[Critique] Astérix : Les citations latines expliquées — Bernard-Pierre Molin

image couverture astérix les citations latines expliquées éditions du chêneLe latin vu sous un jour ludique

« Ils sont fous ces Gaulois ! » Depuis plus de 50 ans, génération après génération, Astérix et son ami Obélix réjouissent les lecteurs de tous âges à travers leurs aventures où ils résistent encore et toujours face aux Romains. Cependant, les lecteurs attentifs le savent : les irréductibles Gaulois empruntent de nombreuses citations à leurs ennemis, qui sont eux-mêmes peu avares en proverbes latins. D’où l’idée de cet ouvrage original publié aux Éditions du Chêne, qui répertorie les différentes citations latines rencontrées dans les albums, en donne la signification et en explique les origines.

L’idée, ludique et pédagogique, est excellente : les collégiens ou lycéens pourront aborder avec plaisir une matière souvent considérée comme difficile ou « réservée aux intellos », tandis que les adultes se délecteront de la finesse des gags de Goscinny et Uderzo, que les explications de Bernard-Pierre Molin mettent en lumière. Le livre ne se présente en aucun cas comme un cours de latin : ici, pas de déclinaisons, qu’on se le dise ! Chaque citation a droit à 2 pages : sur la première, la phrase en latin apparaît, avec sa traduction, tandis que la case de la bande-dessinée où elle apparaît est reproduite en dessous. L’auteur explique ensuite les origines du proverbe sur la seconde page et détaille sa signification. La manière dont certains mots latins ont été intégrés à la langue française est également expliquée, de sorte que l’étymologie de certains mots devient beaucoup plus parlante. Saviez-vous par exemple que les mots « aléa » et « aléatoire », se rapportant en français au hasard, venaient du latin alea, qui signifie « jeu de dés » ? Un terme que l’on retrouve dans la fameuse phrase lancée par Jules César en 49 avant J.-C., « Alea jacta est ! » (« Les dés sont jetés ! ») avant de franchir le Rubicon pour regagner Rome.

Une langue pas si morte…

image alea jacta est astérix les citations latines expliquées bernard-pierre molin éditions du chêne
La citation « Alea jacta est ! » attribuée historiquement à Jules César et reprise dans « Astérix », expliquée par Bernard-Pierre Molin. ©Éditions du Chêne

On trouvera ainsi pas moins de 66 grandes citations expliquées en détail, mais également une cinquantaine d’autres, souvent assez proches ou bien dérivées d’un terme commun, et évoquées plus brièvement, notamment par le biais de légendes sous des cases plus petites d’autres albums et qui sont présentées en bonus. On apprend ainsi une foule d’informations sur la langue latine, mais aussi sur l’Histoire gallo-romaine et les origines des proverbes et expressions latines, dont certains sont très connus (« carpe diem », « vade retro », « veni, vidi, vici »…). On appréciera d’ailleurs l’équilibre trouvé entre expressions célèbres et plus obscures, qui permet d’aller au-delà de ce que l’on pourrait attendre de ce type d’ouvrage et d’évoquer des faits historiques ou culturels souvent moins connus.

Enfin, plusieurs annexes viennent compléter ce petit livre : des inscriptions et panneaux présents dans les bandes-dessinées sont brièvement expliqués, et on trouvera également la liste des principaux auteurs à l’origine de ces citations, accompagnée d’une courte biographie pour chacun permettant de les situer dans leur temps, ou encore une brève histoire de Rome, une carte de l’Empire romain à travers le temps, des citations complémentaires qui n’ont pas encore été utilisées dans les BD et enfin une histoire du latin, qui vient contredire l’acceptation commune qu’il s’agit d’une « langue morte ». On notera également la présence d’un index bilingue afin de retrouver les différentes citations répertoriées dans le livre.

Astérix : Les citations latines expliquées est donc un ouvrage très complet, aussi amusant qu’instructif pour les admirateurs des irréductibles Gaulois. Facilement lisible, que l’on ait fait latin ou non, ce livre au format moyen très pratique pourra se lire dans n’importe quel ordre, au gré de ses envies ou de ses lectures. Il n’est guère besoin d’avoir lu l’ensemble de la série Astérix, bien qu’une connaissance minimum de l’univers de Goscinny et Uderzo soit bien entendu conseillée afin d’apprécier pleinement ce livre à la présentation très claire. Au-delà de la finesse de l’humour des créateurs des irréductibles Gaulois, dont on s’aperçoit qu’ils ont à chaque fois choisi avec précision les citations utilisées afin de décupler le sens comique de la situation, il faut également saluer l’initiative de mettre à l’honneur le latin, langue « morte » à laquelle le français doit beaucoup, et ce de manière résolument dynamique et enjouée. Un bon point alors que l’enseignement du latin et du grec a été considérablement allégé et restreint au collège, suite à la Réforme 2016…

Astérix : Les citations latines expliquées, textes de Bernard-Pierre Molin, Éditions du Chêne, sortie le 12 octobre 2016, 160 pages. 14,90€.

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
/10

Réactions (4)

  1. Pingback: Collège fr | Pearltrees

  2. Pingback: [Concours] Remportez 1 lot de 2 beaux livres Histoire des Éditions du Chêne

  3. Par la grâce du repéreur de robot qui précède l’écriture du commentaire, je peux démontrer des compétences mathématiques qui complètent celles (très relatives en vérité) que j’ai en latin.
    Merci pour votre critique, qui me touche d’autant plus qu’elle émane d’une universitaire qui travaille sur Linch et la femme fatale. Deux fascinants sujet d’étude.
    Ravi que le bouquin vous plaise.
    Cordialement

    bpmolin

  4. Pingback: [Critique] L'ABC de l'argot sans se fader le dico - Marcelle Ratafia, Lulu D'Ardis

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *