week-end taylor swift culturellement vôtre cardigan

[Critique] La Saga Evangelion. L’œuvre d’une vie – Virginie Nebbia

Caractéristiques

  • Titre : La Saga Evangelion. L'œuvre d'une vie
  • Auteur : Virginie Nebbia
  • Editeur : Third Editions
  • Date de sortie en librairies : 7 septembre 2023
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 224
  • Prix : 24,90 euros
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 8/10

Une licence culte décryptée

image edition classique l œuvre d'une vie la saga evangelion

C’est à sa résistance au temps que l’on reconnaît une grande œuvre, à sa faculté de pouvoir être accueillie de manière différente et évolutive à tout âge. Evangelion, l’une des plus célèbres licences de l’animation japonaise, est de celles-là. La fascination qu’elle exerce n’a pas pris une ride depuis sa première diffusion en 1995. Evangelion a suivi son créateur principal, Hideaki Anno, pendant une grande partie de son existence ; elle en est, à bien des égards, le miroir.

De la série d’animation originelle aux quatre films dits RebuildLa Saga Evangelion. L’œuvre d’une vie propose une immersion unique dans les entrailles de cette œuvre singulière. L’autrice Virginie Nebbia y décortique les innombrables influences de Hideaki Anno et de ses collaborateurs, les coulisses mouvementées de la création d’Evangelion, tout en proposant de nombreux axes de réflexion autour de cette œuvre qui n’a pas fini d’interroger et de passionner.

La découverte de la vie d’Hideaki Anno

image entier l oeuvre d une vie la saga evangelion

Ce bouquin est divisé en quatre chapitres et nous allons revenir sur chacun de ceux-ci mais avant, il faut revenir sur l’autrice Virginie Nebbia. Celle-ci a déjà écrit un livre sur un autre dessin animé réalisé par Hideaki Anno : Nadia, le secret de l’eau bleue avec Médiathèque 1: Nadia, le secret de l’eau bleue aussi édité chez Third Editions. Elle connaît donc déjà bien l’univers d’Anno. Le premier chapitre est une longue biographie de Hideaki Anno de plus de 80 pages. Evidemment, nous sommes loin d’une biographie  de type Wikipédia. L’autrice, au travers de sa narration, nous fait comprendre que l’histoire d’Anno, de sa naissance à la fin de la création des films Rebuild en passant par la création du Daicon et de Gainax qu’Evangélion est la somme de ce qu’est le scénariste/réalisateur. On comprend aussi la psyché d’un homme qui n’est pas intégré à la société, mais qui a du talent. Un mangaka qui donne tout pour ses œuvres, quitte à tomber en dépression.

Une plongée fascinante, autant dans la vie d’Anno que dans celle de ses collaborateurs. Car oui, un des autres points forts de ce chapitre, c’est l’importance des personnes qui travaillent avec Anno. Tout au long de sa vie, il va faire des rencontres qui pourraient être, au départ, anecdotiques, et qui auront au final une grande importance dans sa vie, mais aussi dans la conception de la série Evangélion, qui fut difficile ou encore des films Rebuild. Le second chapitre décrit l’univers et les inspirations de la série. Concrètement, pour certaines choses, cela paraît évident, comme les inspirations religieuses avec les “anges” ou d’autres noms de la série mais, évidemment, c’est loin d’être aussi simple et on plonge dans l’univers tout en comprenant les inspirations d’Anno grâce au premier chapitre avec Nadia, Ultraman, Devilman ou encore les œuvres de science-fiction en général. Le tout étant encore très détaillé, mais toujours accessible, même si vous ne vous y connaissez pas dans les univers sus nommé ou la science fiction en général.

Une analyse poussée de l’œuvre

image intérieur l oeuvre d'une vie evangelion

Le troisième chapitre est une analyse des thématiques de l’œuvre entière d’Evangelion comme la solitude, la fuite de la réalité, le rapport aux parents, mais aussi le message du dernier épisode de la série et la réalisation. Si cela peut paraître simple au départ, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît. L’autrice nous plonge aussi dans l’analyse des personnages et de leurs rapport, évolutifs, tout au long de la série ou des rebuild (même si pour ces derniers, c’est surtout dans le dernier chapitre que ça sera plus approfondi).

Le seul vrai reproche que l’on pourrait faire ici, et plus globalement à tout le bouquin, c’est de ne pas trop parler du manga papier, qui a tout de même quelques différences avec la série. Même si c’est évoqué, ce n’est qu’effleuré et cela aurait été un sujet pertinent à explorer.

Un must have pour les fans

Le dernier chapitre est donc consacré aux quatre longs-métrages Rebuild (qui sont disponibles sur Amazon Prime Video). On comprend pourquoi Anno a voulu revenir à l’univers d’Evangelion mais surtout, l’autrice s’attache à explorer les différences avec la série et l’évolution de l’histoire qui va prendre une route complètement différente. Si vous êtes fan, comme votre humble serviteur, de la série originale, ces quatre films sont une nouvelle itération. On retrouve les personnages, mais aussi des nouveaux qui nous sont introduits. Le plus important étant celui de Marie. Mais, au travers de cette “reconstruction”, on y voit un Hideaki Anno différent, surtout pour les deux derniers films. Le mangaka a évolué et grandi, autant dans sa vie privée que professionnelle, et cela s’en ressent. C’est ce qui donne à Evangelion ce côté intemporel et qui pourrait être encore adapté différemment dans quelques années. Anno en ayant fini avec la saga, celle de sa vie, il faudra quelqu’un d’autre pour prendre le relais.

Evangelion a très clairement marqué le monde de l’animation japonaise. Il est très certainement le troisième impact de celui-ci. Si vous êtes fans de la saga, que ce soit en manga, série ou que vous ayez découvert cet univers au travers des films Rebuild, alors La Saga Evangelion : L’œuvre d’une vie est un must have dans votre bibliothèque. Monterez-vous dans le robot ? Pour notre part, nous y sommes remontés une fois de plus et nous avons été conquis.

Article écrit par

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K et couvre l'actualité cinématographique en salles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x