[Critique] Lost in Bill Murray – Robert Schnakenberg

Caractéristiques

  • Traducteur : Marie Renier
  • Auteur : Robert Schakenberg
  • Editeur : Glénat Livres
  • Collection : Over the Pop
  • Date de sortie en librairies : 8 novembre 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 256
  • Prix : 27€
  • Acheter : Cliquez ici

Qui êtes-vous Bill Murray ?

Bill Murray est un paradoxe incarné : porté aux nues par la critique, populaire aussi bien auprès des geeks que des hipsters, l’acteur est la personnification même du cool et pourtant, on sait objectivement bien peu de choses sur lui. Bien sûr, la star de S.O.S. Fantômes et Lost in Translation entretient cette aura de mystère et sa façon de procéder pour choisir ses rôles –donner le numéro d’une messagerie vocale qu’il n’écoute que quand cela lui chante – n’y est pas pour rien. Pourtant, Murray l’insaisissable est aussi un joyeux luron qui n’hésite pas à crasher l’enterrement de vie de garçon d’un parfait inconnu pour tenir un discours sincère et faire la fête avec les convives. Et une personnalité qui déteste (en apparence) les mondanités, mais se montre spirituel en interview. C’est aussi un acteur immensément doué et exigeant, mais dont la carrière a connu quelques bas, avec un certain nombre de films qui ne sont pas restés dans les annales.

image bill murray scarlett johansson lost in translation

C’est pour cette raison que le journaliste américain Robert Schnakenberg a choisi la forme de l’abécédaire pour ce Lost in Bill Murray publié sur le label Over the Pop des éditions Glénat (Joss Whedon la biographie, Le guide des webséries…) qui ravira les inconditionnels du comédien à la tête de Droopy. Cette forme de bric-à-brac faussement ordonné est bien entendu un grand classique des livres grand public sur les artistes et ce beau livre illustré à l’édition soignée est souvent assez fantaisiste : certains éléments intéresseront davantage les fans hardcore de la star que les simples amateurs de son travail. Son amour inconditionnel du golf est détaillé bien au-delà de son rôle dans Le golf en folie. Il faut du coup considérer cet ouvrage comme un hommage cocasse au talent et à la coolitude innée de Bill Murray, un livre léger qui fera sourire à coup sûr ses admirateurs. Par exemple, si vous aussi vous vous êtes toujours demandés ce que Bob pouvait bien murmurer à Charlotte à la fin de Lost in Translation, vous devriez trouver des éléments de réponse intéressants, à défaut de la solution définitive. Et comment ne pas se poiler à l’idée de l’acteur participant à un karaoké de quatre heures avec de jeunes fêtards ? Par ailleurs, les citations de l’acteur sont particulièrement bien choisies, à tel point qu’elles auraient pu faire l’objet d’un livre humoristique (saupoudré de sagesse zen) à part entière.

Un beau livre fun et complet pour redécouvrir l’acteur

image bill murray le golf en folie 1980

Il faut également reconnaître à Robert Schnakenberg son sens de l’exhaustivité et sa rigueur : il va dans des détails assez étonnants, y compris en ce qui concerne des étapes mineures de la carrière de l’acteur, et il est allé à la rencontre d’un grand nombre de ses proches, sans jamais réussir à l’approcher directement.

Lost in Bill Murray est également l’occasion de découvrir ou redécouvrir certains films oubliés ou moins connus en France qu’en Amérique, et de découvrir ainsi d’autres facettes de l’artiste, qui n’est pas que la tête de proue du cinéma ô combien jouissif de Wes Anderson ou le héros du génial Un jour sans fin, même si sa nonchalance légendaire a pu lui faire commettre quelques faux pas. On plonge ainsi avec plaisir dans ce beau-livre sorti juste à temps pour les fêtes, et que l’on pourra ouvrir au hasard pour picorer des idées de soirées vidéo entre amis.

Cécile Desbrun

Cécile Desbrun est une journaliste culturelle spécialisée dans le cinéma, la musique et l'image de la femme dans la culture. Elle créée Culturellement Vôtre en 2009 et écrit parallèlement pour plusieurs publications en ligne. Elle achève actuellement l'écriture d'un livre sur la femme fatale dans l'oeuvre de David Lynch et est la créatrice du site Tori's Maze, dédié à l'artiste américaine Tori Amos, sur laquelle elle mène un travail de recherche approfondi.
6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *