week-end taylor swift culturellement vôtre ready for it

The Fall Guy : un film fracassant !

Caractéristiques

  • Titre : The Fall Guy
  • Réalisateur(s) : David Leitch
  • Scénariste(s) : Drew Pearce
  • Avec : Ryan Gosling, Emily Blunt, Winston Duke, Aaron Taylor-Johnson, Hannah Waddingham et Stephanie Hsu.
  • Distributeur : Universal Pictures International France
  • Genre : Action, Comédie, Drame
  • Pays : Etats-Unis
  • Durée : 125 minutes
  • Date de sortie : 1er mai 2024
  • Acheter ou réserver des places : Cliquez ici
  • Note du critique : 8/10

Ancien cascadeur de profession, David Leitch s’est créé une place de choix à Hollywood, en réalisant de nombreux films à succès comme John Wick (en co-réalisation avec Chad Stahelski), Atomic Blonde, Deadpool 2, Fast & Furious : Hobbs & Shaw et Bullet Train. Avec The Fall Guy, il revient à ses premières amours et rend hommage à des professions souvent peu reconnues : celles des héros de l’ombre du cinéma.

Entre action et romance

Adaptation de la série télévisée L’Homme qui tombe à pic, créée par Glen A. Larson et diffusée sur ABC aux Etats-Unis entre 1981 et 1986, The Fall Guy met en scène Colt Seavers (Ryan Gosling), rescapé d’un accident qui a failli mettre fin à sa carrière de cascadeur. Lorsque son ex-petite amie Jody Moreno (Emily Blunt) l’invite à reprendre du service pour son film de science-fiction Metalstorm, Colt ne se doute pas qu’il devra retrouver une star de cinéma portée disparue, déjouer un complot et braver la mort sur le plateau… tout en essayant de reconquérir la femme de sa vie.

Efficace et épique, The Fall Guy est un film qui en met plein les yeux et communique un plaisir simple et immédiat. Dynamisé par une bande son rock et rythmée – il est probable que le tube « I Was Made for Lovin’ You » de Kiss vous reste en mémoire un bon moment après votre sortie de la salle – le long-métrage multiplie les scènes d’action époustouflantes et des cascades toutes plus impressionnantes les unes que les autres. On retiendra notamment un saut en véhicule de 68 mètres de long, une chute d’hélicoptère, ou encore le record mondial de tonneaux accomplis au volant d’une voiture (8,5 !) par le cascadeur Logan Holladay, réalisé spécialement pour le film.

image ryan gosling-the fall guy
Copyright Universal Studios. All Rights Reserved.

Un film inventif et généreux

Cet actionner punchy et décomplexé est cependant aussi capable d’émotion, avec une jolie romance qui  naît entre Jody et Colt dès le début de l’intrigue. Bien que très convenue et volontairement niaise, cette idylle accompagne tout le film et constitue un moteur pour les deux personnages principaux, dont l’alchimie à l’écran est palpable. Le « Fall Guy » du titre n’est pas simplement le cascadeur qui tombe devant la caméra, mais également l’homme qui tombe éperdument amoureux et est prêt à tout pour reconquérir sa dulcinée.

Dès l’apparition du logo Universal, le film nous accueille avec une musique pêchue et divertissante et son dynamisme ne faiblit pas tout du long. Servi par un montage dynamique et des idées sans cesse renouvelées, il offre une excellente dose d’adrénaline aux spectateurs.

La mise en scène est inventive et généreuse, avec de nombreux plans larges qui mettent en valeur les splendides décors de Sydney en Australie. Le directeur de la photographie, Jonathan Sela, choisit d’utiliser cinq à six caméras équipées de grand-angle pour couvrir les séquences d’action et permettre un jeu plus dynamique des acteurs. Sa nostalgie assumée pour les années 80-90 donne au film une identité visuelle particulière aux couleurs chaudes et réconfortantes. Pour marquer la différence entre le film principal et les scènes insérées de Metalstorm, Jonathan Sela a recours à un filtre qui crée des images arides et surexposées qui ne sont pas sans rappeler l’imagerie de Dune de Denis Villeneuve. A tout cela s’ajoutent de nombreuses séquences très originales avec combats cartoonesques, ralentis et split screens.

image emily blunt the fall guy
Copyright Universal Studios. All Rights Reserved.

Parodie et humour décomplexé

En plus d’être un divertissement de qualité, The Fall Guy rend également hommage à tous ceux qui se trouvent dans les coulisses du cinéma et aux professionnels des cascades. Il nous présente des combats intenses, des chutes d’une hauteur audacieuse, et les coulisses de nombreux métiers souvent peu reconnus. Chris O’Hara, concepteur et coordinateur des cascades et réalisateur de la deuxième équipe, s’en donne à cœur joie, à grand renfort d’explosions, de muscles et de grosses voitures. Les combats deviennent des chorégraphies, tantôt grandioses, tantôt hilarantes.

Car oui, The Fall Guy est également un film très drôle. Affirmant une grande liberté de ton et un second degré décomplexé, il multiplie les séquences parodiques et les dialogues cocasses. Le long-métrage commence notamment avec la voix de narrateur de Ryan Gosling, qui présente sa vie comme un véritable conte de fées avant que n’arrive son accident et les péripéties qui s’en suivent. Par la suite, les scènes qu’il partage avec Emily Blunt sont souvent prétexte à quelques gros plans outrancièrement romantiques, et David Leitch s’amuse à utiliser le métahumour, avec de nombreuses punchlines auto-référencées.

L’absurde est également très présent, notamment dans une géniale scène de boîte de nuit où Ryan Gosling, tout de fluo vêtu, se met à voir des licornes sous l’emprise de substances hallucinogènes… Le film ne se prend pas au sérieux et c’est tant mieux, car c’est avec cet humour loufoque décontracté et totalement assumé qu’il propose ses meilleures scènes.

image david leitch the fall guy
Copyright Universal Studios. All Rights Reserved.

Un casting cinq étoiles

Le casting cinq étoiles de The Fall Guy n’est pas non plus étranger à sa réussite. Nous connaissions déjà le potentiel comique de Ryan Gosling et il parvient encore ici à nous réjouir avec son charisme décontracté et son flegme légendaire. A noter qu’il réalise pour le film certaines de ses cascades, telles que la chute de douze étages qui le fait encore cauchemarder selon ses propres dires. A ses côtés, Emily Blunt incarne une Jody Moreno déterminée mais douce, passant de cheffe opératrice à réalisatrice ambitieuse du blockbuster Metalstorm. Dan Ticker (Winston Duke) interprète avec humour l’ami de Colt et coordinateur des cascades du film de Jody, et Aaron Taylor-Johnson incarne un Tom Ryder très convaincant, vedette nombriliste et sournoise et acteur principal de Metalstorm.

Quant à Hannah Waddingham (Gail Meyer), elle est parfaite en productrice tenace et sans pitié. Nous ne pouvons bien sûr pas omettre d’évoquer les principaux doubleurs cascadeurs du film, Ben Jenkin (Spider-Man : No Way home, Les Gardiens de la galaxie 3), Justin Eaton (Avengers : Endgame, Deadpool), Logan Holladay et Troy Lindsay Brown, qui accompagnent Ryan Gosling dans les scènes de torche humaine, de voiture, de combats et de chutes de hauteur.

The Fall Guy est donc une excellente comédie d’action au casting impeccable et aux scènes spectaculaires. Revendiquant un humour absurde et décomplexé, il offre, au delà du simple divertissement, un bel hommage aux professions de l’ombre du monde du cinéma.

Article écrit par

Lorsqu’elle n’enseigne pas l’italien, Lucia Piciullina aime discuter de sa passion pour le cinéma, le théâtre et les comédies musicales. Spécialisée en littérature young adult et grande amatrice de polars et thrillers, elle rejoint Culturellement Vôtre en février 2020 pour y partager ses avis lecture et sorties culturelles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x