article coup de coeur

[Critique] Aux origines du Seigneur des anneaux – Vivien Lejeune

Caractéristiques

  • Titre : Aux origines du Seigneur des anneaux
  • Auteur : Vivien Lejeune
  • Illustrateur(s) : Anato Finnstark
  • Editeur : Third Edition
  • Date de sortie en librairies : 25 août 2022
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 264 pages
  • Prix : 29,90 €
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 9/10

Un objet-livre soigné et complet

image intérieurde tolkien à peter jackson aux origines du seigneur des anneaux
Alors que la très attendue série Le Seigneur des anneaux : les anneaux de pouvoir  est enfin diffusée sur nos écrans, le nouvel essai de Vivien Lejeune chez Third Editions arrive à point nommé. Aux origines du Seigneur des anneaux, de Tolkien à Jackson propose une biographie complète de J.R.R. Tolkien et une présentation de son impressionnante production littéraire, ainsi que de ses adaptations filmiques, musicales et ludiques.

Les éditions Third nous proposent un très bel objet-livre de 264 pages à la couverture cartonnée et au papier épais, dont la police d’écriture, très élégante mais un peu petite, n’est pas sans rappeler celle des films de Peter Jackson. Quelques illustrations en noir et blanc aux en-tête de chapitres achèvent de parfaire ce bel objet de collection, qui ravira les amateurs de la Terre du Milieu. A noter que l’ouvrage est proposé sous deux éditions différentes : l’édition limitée qui comprend une jaquette réversible, un ex-libris et l’ebook offert, et l’édition classique dont la couverture est réalisée par l’artiste français Anato Finnstark.

Ultime clin d’œil à la saga littéraire de Tolkien, viennent s’ajouter à chacune des deux parties composant l’essai des appendices
qui complètent un livre déjà très exhaustif. Vivien Lejeune, grand fan du Seigneur des anneaux, est l’ancien rédacteur en chef du magazine CinéFonia pour lequel il a assuré le suivi musical de la trilogie filmique entre 2001 et 2004, interviewant à plusieurs reprises son compositeur Howard Shore. En plus d’être très érudit sur le sujet, il parvient à communiquer au lecteur son amour profond de l’œuvre de Tolkien et de l’adaptation de Jackson.

Un essai biographique en deux temps


La première partie d’Aux origines du Seigneur des anneaux, de Tolkien à Jackson est consacrée à J.R.R. Tolkien. Elle retrace de manière très détaillée les grandes étapes de sa vie, la genèse de ses romans, et s’attarde sur la question très épineuse des droits d’adaptation de son œuvre. Vivien Lejeune opère des liens intéressants entre les expériences personnelles de Tolkien et sa création littéraire, tout en rappelant que l’auteur du Seigneur des anneaux a toujours réfuté l’idée selon laquelle sa trilogie serait une allégorie du quotidien politico-social de son époque. Le lecteur découvre ou redécouvre l’enfance de Tolkien, ses traumatismes, son amour pour Edith, la « Luthien » de ses romans, son attachement profond pour la nature… En complément de cette approche biographique minutieuse et chronologique, qui intéressera surtout les lecteurs les plus passionnés, Vivien Lejeune s’intéresse au processus d’écriture de Tolkien, à la publication et à la réception critique de son œuvre. Il résume également les trois tomes du Seigneur des anneaux et en propose une analyse fine et pertinente.

La deuxième partie de l’ouvrage, consacrée cette fois-ci à Peter Jackson, suit le réalisateur de son début de carrière discret jusqu’à la consécration finale de sa trilogie de l’Anneau. Les adaptations précédentes, ou tentatives d’adaptation de l’œuvre de Tolkien, sont également passées en revue et donnent furieusement envie d’être découvertes ou rêvées, à l’image du film d’animation inachevé de Ralph Bakshi (1978) ou du live-action que les Beatles souhaitaient créer avec Stanley Kubrick. Dans cette partie consacrée au cinéma, Vivien Lejeune relate également les difficultés de la préproduction de la trilogie de Jackson, son travail d’adaptation, les anecdotes de tournage et, là aussi, la réception critique de l’œuvre.

Des anecdotes variées et passionnantes


Passant donc de l’écrivain au réalisateur, Vivien Lejeune propose une vision très complète de l’univers du Seigneur des anneaux. Avec une écriture très précise et journalistique, il ne néglige jamais de citer les dates et les sources de ses informations, et présente des anecdotes parfois totalement méconnues du grand public. Ainsi, dans la première partie, il révèle les titres que Tolkien aurait voulu donner aux différentes parties de sa trilogie avant de se les voir imposer par ses éditeurs. Il consacre également un appendice très intéressant à la nouvelle traduction de Daniel Lauzon, venue remplacer celle de Francis Ledoux.

Dans la partie consacrée à Peter Jackson, il s’attarde sur les choix esthétiques retenus et écartés pour la trilogie, sur les aventures et mésaventures hilarantes des acteurs au cours de leur tournage titanesque, ou encore sur le choix du casting et sur les acteurs pressentis, mais finalement non sélectionnés au cours du processus de préproduction. Scènes coupées, versions longues, tout est passé au peigne fin et Vivien Lejeune revient également sur son sujet de prédilection, la musique, dans un chapitre passionnant sur la bande originale des films.

Aux origines du Seigneur des anneaux, de Tolkien à Jackson est donc un essai passionnant sur l’univers de la Terre du Milieu et ses nombreuses adaptations. Très complet, riche, et présenté dans une superbe édition, il se fera une place de choix dans la collection des fans de J.R.R. Tolkien et de Peter Jackson.

Cet article a été écrit par , qui a publié 21 articles sur le site.

Lorsqu’elle n’enseigne pas l’italien, Lucia Piciullina aime discuter de sa passion pour le cinéma, le théâtre et les comédies musicales. Spécialisée en littérature young adult et grande amatrice de polars et thrillers, elle rejoint Culturellement Vôtre en février 2020 pour y partager ses avis lecture et sorties culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.