à la fois pour les inconditionnels de l’actrice, mais aussi tous ceux, nombreux, qui la découvrent aujourd’hui. Qu’elle soit mutine en compagnie de Gabrielle Chanel, lumineuse avec Visconti, ses amours et ses enfants ou sensuelle, l’ensemble des photos réunies dans ce volume dresse un portrait, tout en nuances, d’une femme qui, en dépit des épreuves, aura embrassé la vie jusqu’au bout de son regard azur. Cette réédition est donc une belle manière de célébrer les 80 ans de la naissance de celle qui reste, à tout jamais, “Romy”.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *