[Critique] Il était une fois… l’homme, tome 3 : Les Vikings — Collectif

Caractéristiques

  • Auteur : Jean-Charles Gaudin (scénario), Jean Barbaud & Minte (dessin), Afroula Hadjiyannakis & Minte (couleurs)
  • Editeur : Éditions Soleil
  • Collection : Jeunesse
  • Date de sortie en librairies : 28 juin 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 48
  • Prix : 10,95€
  • Acheter : Cliquez ici

La célèbre saga animée revient en bande-dessinée

image planche 4 il était une fois l'homme tome 3 les vikings éditions soleil
© Éditions Soleil

Que vous soyez nés dans les années 70, 80, 90 ou même 2000, il y a fort à parier que vous avez déjà regardé l’une des séries de la saga Il était une fois… sur France 3. Lancée en 1979, la série animée Il était une fois… L’homme s’intéressait à notre histoire, des origines jusqu’au 20e siècle, à travers des épisodes drôles et pédagogiques où le professeur Maestro remontait dans le passé afin de donner un cours à sa petite bande en l’espace d’épisodes de 26 minutes. Il y eut ensuite Il était une fois… l’espace (1982), Il était une fois… la vie (1986), davantage orientée autour de la science, avec des voyages à l’intérieur du corps humain, par exemple, et pas moins de quatre autres séries lancées entre 1991 et 2009, sans compter de nombreuses collections de livres reprenant les informations de chaque épisode.

C’est à présent en bande-dessinées, dans la collection Jeunesse des éditions Soleil (Billy Brouillard, L’Epouvantable peur d’Epiphanie Frayeur…) que les enfants de 8 ans et plus peuvent retrouver Maestro, Nabot, Teigneux et les autres au travers d’albums de 48 pages. Troisième tome de la série Il était une fois… L’homme, Les Vikings propose aux jeunes lecteurs de revenir sur les us et coutumes de ces grands guerriers nordiques, tout en retraçant leur histoire faite d’innombrables invasions et conquêtes.

Un sujet toujours aussi populaire auprès des enfants, et qui avait déjà fait l’objet de l’excellent premier tome de la nouvelle série Sacha et Tomcrouz chez l’éditeur français. Le modèle narratif adopté ici est moins fantasque et davantage didactique, mais colle toujours parfaitement à l’ADN de la saga d’Albert Barillé, en mêlant habilement informations historiques et aspect ludique, avec une bonne dose d’humour.

Une vision vivante de l’Histoire

image planche viking il était une fois l'homme tome 3 les vikings éditions soleil
© Éditions Soleil

La bonne idée du scénario de Jean-Charles Gaudin est de faire en sorte que Maestro illustre ses enseignements sur ces illustres conquérants à travers l’histoire d’une famille viking, dont les membres ressemblent comme deux gouttes d’eau à chacun des personnages. Cela permet de rendre ce cours d’histoire plus concret et immersif pour les enfants — ce qui est bel et bien le principe même de la saga — et de leur permettre d’en apprendre plus sur le sujet tout en passant un agréable moment de lecture.

Alors certes, le côté « cours » est bel et bien présent, et ont sent que certains passages servent avant tout à communiquer certaines informations sur le mode de vie des vikings — les personnages du présent n’ont d’ailleurs pas de rôle véritablement actif — mais l’ensemble n’a rien d’ennuyeux et se lit facilement. On regrettera peut-être simplement que l’impact culturel sur les pays envahis ne soit pas vraiment abordé. Les dieux nordiques ont par exemple donné leur nom à certains jours de la semaine en anglais (« Wednesday » pour Odin, « Thursday » pour Thor…), comme le relevait Neil Gaiman dans son recueil La mythologie viking, sans compter certains aspects plus importants.

Quoi qu’il en soit, Il était une fois… L’homme : Les Vikings respecte ce que l’on peut attendre de la série, à savoir attiser la curiosité des jeunes lecteurs sur un sujet historique spécifique illustré de manière vivante et condensée. Le style visuel de Jean Barbaud et Minte est quant à lui tout à fait fidèle à la série animée.

Natacha Fleurot

Natacha Fleurot

Diplômée en Lettres Modernes, Natacha Fleurot rejoint la rédaction de Culturellement Vôtre fin 2015. Spécialisée dans les oeuvres jeunesse, young adult ainsi que la fantasy, elle réalise de nombreux articles dans les rubriques Livres et Cinéma. Passionnée de cuisine, elle teste aussi régulièrement des livres de cuisine et écrit dans la catégorie Food de la rubrique Lifestyle.
Natacha Fleurot
6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *